PARTIE 9 Confiscation ou saisie des biens

L'article 32 
Dès réception de la demande d'assistance d'un État étranger de renoncer ou de saisir des propriétés situées en Thaïlande, les autorités compétentes appliquent à la Cour ayant juridiction sur l'emplacement des propriétés pour faire passer les propriétés perdre un tel jugement ou pour l'émission d'une ordonnance saisir entre eux.

En vertu du paragraphe un, les autorités compétentes doivent, si cela est nécessaire, procéder à une enquête lui-même ou autorise tout fonctionnaire enquête pour mener une enquête en son nom.

L'article 33 
Les propriétés spécifiées dans la demande d'assistance d'un État étranger peut être confisqué par le jugement de la Cour, si ces biens ont été adjugés à priorly être annulé par le jugement définitif d'un tribunal étranger et ils sont confiscables en vertu des lois thaïlandaises.

Si les propriétés ont été adjugées à être saisi par une juridiction étrangère devant la Cour rendu son jugement ou après l'adoption de la décision de renoncer à de telles propriétés, mais le jugement n'a pas encore définitif, la Cour peut juger approprié d'ordonner les propriétés d'être saisi prévoit qu'ils sont saisissables en vertu des lois thaïlandaises.

La confiscation ou la saisie des biens par le jugement ou l'ordonnance de la Cour en vertu du présent article doit être efficace même l'infraction qui est la cause de la confiscation ou la saisie ne peut avoir lieu sur le territoire de la Thaïlande.

L'article 34 
Les dispositions relatives à la confiscation des propriétés énoncées dans le Code de procédure pénale et le Code pénal doit être appliqué à l'enquête, l'application de la motion, le procès, l'arbitrage, et l'émission d'une ordonnance de renoncer ou de saisir des propriétés dans ce égard, mutatis mutandis.

L'article 35 
Les propriétés confisquées par le jugement de la Cour en vertu de cette partie deviendra les propriétés de l'Etat, mais la Cour peut juger pour des propriétés telles à être rendu inutilisable, ou d'être détruits.

PARTIE 10 Demander de l'aide

L'article 36 
L'agence de solliciter l'assistance d'un État étranger doit présenter sa demande à l'Autorité centrale.

L'article 37 
La demande de solliciter l'assistance d'un État étranger, y compris tous les documents doivent être envoyés theseto doit être en ligne avec les formes, les règles, les moyens et conditions définies par l'Autorité centrale.

L'article 38 
L'Autorité centrale doit considérer s'il est approprié conformément aux règlements, les détails, les faits et documents à l'appui, de demander assistance à un État étranger, et ensuite aviser l'organisme demandant sa détermination theseabouts.

Une détermination de l'autorité centrale en ce qui concerne la demande d'assistance à la recherche de sont définitives, sauf instruction contraire du Premier ministre.

L'article 39 
L'organisme demandeur doit se conformer à l'engagement de la Thaïlande vers l'État requis concernant l'utilisation des informations ou des preuves à des fins spécifiées dans la demande.

L'organisme demandeur doit en outre respecter l'engagement de la Thaïlande vers l'État requis au sujet de la confidentialité des informations demandées ou preuve que si de telles informations ou des preuves sont nécessaires pour le procès public qui est la conséquence de l'enquête, l'enquête, des poursuites ou une autre instance criminelle visés dans la demande.

L'article 40 
Aucune personne entrant à témoigner ou à présenter une déclaration en Thaïlande, en conformité avec la présente loi doit être soumis au service du processus ou être détenue ou soumise à aucune autre restriction de sa liberté personnelle en raison de tout acte qui a précédé son départ de l'État requis.

La sauvegarde dans le premier paragraphe prend fin lorsque la personne, ayant eu l'occasion de quitter la Thaïlande dans les quinze jours consécutifs après la notification de sa présence n'était plus requise par les autorités compétentes, doit avoir néanmoins séjourné ou volontairement retourné après avoir quitté la Thaïlande.

L'article 41 
Toutes les preuves et les documents issus de la présente loi doit être considérée comme recevable pour l'audition.

CHAPITRE 3 Coûts

L'article 42 
Tous les frais liés à la fourniture d'une assistance à un État étranger et en demandant l'assistance d'un État étranger doit être en conformité avec les règles, les moyens et conditions énoncées dans le Règlement ministériel.

 

Retour à la page des lois en Thailande

 

Guide Touristique sur la Thailande