Le code Foncier en Thailande- le code de la terre

Lois Thailandaise, loi sur la terre et les terrains en Thailande, 

Bhumibol Adulyadej REX. 
Etant donné le 30 Novembre 2497 ÊTRE (1954) 
la 9e année du présent règne


Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej est gracieusement heureux de proclamer que: Attendu qu'il est opportun de promulguer le Code foncier;

Que ce soit, par conséquent, promulguée par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de la Chambre des représentants comme suit:

Section 1. Cette loi doit être appelée la «Loi portant promulgation du Code terrestre, SOIT 2497 (1954)". 

Section 2. 1 La loi entrera en vigueur à partir du jour suivant la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement.

Section 3. Le Code foncier annexé à la présente loi entrera en vigueur le 1er jour de Décembre 2497 ÊTRE (1954). 

Section 4. À compter de la date d'application du Code foncier, il doit être abrogé: 

(1) Loi certificat temporaire de pré-occupation qui a été rebaptisé à l'ère de Rattanakosin 124 (1906) au certificat de propriété en remplacement du titre Acte loi; 

(2) Émission de titre de propriété loi, Rattanakosin ère 127 (1909); 

(3) Émission de titre de propriété Loi, n ° 2; 

(4) Émission de titre de propriété Loi, n ° 3; 

(5) Loi modifiant l'article 25 de la délivrance de titre de propriété loi, Rattanakosin ère 127 (1909); 

(6) Loi sur la restriction sur les terres des déchets de la domaine public de l'Etat, BE 2478 (1935); 
; 

(8) Émission de titre de propriété loi (n ° 6), BE 2479 (1936); 

(9) Loi sur le contrôle d'acquisition de terres par le Partenariat et la Company Limited à But lucratif, BE 2485 (1942); 

(10) Émission de titre de propriété loi (n ° 7), BE 2486 (1943); 
(7) Émission de titre de propriété loi (n ° 5), BE 2479 (1936) 

(11) Loi sur les fonctionnaires compétents l'enregistrement des droits et des actes juridiques liés à la propriété immobilière en vertu du Code civil et commercial, BE 2486 (1943); 

(12) Loi sur les fonctionnaires compétents l'enregistrement des droits et des actes juridiques liés à la propriété immobilière en vertu du Code civil et commercial (no 2), BE 2492 (1949); 

(13) Loi sur les terres de la connexion avec l'étranger, BE 2486 (1943); 

(14) Loi sur les terres de la connexion avec l'étranger (no 2), BE 2493 (1950), et 

(15) Toutes les autres lois, par les lois et règlements, dans la mesure où ils traitent de questions prévues dans le Code foncier ou s'y contraires ou incompatibles avec elle. 

Section 5. Toute personne possédant et en faisant usage de la terre avant la date d'application du Code foncier, sans un document des droits fonciers peut aviser le directeur général du district de la localité concernée de son / sa possession de la terre dans les cent quatre-vingt jours à compter de la date d'application de la présente loi en conformité avec les règles et procédures prescrites par le ministre et publié dans la Gazette du gouvernement. 

(Abrogé) 2 

Pareille revendication pour la possession des terres en vertu du présent article ne doit en aucune façon d'établir un nouveau droit droit par la personne prétendant. 

Section 6. Toute personne qui possède légalement et fait usage de la terre avant la date d'application de la délivrance de titre de propriété loi (n ° 6), BE 2479 (1936) ainsi que le cessionnaire de la dite terre a le droit de demander Le titre de propriété tel que prescrit dans les dispositions du Code foncier. Pourvu que toute personne possédant la terre avant la date d'application de la délivrance de titre de propriété loi (n ° 6), BE 2479 (1936) et le Code foncier ne parvient pas à prendre des mesures en conformité avec la loi régissant à cette époque, l'émission du titre de propriété doit être effectuée conformément aux règles et procédures prescrites dans le Règlement ministériel et la délivrance de titre de propriété loi (n ° 6), BE 2479 (1936) restent applicables. 

Section 7. Toute personne admise à anticiper la terre sous la délivrance de titre de propriété loi (n ° 6), BE 2479 (1936) sans un certificat indiquant l'utilisation des terres avant la date d'application de la présente loi est en droit de demander la ledit certificat par le directeur général du district jusqu'à l'expiration d'un cent quatre-vingts jours suivant le dernier jour de préemption en vertu de ladite loi.

Dans le cas où la période désignée pour la pré-emption vertu du premier paragraphe s'écoule avant la date d'application du Code foncier et il semble que l'utilisation de préemption des terres est dans l'état opportun de demander un certificat précisant que le terrain a été mis à profit, une demande de certificat a déclaré doit être déposé auprès du directeur général du district au sein d'un cent quatre-vingts jours à compter de la date d'application du Code foncier. Si une telle période de temps s'écoule, la terre doit être considéré comme indemne de préemption, sauf pour le cas où le chef de district donne un ordre pour le cas d'extension au cas par cas.

 

Lire la suite de la loi

 

Guide Touristique sur la Thailande