1. Pour dire et juger que la ligne frontière entre Carnbodia et en Thaïlande, dans le Dangrek, est celui qui est marqué sur la carte de la Commission de délimitation entre l'Indochine et le Siam (annexe 1 au Mémorial du Cambodge);

 

2. De dire et juger que le Temple of'preah Vihear est situé dans un territoire sous la souveraineté du Royaume du Cambodge;

 

3. Pour dire et juger que le Royaume de Thaïlande est dans l'obligation de retirer les détachements des forces armées a stationné depuis 1954, en territoire cambodgien, dans les ruines du temple de Preah Vihear;

 

4. De dire et juger que les sculptures, stèles, fragments des monuments, des grès et poteries mode1 anciennes qui ont été enlevés du temple par les autorités thaïlandaises depuis 1954 doivent être retournés au gouvernement du Royaume du Cambodge par le gouvernement de la Thaïlande. "

 

B. Arguments, intitulé Observations finales, lire à l'audience du 20 Mars 1962

 

"Qu'il s'il vous plaît la Cour:

 

1. Pour dire et juger que la carte du Dangrek (annexe 1 au Mémorial du Cambodge) a été élaboré et publié au nom et au nom de la Commission de délimitation mixte mis en place par le traité du 13 Février 1904, qu'il énonce les décisions prises par ladite commission et que, en raison de ce fait et aussi des accords ultérieurs et la conduite des parties, il présente un caractère conventionnel;

 

2. Pour dire et juger que la ligne frontière entre le Cambodge et la Thaïlande, dans la région contestée dans le quartier du Temple de Preah Vihear, est celui qui est marqué sur la carte de la Commission de délimitation entre l'Indochine et le Siam (l'annexe 1 de le Mémorial du Cambodge);

 

3. De dire et juger que le temple de Preah Vihear est situé dans le territoire sous la souveraineté du Royaume du Cambodge;

 

4. Pour dire et juger que le Royaume de Thaïlande est dans l'obligation de retirer les détachements des forces armées qu'il a stationné, depuis 1954, en territoire cambodgien, dans les ruines du temple de Preah Vihear;

 

5. De dire et juger que les sculptures, stèles, fragments des monuments, maquettes en grès et poteries anciennes qui ont été enlevés du temple par les autorités thaïlandaises depuis 1954 doivent être retournés au gouvernement du Royaume du Cambodge par le gouvernement de la Thaïlande. "

 

Au nom de la Governrnent de la Thaïlande:

 

A. Thèses lire à l'audience du 20 Mars 1962

 

"En ce qui concerne les conclusions présentées par le Gouvernement du Cambodge le 5 Mars 1962, le gouvernement de la Thaïlande présente respectueusement ce qui suit comme son mémoire à la Cour:

 

1. La Cour est priée de ne pas connaître des demandes formulées par le Cambodge dans les paragraphes 1 et 4 de la soumissions présentées le lundi, Mars 5th, par l'agent pour le gouvernement du Cambodge, sur le terrain que ces deux demandes sont mis en avant trop tard et n'ont pas été inclus comme le prétend le gouvernement, qui souhaitait du Cambodge présenter à la Cour dans la requête introductive d'instance ou dans le cours de la procédure écrite et ont été pour la première fois mis en avant par l'agent pour le Cambodge où il a formulé des conclusions du Cambodge.

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande