Dans le cas où un fonctionnaire compétent souhaite entrer dans un endroit indiqué au paragraphe précédent, quand ce n'est pas un cas d'urgence, l'occupant (s) d'un tel lieu doit être informé par écrit au moins trois jours à l'avance.

Section 12 Dans l'exécution de ses fonctions / elle, un officier compétent doit présenter son / sa carte d'identité à toutes les personnes concernées.

La carte d'identité de l'officier compétent doit être tel que prescrit par le ministre dans le règlement ministériel.

Section 13 Les agents compétents à la présente loi doivent être des agents désignés en vertu du Code criminel.

Section 14 Le fonctionnaire compétent doit avoir le pouvoir d'utiliser ou d'occuper des biens immobiliers dans l'occupation de toute personne, qui n'est pas un lieu de résidence, sur une base temporaire dans les conditions énoncées ci-après: 
(1) Une telle utilisation ou d'occupation est essentiel pour l'exploration de sources de production, les systèmes de transmission, les systèmes de distribution d'énergie, et la précaution de sécurité contre les dangers ou les dommages qui pourraient être causés à la production, de transmission et distribution d'énergie, et 
(2) Le propriétaire ou l'occupant de ces biens a été informé au moins quinze jours à l'avance.

Dans le cas où un dommage se produit au propriétaire ou à l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur ces immeubles, à la suite de l'exécution des travaux par l'officier compétent à l'alinéa ci-dessus un, la personne en question ne peut revendiquer rémunération du Département du développement énergétique et la promotion. Si un accord sur le montant de l'indemnité ne peut être atteint, l'article 22 et article 23 doit être appliquée.

L'article 15 Dans le cas où il est essentiel de prendre possession de tels biens immobiliers à des fins de production, de transmission et distribution d'énergie, et dans le cas où aucun autre accord sur le transfert de propriété a été faite, l'expropriation de ces biens sera effectuée en vertu des lois régissant l'expropriation de biens immobiliers.

L'article 16, lorsque la nécessité s'en fait sentir, le ministère du Développement énergétique et la promotion sont, pour le bénéfice de la communauté, ont le pouvoir d'établir des stations d'énergie, pour installer des lignes d'énergie ou de pipelines sous, au-dessus, le long ou à travers la terre de toute personne, ou d'installer des poteaux ou des équipements dans ou sur les terrains de toute personne, qui n'est pas le site d'un bâtiment.

Dans le cas où une partie des terres est nécessaire aux fins énoncées au paragraphe précédent, le ministère du Développement énergétique et la promotion verse une indemnité pour un tel usage de terre pour le propriétaire ou l'occupant de ce terrain pour un montant qui est juste, à moins le propriétaire ou l'occupant de ce terrain bénéficie également des gains intéressant à partir des actions décrites ci-dessus.

L'article 17 pour le bénéfice de la collectivité, le ministère du Développement énergétique et la promotion ont le pouvoir d'installer des lignes d'énergie ou pipelines en les fixant à la construction de toute personne qui est au-dessus ou à côté d'une voie publique.

Avant l'article 18 du ministère du Développement énergétique et la promotion prennent les mesures décrites dans l'article 16 et article 17, le ministère avise le propriétaire ou l'occupant d'un tel bien écrit.

Le propriétaire ou l'occupant de ces biens peut déposer une pétition au ministre dans les quinze jours de la date de réception de l'avis écrit, en expliquant les raisons des objections à de telles actions, dans l'événement comme tel, le ministère du Développement énergétique et la promotion suspend les actions jusqu'à ce que la personne qui a déposé la pétition a été informé de la décision du ministre.

La décision du ministre doit être considérée comme définitive.

L'article 19 pour des raisons de sécurité dans la transmission de l'énergie, le ministère du Développement énergétique et la promotion ont le pouvoir de couper le tronc (s), branche (s), ou de la racine (s), de l'arbre (s), qui sont proches aux lignes d'énergie ou de pipelines ou de l'équipement, à condition que le propriétaire ou la personne qui détiennent le droit sur ces biens est informé à l'avance et dans un laps de temps raisonnable.

L'article 20 Dans le cas où le propriétaire ou l'occupant de l'immeuble en cause a l'intention de construire ou de mener toute activité sur le terrain où les lignes d'énergie ou de pipelines ou de l'équipement peuvent présenter des obstacles à une telle action, ledit propriétaire ou occupant doit demander au Département des développement de l'énergie et de la Promotion de se déplacer, enlever, modifier ou apporter des changements à des obstacles tels Et quand il est jugé approprié, le ministère du Développement énergétique et la promotion doivent prendre des dispositions en conformité avec une telle demande. Le propriétaire ou l'occupant de ces biens doit payer tous les frais engagés par ces dispositions.

L'article 21 En cas d'urgence, un fonctionnaire compétent peut entrer dans un bien de toute personne à des fins d'inspection, de réparation, et la correction des lignes électriques ou de pipelines, ou de l'équipement, à tout moment, à condition que le propriétaire ou l'occupant de ces biens a été informée de cette inscription.

Section 22 Dans le cas où le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur ces biens ne consent pas à la rémunération versée par le Département du développement énergétique et la promotion vertu de l'article 16 ou l'article 19 des présentes, ou dans le cas qu'il ne sera pas possible de localiser le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur ces biens, le ministère du Développement Energie et des promotions se placer ledit montant de l'indemnisation auprès du tribunal ou le Bureau de dépôt ou le dépôt c'est avec la Banque d'épargne du gouvernement dans un compte sous le nom du propriétaire ou de l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété, ayant chacun un compte séparé. Faut-il y avoir un intérêt ou tout autre avantage découlant de ce dépôt, le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur ces biens ont le droit d'un tel intérêt ou un avantage.

Après le ministère du Développement énergétique et la promotion a déjà placés ou déposés les compensations auprès de la Cour ou le Bureau de dépôt ou de la Banque d'épargne du gouvernement en vertu du paragraphe précédent, le ministère doit envoyer un avis écrit par courrier certifié, au propriétaire ou l'occupant , ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété. Dans le cas où le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété ne peut être localisé, une annonce sera faite dans un journal local pour au moins deux jours consécutifs, de sorte que le propriétaire ou l'occupant d', ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété doivent le savoir.

Critères et procédures de placement et le dépôt de la rémunération auprès du tribunal ou, le Bureau de dépôt ou de la Banque d'épargne du gouvernement, et les procédures à recevoir une telle compensation doit être conforme aux règles prescrites par le ministre.

L'article 23 Dans le cas où le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété ne consent pas à la somme de la rémunération versée par le Département du développement énergétique et la promotion, et peu importe si la personne a dit ou doivent ne doit pas accepter la compensation placés ou déposés par le Département du développement énergétique et la promotion; ladite personne a le droit de déposer une plainte au tribunal dans un an de la date du ministère du Développement énergétique et la promotion a pris des mesures conformément au deuxième alinéa.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande