La Constitution de la Thailande partie 9

La Constitution Thailandaise

 

L'article 116. Un sénateur ne doit pas être une

Ministre, détenteur de la position politique ou titulaire

de la position dans un organisme indépendant régi par

Constitution.

La personne ayant occupé des postes de sénateur avec les

membres ayant résilié pour pas plus de deux

année ne doit pas être un ministre ou du titulaire de la vie politique

poste.

L'article 117. Adhésion des sénateurs étant

de l'élection doit commencer à partir de la date de

l'élection des sénateurs et des membres des sénateurs

être de la sélection doit commencer à partir de la

date à laquelle la Commission électorale annonce la

résultat de la sélection.

Adhésion des sénateurs est le terme de six

ans à compter du jour de l'élection ou à la date où le

Commission électorale annonce le résultat de la

sélection, comme c'est le cas peut être, à condition que le sénateur

ne peuvent exercer consécutivement plus d'un

terme.

Les membres du Sénat dont les membres

fin à la durée du Sénat continuera

d'exercer leurs fonctions jusqu'à ce sénateurs nouvellement élus

assumer leurs fonctions.

L'article 118. À l'expiration de la durée de

sénateurs de l'élection, le Roi va émettre un

Décret Royal appelant à une nouvelle élection générale du

sénateurs de l'élection à laquelle le jour des élections

doit être fixé à trente jours à compter de la

date de l'expiration du mandat des sénateurs de la

élection et le jour d'élection doit être sur le même

jour à travers le Royaume.

À l'expiration du mandat des sénateurs à partir

la sélection, la Commission électorale doit annoncer

la date du début de la sélection et une

période de sélection des sénateurs dans lequel une telle

sélection sera complétée dans les soixante jours à compter

à partir de la date de l'expiration du mandat des sénateurs

de la sélection.

L'article 119. Composition du Sénat

se termine sur:

(1) l'expiration de la durée du Sénat;

(2) la mort;

(3) la démission;

(4) étant disqualifié ou être tenue à aucune des

les interdictions de l'article 115;

(5) agissant en violation de l'un des

interdictions en vertu de l'article 116, l'article 265 ou de l'article 266;

(6) du Sénat d'adopter une résolution dans

L'article 274 lui enlever à ses fonctions ou de la

Cour constitutionnelle ayant une décision mettant fin

son adhésion conformément à l'article 91 ou au

La Cour suprême ayant une ordonnance en vertu de l'article 239

paragraphe deux ou de l'article 240 paragraphe trois, en

un tel cas, son adhésion est réputée

ont mis fin à compter de la date de la résolution des

du Sénat ou de la décision ou l'ordonnance de la Cour,

comme le cas;

(7) après avoir été absent pendant plus d'un

le quart du nombre de jours dans une session avec le

longueur de pas moins de 120 jours

sans l'autorisation du Président du Sénat;

(8) après avoir été emprisonné par une finale

jugement à une peine d'emprisonnement, même si

il doit y avoir suspension de la peine, sauf pour une

infraction commise par négligence, une petite

infraction ou une infraction diffamatoires.

Article 120. Lorsque le bureau du sénateur

devient vacant pour une raison vertu de l'article 119, le

dispositions de l'article 112, article 113, l'article 114

et l'article 118 sont applicables à l'élection ou la

sélection des sénateurs dans un tel cas. Le remplacement de

Le sénateur peut servir que pour le reste de la durée

de la personne remplacée, à condition que le reste

de la durée des sénateurs deviendront vacants est moins

à 180 jours, l'élection ou la

la sélection peut être levée.

L'article 121. Lors de l'examen d'une personne à tenir

n'importe quelle position en vertu des dispositions de cette

Constitution, le Sénat nomme une commission

pour examiner les dossiers passés, les comportements éthiques et

comportements de la personne désignée pour la tenue d'une telle

position ainsi que la collecte des faits nécessaires et

preuves d'être signalés au Sénat pour sa plus

considération.

La procédure intentée par le comité en vertu du

un paragraphe doit être en conformité avec les Règles

de procédure du Sénat.

 

Partie 4

Dispositions applicables aux deux chambres


L'article 122. Les membres de la Chambre des

Les représentants et les sénateurs sont des représentants de

le peuple thaïlandais, libre de toute forme d'autorité,

cession ou la domination, et honnêtement,

exercer les fonctions pour l'intérêt commun de la

Les Thaïlandais, sans conflit d'intérêts.

L'article 123. Avant son entrée en fonction, un membre

de la Chambre des représentants et un sera sénateur,

lors d'une séance de la Chambre dont il ou elle est un

membres, faire une déclaration solennelle dans la suite

mots:

«Je, (nom du déclarant), solennellement

déclare que je remplirai mes devoirs conformément

avec les préceptes honnêtes de ma conscience dans le

l'intérêt du pays et du peuple thaïlandais. Je vais

aussi, à tous égards, de respecter et d'observer les

Constitution du Royaume de Thaïlande. "

L'article 124. La Chambre des représentants

et le Sénat ont chacun un président et un

ou deux vice-présidents qui sont nommés par le

Roi parmi les membres de ces Chambres en conformité

à sa résolution.

Le Président et les Vice-Présidents de la

Chambre des représentants en poste jusqu'à la

l'expiration de la durée ou la dissolution de la

Chambre.

Le Président et les Vice-Présidents de la

Bureau détiennent Sénat jusqu'au jour précédant la date de

l'élection du nouveau président et des vice-présidents.

Le Président et les Vice-Présidents de la

Chambre des représentants et le Président et le

Vice-présidents du Sénat doit quitter bureau

avant l'expiration de la durée du mandat en

alinéa du paragraphe deux ou trois, respectivement, sur:

(1) la perte de membres de la Chambre, qui

il ou elle est membre;

(2) la démission;

(3) occupant un poste de Premier ministre,

Ministre ou un autre responsable politique;

(4) après avoir été emprisonné par un jugement

même si l'affaire n'est pas encore finalisée ou en attente

punition, sauf si l'affaire est l'un des finalisé ou

la punition en attente dans un délit commis par le biais

négligence, un délit mineur ou une infraction diffamatoires.

Le président et le vice-président de la

Chambre des Représentants, au cours de bureaux de portefeuille,

ne doit pas être un comité exécutif ou du titulaire de toute

position dans un parti politique en même temps.

L'article 125. Le président de la Chambre des

Représentants et le Président du Sénat

ont les pouvoirs et fonctions pour mener à bien l'entreprise

de chaque Chambre, conformément à ses règles de

procédure. Le vice-présidents ont les pouvoirs et les

fonctions confiées par le président et agir au nom

du président lorsque le président n'est pas présent ou

incapable d'accomplir ses fonctions.

ThePresidentoftheHouseof

Représentants, le Président du Sénat et de la

personnes qui agissent en son nom doivent, dans la

exercice de ses fonctions, être impartial.

Lorsque le président et les vice-présidents

de la Chambre des représentants ou du Président et

vice-présidents du Sénat ne sont pas présents à

une séance, les membres de cette maison particulière

élit parmi eux pour présider

cette séance.

L'article 126. Lors d'une séance de la Chambre des

Représentants ou du Sénat, la présence de pas

moins de la moitié de l'effectif total de l'existant

membres de la Chambre est requise pour constituer une

chambre, sauf que dans le cas de l'examen des

ordre du jour sur l'interpellation de l'article 156 et

L'article 157, la Chambre des Représentants et le

Sénat peut prescrire une chambre dans les règles de

procédure autrement.

Une résolution sur toute question doit être faite par

la majorité des voix, à moins qu'il n'en soit autrement dans les

la présente Constitution.

En jetant vote, chaque membre a une voix. Dans

cas d'égalité des voix, le membre qui préside

doivent avoir une voix supplémentaire comme une voix prépondérante.

Le président de l'Assemblée nationale, le

Président de la Chambre des Représentants et le

Président du Sénat est la cause du vote de chaque

dossier de membre à enregistrer et communiquer dans une telle

endroit où l'entrée du public pour son inspection est

possible, sauf pour le cas du vote par le secret

scrutin.

Le casting des voix d'élire ou de donner son approbation

à une personne pour le bureau exploitation doit être secret, à moins

contraire de la présente Constitution, et les membres

jouissent de l'autonomie et ne doit pas être lié par

résolutions de leurs partis politiques ou toute autre

mandat.

L'article 127. L'Assemblée nationale,

dans les trente jours à compter de la date de l'élection du

les membres de la Chambre des représentants, soit

convoqué pour la première séance.

Chaque année, il y aura une générale ordinaire

session et une session législative ordinaire.

Le jour où la première séance sous

l'alinéa premier est détenu doit être considéré comme le premier

jour de la session générale ordinaire, et le premier jour

de la session législative ordinaire sera fixée pa

la Chambre des représentants. Dans le cas où le

première séance en vertu du paragraphe on a moins d'un

cent cinquante jours jusqu'à la fin d'un calendrier

année, la session législative ordinaire peuvent être omises

cette année-là.

Durant la session législative ordinaire, le

L'Assemblée nationale doit tenir une séance seulement dans ces

cas comme prescrit dans le chapitre II ou dans le cas de l'

l'examen des factures ou des factures loi organique, le

l'approbation d'un décret d'urgence, l'approbation du

la déclaration de guerre, l'audition de l'explication et la

approbation d'un traité, l'élection ou l'approbation d'un

personne pour le bureau d'attente, le renvoi d'une personne

du bureau ou de l'interpellation et la modification du

la Constitution, sauf si l'Assemblée nationale a

a adopté une résolution, par la voix de plus d'un

la moitié du nombre total des membres actuels du

les deux Chambres, pour examiner d'autres questions.

Une session ordinaire de l'Assemblée nationale

Assemblée doit durer 120 jours, mais

le Roi peut accorder son prolongement.

Une session ordinaire peut être prorogé avant

la fin de 120 jours seulement avec

l'approbation de l'Assemblée nationale.

L'article 128. Le roi convoque le National

Assemblée, ouvre et proroge la session.

Le Roi peut être présent pour effectuer les

cérémonie d'ouverture de la première session ordinaire générale

session au titre de l'article 127, alinéa premier ou

commande de l'héritier du Trône, qui est sui juris ou

toute personne à la cérémonie que son

Représentant.

Lorsque cela est nécessaire pour les intérêts de la

Etat, le Roi peut convoquer une extraordinaire

session de l'Assemblée nationale.

Sous réserve de l'article 129, la convocation, le

prolongation de la session et la prorogation de la

L'Assemblée nationale doit être faite par un décret royal.

L'article 129. Les membres des deux Chambres du Parlement ou

les membres de la Chambre des représentants de pas moins

d'un tiers du nombre total de l'existant

membres des deux Chambres ont le droit de présenter

leur pétition au roi pour la délivrance d'un royal

Commande convoquant une session extraordinaire du

L'Assemblée nationale.

La pétition visée au paragraphe ne doit

être déposée auprès du président de la National

Assemblée.

Le Président de l'Assemblée nationale

présenter la pétition au roi et à contresigner les

Royal Command.

L'article 130. Lors d'une séance de la Chambre des

Les représentants ou du Sénat ou lors d'une séance commune des

l'Assemblée nationale, des mots exprimés en donnant

des énoncés de faits ou des opinions ou dans l'expression du suffrage

par tout membre sont absolument privilégiée. Pas de changement

ou action de quelque manière que ce soit ne peut être intentée

contre le nombre tel.

Le privilège en vertu de l'alinéa premier ne

s'étendre à un membre qui exprime mots lors d'une séance

qui est diffusé par la radio ou la télévision si une telle

mots apparaissent hors de l'enceinte du National

Assemblée et l'expression des mots tels

constitue une infraction pénale ou un acte illicite

contre toute autre personne, qui n'est pas un ministre ou

membre de cette Chambre.

Dans le cas du paragraphe deux, si les mots

exprimées par le membre peut causer des dommages à d'autres

personne qui n'est pas un ministre ou un membre de cette

House, le président de la Chambre fait

explications pour être publié tel que demandé par ce

personne conformément à la procédure et au sein de ces

période de temps que prévu dans les règles de l'

procédure de cette Chambre, sans préjudice de la

personne le droit de porter l'affaire devant la Cour.

Le privilège prévu dans cette section

s'étend, mutatis mutandis, aux imprimeurs et aux éditeurs

des procès-verbaux des séances en conformité avec les règles

de procédure de la Chambre des représentants, le

Sénat ou l'Assemblée nationale, comme c'est le cas peut être,

et aux personnes autorisées par le membre qui préside aux

donner des énoncés de faits ou d'opinions lors de la séance, comme

ainsi que pour les personnes qui diffusent à travers la séance

radio ou de télévision avec la permission du

Président de la Maison de tel.

L'article 131. Aucun membre de la Chambre des

Les représentants ou sénateur doit, lors d'une session, soit

arrêté, détenu ou convoqué par un mandat pour

enquête comme le suspect dans une affaire pénale, à moins

l'autorisation de la Chambre dont il ou elle est un

membre est obtenu ou qu'il ou elle est arrêtée en

flagrant délit.

Dans le cas où un membre de la Chambre des

Les représentants ou un sénateur a été arrêté en

flagrant délit, il doit être immédiatement signalé au

Président de la Chambre dont il ou elle est membre

et le président peut ordonner la libération de l'

personne ainsi arrêtée.

Dans le cas où une accusation criminelle est portée

contre un membre de la Chambre des représentants ou des

un sénateur, si la Chambre est en session ou non, le

Cour ne doit pas juger l'affaire lors d'une session, à moins

l'autorisation de la Chambre dont il ou elle est un

membre est obtenu ou il est une affaire concernant le

loi organique sur l'élection des membres de la Chambre

des représentants et la source des sénateurs, le

loi organique sur la Commission électorale ou de la bio

la loi sur les partis politiques, à condition que le procès de la

Cour ne doit pas entraver ces membres d'assister à

la séance de la Chambre.

Le procès et le jugement de la Cour

menées avant qu'il ne soit impliqué que l'accusé est un

membres des deux Chambres sont valides.

Si un membre de la Chambre des représentants

ou d'un sénateur est en détention pendant l'enquête ou du procès

avant le début d'une session, lorsque la session

commence, le fonctionnaire demande ou de la Cour, comme c'est le cas

peut être, doit ordonner la libération de son dès que le

Président de la Chambre dont il ou elle est un

membre a fait la demande.

L'ordre de libération ne doivent être efficaces à partir de

la date de cette ordonnance jusqu'à ce que le dernier jour de la

session.

L'article 132. Au cours de l'expiration de la durée

ou la dissolution de la Chambre des représentants,

le Sénat ne doit pas tenir sa séance, sauf dans le

cas suivants:

(1) une séance à laquelle le Sénat doit agir en tant

l'Assemblée nationale selon l'article 19, article 21,

Article 22, Article 23 et l'article 189, et les votes

prises doivent être fondées sur le nombre de sénateurs;

(2) une séance à laquelle le sénateur est

considère une personne pour occuper une charge sous la

dispositions de la présente Constitution;

(3) une séance à laquelle le Sénat doit tenir compte

et adopter une résolution supprimant une personne du bureau.

L'article 133. Une séance de la Chambre des

Représentants et du Sénat et d'une séance commune

de l'Assemblée nationale sont publiques sous la

conditions stipulées dans le règlement intérieur du

chaque Chambre. Une séance à huis clos se tiendra au

demande du Conseil des ministres ou des membres de

pas moins d'un quart du nombre total de

les membres actuels de chaque Chambre ou des deux Chambres,

comme c'est le cas peut être.

L'article 134. La Chambre des représentants

et le Sénat ont le pouvoir de rendre les règles du

procédure régissant l'élection et la performance de

fonctions du président, des vice-présidents, des matières ou

activités qui relèvent des pouvoirs et des devoirs des

chaque comité permanent, des performances et de la chambre

des comités, les séances, présentation et l'examen

des factures loi organique et des factures, la soumission des motions,

consultation, de débat, en passant d'une résolution,

l'enregistrement et la divulgation de l'adoption d'une

résolution, l'interpellation, le débat général, l'observation

des règles et des commandes, des codes de déontologie des membres

et les membres du comité, et d'autres questions pour le

l'exécution de la présente Constitution.

 

Lire la suite


Guide Touristique sur la Thailande