La Constitution de la Thailande partie 10

La Constitution Thailandaise

 

L'article 135. La Chambre des représentants

et le Sénat ont le pouvoir de choisir et de nommer

membres de chaque maison pour constituer une date

comité et ont le pouvoir de choisir et de nommer

personnes, étant ou non de ses membres, pour constituer

un comité ad hoc dans le but d'accomplir un acte,

enquêter sur des études sur toute question relevant des pouvoirs

et les devoirs de la Chambre et de faire rapport de ses conclusions au

Chambre. La résolution nommant par exemple ad hoc,

comité doit préciser l'activité ou la question

concernés clairement et sans répétition ou

dédoublements.

Le comité en vertu du paragraphe on a le

pouvoir d'exiger des documents de toute personne ou

convoquer toute personne de faire des déclarations de fait ou de

avis sur l'acte ou de la question sous son enquête ou

étude. Une telle demande devra entrer en vigueur

prévues par la loi, mais une telle demande ne s'applique pas aux

les juges exercent leurs fonctions juridiques requis par

procédure ou la gestion du personnel de chaque cour.

Elle ne s'applique également pas à l'ombudsman ou un comité

d'organisme indépendant régi par la Constitution

l'exercice de leurs fonctions directement requis par chaque

organisme en vertu de la Constitution en vertu des dispositions de la

Constitution ou la loi organique, comme c'est le cas peut être.

Dans le cas où la personne en vertu du paragraphe

deux est un fonctionnaire du gouvernement, fonctionnaire ou employé du

Organisme d'État, entreprise d'État ou des collectivités locales

l'organisation, le président de la commission est

aviser le ministre qui supervise et contrôle le

l'agence à laquelle cette personne est attachée de manière à

l'instruire ou à agir comme le prescrit le paragraphe

deux, sauf que, dans le cas de la sécurité ou au profit de

importance pour l'Etat, il sera considéré comme un

chaussée d'une exemption à la conformité avec les

paragraphe deux.

Les privilèges prévus à l'article 130 est

s'étendent également à l'exercice de leurs fonctions des personnes

vertu du présent article.

Le nombre de membres d'un comité permanent

comité nommé uniquement par les membres de la

Chambre des représentants doivent être en proportion ou

en proportion proche du nombre de membres de la

Chambre des représentants de chaque parti politique ou

groupe de partis politiques à la Chambre des

Représentants.

En l'absence de règles de procédure de la

Chambre des Représentants de l'article 134, le

Président de la Chambre des représentants

déterminer la proportion des moins de cinq paragraphes.

 

Partie 5

Séances conjointes de l'Assemblée nationale


L'article 136. L'Assemblée Nationale

tenir une séance conjointe dans les cas suivants:

(1) l'approbation de la nomination du

Regent vertu de l'article 19;

(2) la fabrication d'une déclaration solennelle par le

Régent devant l'Assemblée nationale conformément à l'article

21;

(3) la reconnaissance d'un amendement

Palais de la loi sur la succession, B.E. 2467 sous

L'article 22;

(4) la reconnaissance ou l'approbation de la

la succession au Trône vertu de l'article 23;

(5) l'adoption d'une résolution pour la

examen par l'Assemblée nationale d'autres

questions lors d'une session législative ordinaire sous

L'article 127;

(6) l'approbation de la prorogation d'une

session au titre de l'article 127;

(7) l'ouverture de la session de l'Assemblée nationale

Assemblée en vertu de l'article 128;

(8) l'élaboration des règles de procédure de

l'Assemblée nationale conformément à l'article 137;

(9) l'approbation de l'examen plus approfondi

d'un projet de loi loi organique ou un projet de loi conformément à l'article 145;

(10) la consultation d'une facture ou de la loi organique

un projet de loi conformément à l'article 151;

(11) l'approbation de l'examen plus approfondi

d'une modification constitutionnelle, une loi ou loi organique

un projet de loi conformément à l'article 153 paragraphe deux:

(12) l'annonce de politiques sous

L'article 176;

(13) la tenue d'un débat général sur le

L'article 179;

(14) l'approbation de la déclaration de guerre

vertu de l'article 189;

(15) l'audition de l'explication et l'approbation

d'un traité en vertu de l'article 190;

(16) l'amendement de la Constitution sous

L'article 291.

L'article 137. Lors d'une séance commune de la National

Assemblée, les règles ou la procédure de la National

Assemblée s'appliquent. Bien que les règles de procédure

de l'Assemblée nationale n'a pas encore été délivré, le

règles de procédure de la Chambre des représentants

s'appliquent mutatis mutandis.

Les dispositions applicables aux deux chambres

s'appliquent mutatis mutandis à la séance commune de la

L'Assemblée nationale, sauf que, pour la nomination

d'un comité, le nombre de membres du comité

nommé parmi les membres de chaque Chambre doit être

en proportion ou en proportion proche du nombre

des membres de chaque Chambre.

 

Partie 6

L'adoption de lois organiques


L'article 138. Il doit être la suivante

les lois organiques.

(1) de la loi organique sur l'élection du

membres de la Chambre des représentants et le

source de sénateurs;

(2) de la loi organique sur l'élection

Commission;

(3) de la loi organique sur les partis politiques;

(4) de la loi organique sur le référendum;

(5) de la loi organique sur la procédure de

Cour constitutionnelle;

(6) de la loi organique sur la procédure pénale pour les

personnes occupant des postes politiques;

(7) de la loi organique relative aux médiateurs;

(8) de la loi organique sur la corruption compteur;

(9) de la loi organique sur l'audit de l'État.

L'article 139. Un projet de loi de la loi organique peut être

introduite que par

(1) le Conseil des ministres;

(2) membres de la Chambre des Représentants

d'au moins un dixième du nombre total de

les membres actuels de la Chambre des représentants ou

les membres de la Chambre des représentants et

sénateurs d'au moins un dixième du total

nombre des membres actuels des deux Chambres ou;

(3), la Cour constitutionnelle, Cour suprême

ou d'un organisme indépendant sous la Constitution, qui

sont en charge de président de ce tribunal et le président

de cet organe dans la loi organique tel.

L'article 140. L'examen d'un projet de loi de la

loi organique de la Chambre des Représentants et le

Sénat doit être faite dans les trois lectures comme suit:

(1) le vote en première lecture pour les

acceptation de principe et dans la deuxième lecture pour les

section par section compte doit être décidé par une

la majorité des voix;

(2) le vote en troisième lecture, afin de

d'approuver la promulgation de la loi organique doit être

fait par voix de plus de la moitié de la somme

nombre des membres actuels de chaque Chambre.

Les dispositions de la partie 7 du chapitre VI sur la

La promulgation de lois s'appliquent mutatis mutandis aux

de l'examen du projet de loi comme la loi organique.

L'article 141. Après une lettre de la loi organique

a été approuvé par l'Assemblée nationale, et

avant de le présenter à la signature du Roi, le

L'Assemblée nationale doit le renvoyer à la Cour constitutionnelle

Cour pour examen de sa constitutionnalité, qui

doit être complétée dans les trente jours à compter de la date

de la réception de tel projet de loi.

Si la Cour constitutionnelle décide que les

dispositions de tout projet de loi de la loi organique sont en

conflit ou en contradiction avec la Constitution,

ces dispositions contradictoires ou contradictoires, ils sont

déchéance. Dans le cas où de telles dispositions constituent la

élément essentiel ou une lettre de la loi organique est

promulguées dans une telle manière qui est incompatible avec

les dispositions de la présente Constitution, projet de loi comme de la

loi organique sont annulés.

Dans le cas où la décision de la

Résultats de la Cour constitutionnelle que les dispositions étant

en conflit ou en contradiction avec la Constitution

écoulé en vertu du paragraphe deux, l'Assemblée nationale

reviendrons projet de loi comme la loi organique de la Chambre

des représentants et du Sénat pour examen

respectivement. Dans un tel cas, la Chambre des représentants

ou le Sénat peut modifier de ne pas être en conflit avec ou

en contradiction avec la Constitution, à condition que

Résolution d'amendement doit être fait par des votes

plus de la moitié de l'effectif total de l'existant

membres de chaque Chambre, puis le Premier ministre

procède conformément à l'article 90 et

L'article 150 ou de l'article 151, selon le cas peut être.

 

Partie 7

Promulgation des lois


L'article 142. Sous réserve de l'article 139, un projet de loi

peut être introduite que par

(1) le Conseil des ministres;

(2) au moins vingt membres de la

Chambre des représentants;

(3) du tribunal ou organisme indépendant régi par

Constitution, la loi sur l'organisation et que la loi dans

charge de président de ce tribunal et président de

ledit organe ou;

(4) les personnes ayant le droit de vote de ne pas

moins de dix mille le nombre soumet la loi

vertu de l'article 163.

Dans le cas où un projet de loi soumis en vertu (2),

(3) ou (4) est un projet de loi de l'argent, il peut être introduit que

avec l'aval du Premier ministre.

Après que les gens soumettre tout projet de loi sous (4), si

personnes de moins (1) ou (2) soumettre un projet de loi ayant le

même principe que celui du projet de loi, les dispositions du

L'article 163 alinéa quatre s'applique à la

du projet de loi tel.

Un projet de loi doit être d'abord soumis à la Chambre des

Représentants.

Dans la présentation du projet de loi en vertu

paragraphe premier, une note analysées et résumées de la

tel projet de loi doit être joint au projet de loi tel.

Un projet de loi soumis à l'Assemblée nationale

doivent être divulgués à des gens et les gens peuvent avoir

l'accès à l'information et les détails d'un tel projet

avec complaisance.

L'article 143. Un projet de loi de l'argent signifie une facture avec

dispositions relatives à l'une des questions suivantes:

(1) theimposition, l'abrogation, la réduction,

altération, modification, la remise ou la réglementation de

imposés ou les droits;

(2) l'attribution, la réception, la garde, le paiement

des fonds d'Etat, ou le transfert de dépenses

Les estimations de l'État;

(3) la conclusion d'emprunts, de garantie,

rachat de prêts ou d'une procédure contraignante Etat

actifs;

(4) de devises.

En cas de doute quant à savoir si un projet de loi est une

loi de finances qui exige l'approbation de la

Premier ministre ou non, elle doit être la puissance d'un joint

séance de la présidente de la Chambre des

Les représentants et les présidents de tous debout

des comités de la Chambre des représentants pour faire

une décision à ce sujet.

ThePresidentoftheHouseof

Représentants doit tenir une séance commune à considérer

le cas dans le paragraphe deux dans les quinze jours à compter

partir de la date un tel cas se produit.

La résolution de la séance conjointe en vertu

paragraphe deux doit être décidé par une majorité de

voix. En cas d'égalité des voix, le président de

la Chambre des représentants doit avoir un supplément de

vote comme une voix prépondérante.

L'article 144. Pour tout projet de loi introduit par

les membres de la Chambre des représentants qui, à

le stade de l'adoption de son principe, n'était pas un

Le projet de loi de l'argent, mais a ensuite été amendé par la Chambre des

Les représentants et, de l'avis du président

de la Chambre, une telle modification a rendus à

présentent la caractéristique d'un projet de loi de l'argent, le

Président de la Chambre suspend la

du projet de loi et, le délai de quinze jours à compter

à partir du jour où un tel cas se produit, le soumettent

à une séance conjointe du président de la Chambre des

Les représentants et les présidents de tous ses permanent

comités de rendre une décision.

Dans la séance conjointe en vertu du paragraphe une

décide que la modification a entraîné tel projet de loi

présentant la caractéristique d'un projet de loi de l'argent, le

Président de la Chambre doit en référer au Premier

Ministre pour approbation. Dans le cas où le

Le Premier ministre n'a pas l'approuver, la Chambre des

Représentants doit le modifier afin de l'empêcher

d'être un projet de loi de l'argent.

L'article 145. Lorsqu'un projet de loi qui a été

spécifiée par le Conseil des ministres, dans ses politiques

déclaré à l'Assemblée nationale conformément à l'article 176, comme

nécessaires à l'administration des affaires de l'Etat est

pas approuvé par une résolution de la Chambre des

Les représentants et les votes qu'il désapprouvant sont moins

de la moitié du nombre total de l'existant

membres de la Chambre, le Conseil des ministres peut

demander à l'Assemblée nationale de tenir une séance conjointe

pour passer une résolution à une autre occasion. Si elle est

approuvée, l'Assemblée nationale nomme le

personnes, les membres étant ou non de chaque maison,

dans un tel nombre égal tel que proposé par le Conseil

des ministres, pour constituer un comité mixte du

Assemblée nationale pour examiner le projet de loi tel, et le

Comité mixte de l'Assemblée nationale

établir un rapport et de soumettre le projet dont il

a déjà examiné à l'Assemblée nationale. Si

tel projet de loi est approuvé par l'Assemblée nationale,

d'autres procédures conformément à l'article 150 doivent être prises.

Si elle n'est pas approuvée, le projet de loi tel s'éteint.

L'article 146. Sous réserve de l'article 168, lorsque le

Chambre des représentants a examiné un projet de loi

soumis conformément à l'article 142 et résolu d'approuver

elle, la Chambre des représentants doit soumettre ces

projet de loi au Sénat. Le Sénat doit terminer le

du projet de loi dans un délai de soixante jours; mais si elle

est un projet de loi de l'argent, la contrepartie de celle-ci doit être

terminée dans les trente jours, à condition que le Sénat

peut, comme un cas particulier, de résoudre à prolonger la période

pour ne pas avoir plus de trente jours. Le délai est déclaré

dire la période au cours d'une séance et doit être

comptée à partir du jour où tel projet de loi atteigne

le Sénat.

La période visée au paragraphe ne doit

comprend pas la période pendant laquelle le projet est sous

l'examen de la Cour constitutionnelle au titre

L'article 149.

Si le Sénat n'a pas terminé la

du projet de loi dans le délai visé au

dans le premier paragraphe, il sera considéré que le Sénat

l'a approuvé.

Dans le cas où la Chambre des

Représentants soumet un projet de loi de l'argent pour le Sénat,

le Président de la Chambre des représentants

aussi informer le Sénat que le projet de loi afin soumis est un

Le projet de loi de l'argent. L'avis du président de la Chambre

des représentants sera considérée comme définitive.

Dans le cas où le Président de la Chambre

des représentants n'a pas informer le Sénat que le

projet de loi est un projet de loi de l'argent, la facture ne doit pas être considérée comme une

Le projet de loi de l'argent.

L'article 147. Sous réserve de l'article 168, après la

Sénat a terminé l'examen d'un projet de loi,

(1) si elle est d'accord avec la Chambre des

Représentants d'autres procédures conformément à l'article

150 doivent être prises;

(2) si elle est en désaccord avec la Chambre des

Représentants, le projet de loi doit être retenu et

renvoyé à la Chambre des représentants;

(3) s'il ya un amendement, le projet de loi modifié

doit être retourné à la Chambre des représentants. Si

la Chambre des représentants approuve ces

modification, d'autres procédures conformément à l'article 150

doivent être prises. Dans d'autres cas, chaque Chambre

nommer des personnes, étant ou non de ses membres, en

tels un nombre égal qui peut être fixé par la Chambre

des représentants, pour constituer un comité mixte

pour examiner le projet et le comité mixte est

établir un rapport et de soumettre le projet dont il

a déjà examiné aux deux Chambres. Si les deux

Maisons d'approuver le projet de loi déjà examiné par le

comité conjoint, d'autres procédures conformément à l'article

150 doivent être prises. Si l'une des chambres qu'il désapprouve, le

Le projet de loi doit être retenu.

Le comité mixte a le pouvoir de la demande

documents de toute personne ou convoquer toute personne

de donner des énoncés de faits ou des opinions à l'égard des

l'examen du projet de loi et les privilèges

prévu à l'article 130 doit également s'étendre à la

personne exerçant des fonctions que lui confère la présente

section.

Lors d'une réunion du comité mixte, le

présence des membres du comité mixte

nommés par les deux Chambres du moins de la moitié des

le nombre total de ses membres est nécessaire pour

constituer une chambre et les dispositions de l'article

137 sont applicables mutatis mutandis.

Si un projet de loi n'est pas renvoyé par le Sénat à la

Chambre des représentants dans le délai spécifié

sous 146, la facture sera réputée avoir été

approuvé par l'Assemblée nationale et d'autres

procédures en vertu de l'article 150 doivent être prises.

L'article 148. Un projet de loi protégés en vertu de l'article

147 peut être réexaminée par la Chambre des

Représentants seulement après l'expiration d'une centaine de

et quatre-vingts jours à compter de la date de la facture est retourné

à la Chambre des Représentants par le Sénat en cas

de retenue en vertu de l'article 147 (2) et à partir de la

jour ou l'autre Chambre qu'il désapprouve, en cas de

retenue en vertu de l'article 147 (3). Dans de tels cas, si

la Chambre des Représentants décide de réaffirmer la

facture originale ou le projet de loi examiné par le conjoint

comité par les votes de plus d'une moitié de la

nombre total des membres actuels de la Chambre des

Représentants, le projet de loi sera réputée avoir

été approuvée par l'Assemblée nationale et d'autres

procédures en vertu de l'article 150 doivent être prises.

Si le projet retenu est un projet de loi de l'argent, la Maison

Les représentants de peut immédiatement procéder à

la reconsidérer. Dans un tel cas, si la Chambre des

Les représentants se résout à réaffirmer la facture originale

ou de la facture considérée par le comité conjoint de la

voix de plus de la moitié du nombre total de

les membres actuels de la Chambre des

Représentants, le projet de loi sera réputée avoir

été approuvée par l'Assemblée nationale et d'autres

procédures en vertu de l'article 150 doivent être prises.

L'article 149. Alors qu'un projet de loi est refusée

vertu de l'article 147, le Conseil des ministres ou

les membres de la Chambre des représentants ne peuvent pas

présenter un projet ayant le même principe ou similaire

que celle du projet de loi ainsi retenues.

Dans le cas où la Chambre des

Les représentants ou du Sénat est d'avis que

la facture ainsi introduites ou mentionnées à l'examen

a le principe identique ou similaire à celle de la facture

étant retenu, le président de la Chambre des

Les représentants ou du Président du Sénat

se référer au projet de loi dit à la Cour constitutionnelle pour

décision. Si la Cour constitutionnelle décide que c'est

un projet de loi ayant le même principe ou similaire à celle de

la facture ainsi retenu, le projet de loi tel s'éteint.

L'article 150. Après un projet de loi a déjà été

approuvé par l'Assemblée nationale, le Premier

Ministre doit le présenter à la signature du Roi

dans les vingt jours à compter de la date de la réception de

tel projet de loi de l'Assemblée nationale, et il doit

entrera en vigueur après sa publication dans le gouvernement

Gazette a été réalisé.

L'article 151. Si le roi refuse sa sanction à

un projet de loi et soit il revient à l'Assemblée nationale

ou ne pas retourner dans les 90 jours, le National

Assemblée doit délibérera tel projet de loi. Si le National

 

Assemblée décide de réaffirmer la loi avec la voix

d'au moins deux tiers du nombre total de

les membres actuels des deux Chambres, le Premier ministre

présente loi comme à la signature du Roi fois

à nouveau. Si le Roi ne signe pas et de retourner la facture

dans les trente jours, le Premier ministre fait déposer le

Le projet de loi qui sera publié dans la Gazette du gouvernement et il

doit avoir force de loi comme si le roi a signé

elle.

 

L'article 152. En examinant un projet de loi du

substance de ce qui est décide par le Président de la

Chambre des Représentants à se préoccuper de

enfants, femmes, personnes âgées, les handicapés ou les

handicapé, si la Chambre des représentants ne

ne pas le considérer par son comité au complet, la Chambre des

Représentants nomme un comité ad hoc

composé de représentants, de privés

organisations concernées par les types respectifs de

personnes, d'au moins un tiers du nombre total

des membres du comité, à condition que le

nombre d'hommes et de femmes doivent être étroitement

répartie.

 

Lire la suite

Guide Touristique sur la Thailande