Section 2. La présente loi entrera en vigueur dès le jour suivant la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement, sauf pour la section 3, section 6, et l'article 7 qui entrera en vigueur après 90 jours suivant la date de sa publication au Government Gazette.

 

Section 7. Toute personne ayant obtenu l'autorisation conformément à l'article 9 du Code foncier avant la date d'application de la présente loi doit verser la rémunération en conformité avec l'article 9 bis. du Code foncier modifiée par l'annonce du Conseil Révolutionnaire, n ° 334, datée du 13 Décembre 2515 ÊTRE (1972) jusqu'à l'expiration de cette autorisation.

 

Section 8. Toute personne possédant et en faisant usage de la terre avant la date d'application de ce code foncier avec la preuve de son / sa demande de possession de la terre, et à défaut de déposer la demande pour la délivrance du titre de propriété ou le certificat d'utilisation est déposer la demande pour la délivrance de celui-ci ainsi que les preuves précitées avec les fonctionnaires compétents dans les deux ans suivant la date d'application de la présente loi.

 

Dès l'entrée de l'application ainsi que les preuves de la réclamation y vertu du premier paragraphe, les fonctionnaires compétents procèdent à la délivrance du titre de propriété ou le Certificat utilisation en conformité avec le Code foncier.

 

À l'expiration de la période désignée en vertu du paragraphe un, les fonctionnaires compétents peuvent, si la preuve susmentionnée est présenté à des fonctionnaires compétents aux fins de la délivrance du titre de propriété ou le certificat de l'utilisation, l'émission du titre de propriété ou le certificat de l'utilisation des seuls à la Cour de justice un jugement définitif ou l'ordonnance confirmant que la personne présentant la preuve a légalement possédé et utilisé le territoire avant la date d'application du Code foncier.

 

Pendant la procédure judiciaire en vertu du paragraphe trois, la Cour doit aviser le ministère des Terres et du ministère des Terres doit examiner et de vérifier la preuve avec la carte photo dès aériennes ou la photographie aérienne a officiellement préparée et doit préparer et soumettre, pour examen par la Cour, une déclaration d'opinion indiquant si cette personne a légalement possédée ou utilisée le territoire avant la date d'application du Code foncier. La présentation de ladite déclaration d'opinion à la Cour doit se situer dans un cent quatre-vingts jours après la réception de l'avis de la Cour sauf si le délai est prolongé autrement par la Cour.

 

Aux fins du présent article, toute personne possédant des terres en vertu du paragraphe doit y inclure la personne qui possède et rend l'utilisation des terres dans le prolongement de celle-ci.

 

Section 9. Le Directeur général du Département des Terres, dans les deux ans à compter de la date d'application de la présente loi, examiner et vérifier les preuves de réclamation pour la possession de la terre et l'emplacement de la terre selon les preuves réelles de celle-ci avec les le registre de la possession des terres et la carte ou la carte photo aérienne ou la photographie aérienne pour confirmer si le titre de propriété ou le certificat de l'utilisation a déjà été délivré pour la terre a dit ou non. Si, après examen, le titre de propriété ou l'utilisation du certificat se trouve délivré à toute parcelle de terre, la preuve de réclamation pour possession de la terre doivent être éliminés.

 

Section 10. Le ministre de l'Intérieur est chargé et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

 

Remarques: - Les raisons de la promulgation de la présente loi sont les suivants: Il est jugé opportun de modifier les dispositions suivantes: - premièrement, les dispositions qui prévoit la détermination et le prélèvement de la rémunération par les organismes provinciaux d'administration conformément à l'article 9 bis; Deuxièmement, les dispositions prescrivant les règles et procédures de la délivrance du titre de propriété ou le certificat de sous-utilisation du code foncier et, troisièmement, les dispositions relatives à la personne avec les pouvoirs et fonctions d'ordonner la révocation ou la correction de l'acte notarié ou le certificat d'utilisation, ou l'enregistrement des droits et des actes juridiques relatifs à l'immeuble, ou l'enregistrement des propriétés enregistrées immeuble qui est faite à tort ou illégalement. Il est, en outre, opportun d'ajouter les dispositions conférant des compétences dans la détermination et la perception de la rémunération à des municipalités, l'organisation sous-district administratif, l'Administration métropolitaine de Bangkok, la ville de Pattaya, ou d'autres organisations gouvernementales locales qui sont régies par les loi sur l'allocation des terres en vertu du paragraphe 9, afin de distribuer des revenus aux unités du gouvernement local. Les règles et procédures de délivrance du titre de propriété ou l'utilisation du certificat doit être révisé et amélioré par le développement d'une mesure d'encourager toute personne ayant des preuves de son / sa demande de possession de la terre pour demander la délivrance du titre de propriété ou le certificat de l'utilisation . Il y aura, en outre, un amendement au pouvoir gilet d'ordonner la révocation ou la correction vertu de l'article 61 dans le Directeur général du Département des terres ou soit directeur général adjoint ou de l'inspecteur du ministère des Terres a autorisé ce afin d'accélérer l'émission de celui-ci et de se conformer au principe de la réforme du système du gouvernement qui se concentre sur la dévolution des responsabilités et des pouvoirs dans la prise de décisions. Il est donc nécessaire de promulguer cette loi.

 

Loi modifiant le Code foncier (n ° 12), BE 2551 (2008) 114

 

Remarques: - Les raisons de la promulgation de la présente loi sont les suivants: Considérant que la justification des dispositions sur le commerce des terres sous le code foncier est vers l'exemption des restrictions sur la propriété foncière et à la prévention de l'évitement des droits fonciers détermination, et les dispositions relatives à la restriction sur la location des terres a été abrogé par l'annonce du Conseil Révolutionnaire, n ° 49, datée du 13 Janvier 2502 ÊTRE (1959) alors que les dispositions sur le commerce dans les terres qui sont en corrélation avec celle-ci n'a pas été modifiée, et il C'est une loi sur l'attribution des terres qui régissent les activités commerciales des terres, il est opportun d'abroger les dispositions sur le commerce dans les terres. Il est donc nécessaire de promulguer cette loi.

 

Sunchai / Révisé par

20th Février 2551 ÊTRE (2008)

 

A voire aussi; Lois Thailandaise, acheter un terrain en Thailande

 

Guide Touristique sur la Thailande