La Constitution Thailandaise de 2007

Voici la Constitution de la Thailande, faite en 2007 et traduit en Francais.

Traduction non officiel.

 

La nouvelle Constitution Thailandaise

Constitution du Royaume de la Thailande

 

Somdet Phra PARAMINTHARAMAHA
      Bhumibol Adulyadej
     SAYAMMINTHARATHIRAT
     BOROMMANATTHABOPHIT,

 


Promulguée le 24e jour d'août B.E. 2550

Étant l'année du 62e règne du roi de Thailande,

 

Aujourd'hui le onzième jour de la lune montante, au neuvième mois de l'année du

cochon du calendrier lunaire, soit le vendredi, le

vingt-quatrième jour du mois d'août de l'an 2550e de l'ère bouddhiste.

Prabat Somdet Phra Paramintharamaha Bhumibol

Adulyadej Mahitalathibet Ramathibodi Chakkri Narubodin

Sayammintharathirat Borommanatthabophit est gracieusement

d'annoncer que le président de l’Assemblée National a informé le roi que la Thaïlande a été sous la règle d’un gouvernement démocratique, avec le

Roi comme chef de l'Etat depuis plus de 75 ans,

au cours de laquelle plusieurs constitutions ont été promulguées

modifiée et abrogée. Pour assurer l'aptitude à la

situation dans le pays et le changement de temps et par

vertu des dispositions de la Constitution du

Royaume de Thaïlande (intérimaire édition) du B.E. 2549

sur l'établissement de la rédaction de la Constitution

de Assemblée et de la Constitution du Comité de rédaction de

chargé de rédiger une nouvelle Constitution pour conseiller dans l’

avenir

 

 

L’orientation du gouvernement de la Thailande , les gens ont été autorisés par beaucoup

d’exprimer leurs points de vues et d’opinions dans chaque procédure

et de ces opinions et avis sont donnés sans cesse

une attention particulière à la rédaction et la soumission d'un

mouvement pour le changement.

Les substances essentielles du projet de

la Constitution est d'atteindre les objectifs communs du

Peuple thaïlandais pour maintenir l'indépendance et la sécurité de

l'Etat, pour soutenir toutes les religions, pour durer longtemps,

respecter le roi comme chef de l'Etat et

la bienveillance de l'Etat, de respecter la démocratie du

régime du gouvernement avec le roi comme chef de l’

Etat, pour protéger les personnes, les droits et la libertés, à

encourager la participation des gens dans le gouvernement

du pays et le contrôle réel sur l'utilisation du

Pouvoir de l’Etat, de fournir des mécanismes de l’

institutions politiques dans les branches législative et exécutive

sous le parlement, et du gouvernement et aussi pour soutenir les

fonctions des tribunaux et d'autres organisations indépendantes.

Après l'achèvement du projet de la Constitution,

l'Assemblée de la rédaction de la Constitution présenté comme

projet de charte pour le peuple et a tenu un référendum.

Le référendum a montré que la majorité des

votes ont approuvé la nouvelle Constitution. l'

Le Président de l'Assemblée nationale a présenté le projet de la

Constitution au Roi pour Sa signature royale pour qu’il

promulgue la Constitution du Royaume deThaïlande. Ayant soigneusement examiné la Constitution, le roi a jugé opportun d'accorder sa signature Royale.

 

Que ce soit, par conséquent, commandée par le roi que

la Constitution du Royaume de Thaïlande se

promulgue pour remplacer, à compter de la date de sa

promulgation, la Constitution du Royaume de la

Thaïlande (intérimaire Edition), B.E. 2549 (2006)

promulguée le 1er Octobre B.E. 2549.

Que le peuple thaïlandais s'unisse afin de

protéger et de défendre la Constitution de la

Royaume de Thaïlande, afin de maintenir la

régime démocratique de gouvernement et le souverain

le pouvoir émane du peuple thaïlandais, et d'apporter

sur le bonheur, la prospérité et unique et

la dignité perpétuelle aux sujets de Sa Majesté

à travers le Royaume, selon la volonté de Sa

Majesté à tous égards.

 

CHAPITRE I

Dispositions générales

 

 

Article 1. La Thaïlande est un Royaume indivisible.

L'article 2. La Thaïlande adopte une forme démocratique

du gouvernement avec le roi comme chef de l'Etat.

Article 3. Le pouvoir souverain appartient au

le peuple thaïlandais. Le roi comme chef de l'Etat

Et exercer un pouvoir à l'Assemblée nationale,

au Conseil des ministres et aux tribunaux conformément

à la disposition de la Constitution.

L'Assemblée nationale, le Conseil de

Ministres, les tribunaux, et d'autres organisations et organismes de l'État doivent exercer les fonctions

du bureau de la règle de droit :

Article 4. La dignité humaine, les droits, la liberté et

l'égalité du peuple doivent être protégés.

L'article 5. Le peuple thaïlandais, indépendamment de

leurs origines, de sexes, ou les religions jouissent de l'égalité et de la

protection en vertu de la Constitution actuelle.

L'article 6. La Constitution est l'organe suprême du

droit de l'État. Les dispositions de toute loi, règle ou

règlement, qui sont contraires ou incompatibles avec les

présentes Constitution, sera inapplicable.

Article 7. Quand aucune disposition de l’actuelle

Constitution est applicable à tous les cas, il doit en décider

, conformément à la Cour constitutionnelle,

pratique dans le régime démocratique du gouvernement

avec le roi comme chef de l'Etat.

 

CHAPITRE II

Le Roi de Thailande


Article 8. Le roi doit être intronisé dans une position de culte vénéré et ne doit pas être violés.

Nul ne doit exposer le roi à toute sorte

d'accusation ou de d'action.

Article 9. Le roi est un bouddhiste et

Upholder des religions.

L'article 10. Le roi occupe le poste de

Le Chef des Forces armées thaïlandaises.

L'article 11. Le roi a la prérogative de

pouvoir créer des titres d'Etat et de conférer des décorations.

L'article 12. Le Roi choisit et nomme les

personnes qualifiées pour être le président du Conseil privé

L'article 13. La sélection et la nomination ou

l'enlèvement d'un membre du Conseil privé ne dépendent

entièrement du roi.

 

Lire la suite de la constitution Thailandaise

 

 

 

Guide Touristique sur la Thailande