Chapitre 3 
Prestations de maternité

. Section 65 27 L'assuré a le droit aux prestations de maternité pour elle ou pour le conjoint ou pour les femmes qui cohabite publiquement comme mari et femme avec la personne assurée selon les règles prescrites par le Secrétaire - Général, dans le cas de la personne assurée n'a pas de femme. À cet égard de la personne assurée doit avoir cotisé pendant au moins sept mois, pendant la période de quinze mois avant la date de réception de services médicaux.

L'assuré est en droit de recevoir des prestations de maternité pour pas plus de deux temps de l'accouchement.

L'article 66 Les prestations de maternité se compose de.: 
(1) un examen médical et les frais de procréer; 
(2) Charge d'un traitement médical; 
(3) la médecine et les frais médicaux de fournitures; 
(4) Charge d'isolement; 
(5) l'hébergement, les repas et les frais de traitement à l'hôpital; 
(6) nouveaux - né dépenses de soins infirmiers et de traitement; 
(7) coût d'ambulance ou de transport pour les patients; 
(8) autres dépenses nécessaires

Les frais mentionnés ci-dessus doivent être en conformité avec les règles et les taux prescrits par la commission médicale, avec l'approbation du Comité.

L'assuré qui a à prendre congé du travail pour l'accouchement, est habilité à recevoir des travaux laissez-allocation pour l'accouchement, selon les critères prescrits par l'article 67. 28

L'article 67. 29 Dans le cas où l'assuré a pris congé du travail pour l'accouchement, comme la personne assurée doit être en droit de recevoir du travail indemnité de congé pour la livraison d'enfants pas plus de deux fois par paiement forfaitaire au taux de cinquante pour cent des salaires en vertu de l'article 57, dans 90 jours.

Section 68. Si la personne assurée ou de son conjoint est incapable de recevoir les prestations prévues par l'article 66, du fait que l'accouchement est pris à l'hôpital autres que celles prescrites en vertu de l'article 59, cette personne assurée aura droit aux prestations de maternité selon les règles et les taux prescrits par la commission médicale, avec l'approbation du Comité.

Chapitre 4 
Prestations d'invalidité

L'article 69. 30 L'assuré aura droit à des prestations d'invalidité en fonction de la cause non liée au travail quand il ou elle a payé de cotisation pour une période de pas moins de trois mois pendant la période de quinze mois avant d'être invalide.

L'article 70 prestations d'invalidité sont constitués d'.: 
(1) Frais d'examen médical; 
(2) Charge d'un traitement médical; 
(3) la médecine et les frais médicaux fournis; 
(4) en milieu hospitalier, les repas et les frais de traitement à l'hôpital; 
(5) Coût de l'ambulance ou de transport pour la personne invalide; 
(6) physique, mentale et professionnelle dépenses réhabilités; 
(7) autres dépenses nécessaires

Les frais mentionnés ci-dessus doivent être en conformité avec les règles et les taux prescrits par la commission médicale, avec l'approbation du Comité.

Section 71. 31 Dans le cas où l'assuré est devenu par la nullité cause étrangère au travail, tels assuré est en droit de recevoir de remplacement du revenu au taux de cinquante pour cent des salaires en vertu de l'article 57 par le biais de sa vie.

L'article 72 Dans le cas où la commission médicale a établi que l'invalidité d'une personne assurée en cours de réhabilitation par l'article 70 (6) a été développé pour être en meilleure condition, le Secrétaire -. Général ou la personne chargée par le Secrétaire général peut décider de réduire de remplacement du revenu en conformité avec les règles et procédures prescrites par la commission médicale, avec l'approbation du Comité.

Dans le cas où il ya une réduction de remplacement du revenu en vertu du paragraphe un, et l'invalidité a par la suite devenu le pire, le secrétaire - général peut, sur décision de la commission médicale que l'invalidité est devenue pire que le résultat considéré en vertu du paragraphe un, envisager une de remplacement du revenu supplémentaire. 32

Chapitre 5 
Prestations de décès

Section 73. 33 Dans le cas où l'assuré est décédé sans avoir subi une blessure ou une maladie imputable au travail, si l'assuré a cotisé pendant une période d'au moins un mois pendant la période de six mois avant sa mort, les éléments suivants prestations doivent être payées, en cas de décès:

(1) les frais funéraires selon le taux prescrit dans le règlement ministériel, mais le montant total ne doit pas moins d'une centaine de fois sur le taux maximum de salaire journalier minimum vertu de la loi sur la protection du travail, les personnes suivantes dans l'ordre respectif.

(A) personne dont l'assuré a indiqué à l'administrateur de ses funérailles et avoir été l'administrateur en tant que tels; 
(B) le conjoint, les parents ou les enfants de l'assuré qui a preuves attestant de la performance en tant qu'administrateur de l'enterrement de l'assuré; 
(C) toute autre personne avec son ou ses preuves attestant de la performance en tant qu'administrateur de l'enterrement de l'assuré.

(2) Allocation, dans le cas où une personne assurée est mort, doit être versée à une personne que l'assuré a précisé par écrit à être le récepteur de l'allocation. Si l'assuré n'a pas fait de l'écriture, cette indemnité est également partagée entre le conjoint, les parents ou l'enfant de l'assuré telle sur le montant suivants: 
(A) Si, avant son décès, l'assuré a cotisé plus de trente six mois mais moins de dix ans, l'allocation est versée en un montant égal à cinquante pour cent du salaire mensuel calculé conformément à l'article 57 et multiplié par trois; 
(B) Si, avant son décès, l'assuré a cotisé plus de dix ans, l'allocation est versée en un montant égal à cinquante pour cent du salaire mensuel calculé conformément à l'article 57 et multiplié par dix.

L'article 73 bis. 34 Dans le cas où l'assuré qui est invalide en vertu de l'article 71, est décédé, les dispositions de l'article 73 s'appliquent, mutatis mutandis, et le remplacement du revenu reçues pour le dernier mois avant la mort de l'assuré telle sera être utilisé comme base de calcul.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande