Dans le cas d'un assuré qui est invalide, est, simultanously droit de recevoir des frais d'obsèques et l'allocation à sa mort sur l'état de son assurance et son invalidité conformément à l'alinéa premier. Le bénéficiaire de l'assuré aura le droit de recevoir soit les frais funéraires ou de l'allocation récepteur en vertu de l'article 73.

Chapitre 6 
Prestations pour enfants

L'article 74. 35 L'assuré a le droit aux prestations pour enfants à condition que cette personne a versé des cotisations pendant une période de pas moins de douze mois pendant la période de trente mois avant d'avoir un tel droit.

L'article 75 Prestations pour enfants est composé d'.: 
(1) les enfants qui vivent des dépenses; 
(2) les frais de scolarité des enfants; 
(3) les frais médicaux nfants; 
(4) les autres dépenses nécessaires

Les frais mentionnés ci-dessus doivent être en conformité avec les règles et les taux prescrits dans le Règlement ministériel.

L'article 75 bis. 36 Dans le cas d'une personne assurée qui a droit aux prestations pour enfants prévue à l'article 74, est une personne ayant le droit de invalidé soit prestation d'invalidité ou de décès, cette personne ou la personne en vertu de l'article 75 trimestre sera également en droit de l'enfant bénéficier.

L'article 75 ter. 37 Une personne assurée aura droit aux prestations pour enfants pour son enfant légitime en fonction de l'âge tel que prescrit par le Règlement ministériel, ce droit prend fin lorsque l'enfant est pleinement quinze ans d'âge et ne doit pas dépasser deux enfants à la fois.

Dans le cas où les deux parents sont assurés, seul le père ou la mère aura droit aux prestations pour enfants, sauf dans les cas de divorce ou de séparation inscrit, une personne assurée qui fournit l'entretien de l'enfant aura droit à un tel avantage.

Les prestations pour enfants doivent être en conformité avec les règles, procédures et conditions prescrites dans le Règlement ministériel.

L'article 75. . trimestre 38 Dans le cas où une personne assurée est décédée, les prestations pour enfants sont versées aux personnes suivantes dans l'ordre respectif: 
(1) époux ou l'épouse du défunt ou la personne qui cohabite 
publiquement comme mari ou la femme avec le défunt conformément à la règle prescrite par le Secrétaire - Général et exerce le pouvoir parental. 
(2) dans le cas de la personne mentionnée en (1) ne fournit pas d'entretien à l'enfant ou son pouvoir parental est annulé ou qu'il ou elle est morte, la personne qui s'occupe de l'entretien de l'enfant aura droit à ces prestations.

Chapitre 7 
Vieux - Avantages Âge

Section 76. 39 L'assuré est en droit de prestations de vieillesse à condition que cette personne a versé des cotisations pendant une période de pas moins de 180 mois indépendamment du fait que la période de cotisation est consécutive ou non.

. Section 77 40 Vieux - prestations de vieillesse se compose de: 
(1) allocation mensuelle à savoir «pension de retraite", ou 
(2) l'allocation forfaitaire à savoir «pourboire pension de retraite»

L'indemnité ci-dessus mentionnés doivent être en conformité avec les règles, la procédure, la période et le taux prescrit dans le règlement ministériel.

L'article 77 bis. 41 Dans le cas où un assuré a cotisé pendant une période de pas moins de 180 mois, cette personne aura droit à l'ancienne - prestations de vieillesse à partir du mois suivant le mois où il ou elle a atteint l'âge de cinquante cinq ans, sauf au moment où la personne dit est continuellement une personne assurée en vertu de l'article 38 ou l'article 41, il ou elle aura droit aux prestations de vieillesse à partir du mois suivant le mois de son assurance est résilié.

Dans le cas de l'assuré a cotisé pendant une période de moins de 180 mois et a cessé d'être une personne assurée en vertu de l'article 38 ou l'article 41, cette personne aura droit à des prestations de vieillesse.

L'article 77 ter. 42 Dans le cas où une personne a droit à des prestations de vieillesse est par la suite devenir un assuré, le versement des prestations de vieillesse doivent être épuisés avant l'assurance d'une telle personne est résilié en vertu de l'article 38 ou l'article 41, le cas échéant.

Dans le cas de l'assurance est résilié en vertu de toute autre cause que la mort, cette personne aura droit à des prestations de vieillesse.

Dans le cas de l'assurance est résiliée en cas de décès, les héritiers de l'assuré prévue à l'article 77 trimestre est en droit de prestations de vieillesse.

L'article 77 trimestre. 43 Dans le cas où une personne assurée qui a droit à des prestations de vieillesse prévu à l'article 77 bis, est mort avant d'avoir reçu de telles prestations ou dans le cas où une personne reçoit une pension de retraite est mort dans les 60 mois à partir du mois de son droit, les héritiers de cette personne est en droit de pension de retraite pension.

Les héritiers spécifiés à l'alinéa premier doit être comme suit: 
(1) l'enfant légitime du défunt, sauf un enfant adopté ou l'enfant d'adopter à toute autre personne, a droit à deux portions et dans le cas du défunt a plus de trois enfants légitimes, les héritiers ont droit à trois portions; 
(2) mari ou la femme aura droit à une partie; 
(3) les parents ou le père ou la mère qui est encore survivant a droit à une portion.

Dans le cas où il ya pas d'héritiers de tout paragraphe ou ces héritiers sont morts avant la distribution des bénéfices, l'avantage que prévu à l'article 77 (2) doit être répartie entre les héritiers du même paragraphe.

L'article 77 quinque. 44 Dans le cas où une personne assurée est simultanously droit de remplacement du revenu prévue à l'article 71 et à la pension de retraite, cette personne doit, dans la substitution, le droit de remplacer le revenu en vertu de l'article 71 et la gratuité de retraite.

Dans le cas d'une personne assurée a déjà reçu une pension de retraite et d'invalidité devient par la suite dans le délai prescrit en vertu de l'article 38 paragraphe deux, le versement d'une pension de retraite sera résilié et cette personne doit, en remplacement, de recevoir la pension de retraite ofwhich gratuité du montant de la pension de retraite payée avant le devenir de l'invalidité est déduite du montant de celle-ci et de remettre à la caisse.

Chapitre 8 
Prestations de chômage

L'article 78 Un employé qui est une personne assurée aura droit aux prestations de chômage à condition que l'employé a versé des cotisations pendant une période de pas moins de six mois dans une période de quinze mois avant de devenir le chômage et remplit les conditions suivantes.: 
(1) être capable de travailler, d'être prêt pour emploi convenable comme prévu, ne pas avoir d'objection à la formation professionnelle et ayant été enregistrée par le Bureau des Services gouvernementaux de l'emploi au cours de laquelle sa présentation est souvent nécessaire pour au moins une fois par mois; 
(2) le taux de chômage d'une personne assurée n'est pas causée par l'interruption à la suite d'malperformance du devoir, ou intentionnellement commis une infraction pénale contre l'employeur, ou intentionnellement causé des dommages à l'employeur, ou qui violent les règles ou les règlements du matériel de travail ou légale Afin de l'employeur, ou de négliger le devoir de sept jours consécutifs sans raison valable, ou de causer de graves dommages à l'employeur comme le résultat d'une négligence ou d'être emprisonné par le jugement final à l'emprisonnement, sauf pour une infraction commise par négligence ou contravention; 
(3) étant sans titre des avantages de vieillesse en vertu du chapitre 7 de ce titre.

L'article 79. Une personne assurée aura droit aux prestations de chômage à compter du huitième jour à compter de la date de devenir le chômage avec le dernier employeur en conformité avec les règles et les taux prescrits dans le Règlement ministériel.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande