Dès la survenance d'un événement en vertu du paragraphe un, les autres commissaires MSPC continuent à exécuter des tâches et des MSPC sera considérée comme comprenant les autres commissaires MSPC, sauf où il ya moins de cinq commissaires MSPC restantes.

Dès la survenance d'un événement en vertu du paragraphe un ou dans le cas des commissaires MSPC sa retraite à l'expiration du mandat, le comité de sélection MSPC procède à la sélection des commissaires MSPC pour remplacer les commissaires MSPC retraite rapidement.

Section 31. Le MSPC aura les pouvoirs et devoirs suivants: 
(1) à soumettre des propositions au SCC ou d'autres organismes centraux administration du personnel pour que le SCC ou d'autres organismes centraux d'administration du personnel pour assurer la fourniture du ou de réviser les politiques de gestion des ressources humaines se rapportant à la préservation du système de mérite; 
(2) à examiner les recours à l'article 114; 
(3) pour examiner les plaintes conformément à l'article 123; 
(4) pour examiner les questions sur la préservation du système de mérite aux termes de l'article 126; 
(5) d'émettre des règlements MSPC, règles, règlements et procédures pour l'exécution des fonctions en vertu de la présente loi, un règlement MSPC entrera en vigueur dès sa publication dans la Gazette du gouvernement; 
(6) de nommer des personnes ayant les qualifications et ne pas être soumis à une interdiction prescrite par la MSPC à devenir membres d'une commission d'appel ou de membres d'une commission des plaintes.

Section 32. Commissaires MSPC, les commissaires et les commissaires aux plaintes des appels doivent recevoir des allocations de position et d'autres avantages tel que prescrit par arrêté royal et doit avoir le droit de recevoir les indemnités de déplacement même en vertu du décret royal sur les allocations pour les voyages officiels en tant que niveau supérieur titulaires de postes de direction.

L'article 33. Réunions de la Commission MSPC, la Commission d'appel et de la Commission des plaintes doit être prescrit par règlement MSPC.

TITRE III 
DISPOSITIONS GENERALES

L'article 34. L'organisation des fonctionnaires civils doivent être entrepris en vue à l'issue axée sur les résultats, l'efficacité et de bonne valeur dans l'exercice de fonctions de l'Etat, et de rendre les fonctionnaires exercent leurs fonctions avec la qualité et vertueusement et avoir une bonne qualité de vie.

Section 35. Il doit y avoir deux catégories de fonctionnaires civils, à savoir: 
(1) les fonctionnaires, les responsables de savoir civile qui sont au service du gouvernement et la nomination par la réintégration en vertu des dispositions de SERVITEURS TITRE CIVIL IV; 
(2) officiels maison royale civile, des fonctionnaires civils savoir qui sont au service du gouvernement en réintégration et la nomination aux postes de maison royale tel que prescrit par arrêté royal.

Section 36. Une personne qui entre dans la fonction publique doit avoir les qualifications générales et ne pas être soumis à une interdiction, comme suit:

A. Qualifications générales: 
(1) être de nationalité thaïlandaise; 
(2) étant au moins de 18 ans; 
(3) être une personne avec une foi pure dans la forme démocratique de gouvernement avec le roi comme chef de l'Etat; 

B. Interdiction: 
(1) être titulaire d'une position politique; 
(2) étant une personne incompétente, quasi-incompétence personne, personne démente ou mentalement handicapé ou souffrant d'une maladie prescrite par règlement du SCC; 
(3) étant une personne suspendu de ses fonctions gouvernementales ou temporairement déchargé du service du gouvernement à la présente loi ou d'autres lois; 
(4) étant moralement défectueux au point d'être socialement répréhensible; 
(5) étant un membre du comité ou le titulaire d'un poste de direction dans un parti politique ou un dirigeant d'un parti politique; 
(6) étant déclaré en faillite; 
(7) après avoir été emprisonné par la dernière phrase de l'emprisonnement pour une infraction criminelle, à l'exception des condamnations pour des infractions commises par négligence ou d'infractions mineures; 
(8) après avoir été puni par la décharge, le renvoi ou l'expulsion d'une entreprise d'État ou des organismes autre Etat;
(9) après avoir été puni par une décharge ou d'un licenciement pour violation de la discipline à la présente loi ou d'autres lois; 
(10) ayant été sanctionnés par une expulsion pour un manquement à la discipline de la présente loi ou d'autres lois; 
(11) avoir triché à un examen d'entrée pour le service du gouvernement ou d'entrée pour travailler dans les agences de l'autre Etat.

Le SCC peut envisager une dispense et permettre l'entrée dans le service du gouvernement pour les personnes qui entrent dans la fonction publique qui sont sous les interdictions dans B. (4), (6), (7), (8), (9), (10) ou (11), à condition que dans le cas de l'interdiction prévue (8) ou (9), cette personne doit avoir déjà pris sa retraite de travail ou la retraite du service du gouvernement pendant plus de deux ans, et dans le cas de l'interdiction prévue ( 10), cette personne doit avoir déjà pris sa retraite de travail ou la retraite du service du gouvernement pendant plus de trois ans, et en aucun cas, la retraite du travail ou la retraite du service du gouvernement soit à cause des malversations dans le bureau. Une résolution du SCC sur la renonciation doit recueillir les suffrages d'au moins les quatre cinquièmes du nombre de commissaires présents à la réunion. Les votes sont exprimés par vote secret.

Une demande de dérogation en vertu du paragraphe deux sont prescrits par règlement du SCC.

Dans le cas du deuxième paragraphe, le SCC peut accorder une dérogation individuelle ou peut émettre une notification d'accorder une dérogation générale.

Section 37. Paiement des salaires et indemnités des fonctionnaires civils de position doivent être prescrits par règlement du SCC approuvée par le ministère des Finances.

Section 38. Les fonctionnaires civils peuvent recevoir des allocations supplémentaires pour les postes à l'étranger, les messages dans certains domaines, les positions dans les séries certaine classe ou des postes comportant des motifs spéciaux tel que prescrit par la règle du SCC approuvée par le ministère des Finances.

Les fonctionnaires civils peuvent recevoir des allocations de subsistance temporaire conformément à la conjoncture économique selon les règles et procédures prescrites par le Conseil des ministres.

En soumettant une proposition au Conseil des Ministres pour une action en vertu du paragraphe deux, le SCC doit également faire une présentation simultanée des propositions pour d'autres catégories de fonctionnaires.

Section 39. Les heures de travail, jours fériés traditionnels, des congés annuels du public et des feuilles officiels pour les fonctionnaires civils doivent être prescrit par le Conseil des ministres.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande