Dépôt d'une affaire devant le tribunal en vertu du paragraphe qui précède ne doit pas provoquer des perturbations à l'occupation ou l'utilisation d'un bien immobilier ou de l'exécution du travail de l'agent compétentes en vertu de l'article 16 ou 19.

Dans le cas où le tribunal a adopté une décision en faveur d'une augmentation du montant de l'indemnité, le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété, le droit à un taux d'intérêt maximal sur une compte de dépôt fixe de la Banque d'épargne du gouvernement pour incrémenter tel. Ceci prend effet à compter de la date à laquelle ce montant de la rémunération est versée, placés ou déposés.

Dans le cas où le propriétaire ou l'occupant, ou la personne qui détient d'autres droits sur la propriété a consenti, et déjà reçu le montant de l'indemnité, ou n'a pas déposé une plainte devant le tribunal dans la limite de temps dans la première paragraphe, ou qui a, par écrit, perdu le droit à une indemnisation, aucune demande d'indemnisation doit être faite à nouveau par n'importe qui.

L'article 24 Détermination d'un type, volume particulier et processus de production ou le mode d'utilisation de l'énergie comme étant l'énergie réglementés doit être faite dans les décrets.

L'article 25 Nul ne peut être autorisé à produire, ou d'étendre la production d'énergie réglementés sauf si une autorisation est délivrée par le Département du développement énergétique et la promotion.

Demande et d'octroi d'une licence doit être en conformité avec les critères et les procédures prescrites dans le Règlement ministériel.

Pour la production de toute l'énergie réglementé pour lequel l'autorisation ou de concessions en vertu d'autres lois est nécessaire, une telle autorisation ou de concession doit également être obtenue.

L'article 26 En prescrivant les critères et les procédures dans le règlement ministériel en vertu de l'article 25, il est tenu compte des facteurs suivants: Effet sur l'environnement, l'économie et la sécurité nationale. Danger potentiel qui pourrait être causé par la production d'énergie ou de l'expansion de cette production. L'utilisation informés des matières premières ou des matériaux naturels.

Section 27 Le Département du développement énergétique et la promotion doit tenir compte des demandes de licences en vertu de l'article 25 et un tel examen doit être achevé dans 120 jours à compter de la date où le ministère du Développement énergétique et la promotion reçoit la demande avec des détails corrects et complets que prescrit dans le règlement ministériel.

En accordant une licence, le ministère du Développement énergétique et la promotion peut prescrire les conditions suivantes: 
(1) Le taux le plus élevé possible de la rémunération qui peut être exigé par les utilisateurs de l'énergie réglementé qui est en ligne avec les critères et les conditions énoncées par le Conseil national de politique énergétique. 
(2) Zone spécifique pour la distribution d'énergie et de tailles de machines destinées à être installées pour le processus de production. 
(3) la performance informé et correcte sur ces travaux comme l'installation de lignes d'énergie, systèmes de protection incendie, les précautions de sécurité pour les dommages des machines, des mesures de précaution, ou des classifications des procédures ou pour l'utilisation de matières premières ou des matériaux naturels dans la production d'énergie réglementés .

L'article 28 En cas de pénurie de périodiques d'énergie réglementés, ou d'autres nécessités qui sera bénéfique pour l'économie du pays, le directeur - général aura le pouvoir de donner des ordres écrits aux producteurs d'énergie réglementés:

(1) diminuer ou augmenter la production, la distribution ou l'utilisation d'énergie réglementés. 
(2) Variation des types de matières premières ou des matériaux naturels utilisés dans la production d'énergie réglementés. 
(3) Variation des taux les plus élevés possibles d'indemnisation qui peuvent être imposés aux producteurs d'énergie réglementés.

L'article 29 pour des raisons de l'élimination ou la prévention des risques possibles à toute personne ou propriété, ou la santé du public, ou à la sécurité nationale, le directeur - général aura le pouvoir de donner des ordres par écrit pour les producteurs d'énergie réglementés:

(1) Variation, réparer ou rénover des bâtiments (s), la machinerie, l'équipement et des outils. 
(2) Fournir ou construire une structure qui doit éliminer ou de prévenir les dangers. 
(3) arrêter la production, la transmission, l'utilisation ou la distribution d'énergie réglementés temporairement jusqu'à ce que des actions appropriées vertu de l'ordonnance (1) ou (2) ont été prises.

Section 30 Dans l'exécution de son autorité en vertu de l'article 28 ou l'article 29, le ministère du Développement énergétique et la promotion doit tenir compte des dépenses supplémentaires à engager ou à la capacité à lever des fonds sur les producteurs d'énergie réglementés.

Le ministère du Développement énergétique et la promotion peut aider dans la recherche d'une aide financière pour permettre aux producteurs d'énergie réglementés pour se conformer aux ordres.

L'article 31 Dans le cas où une personne qui n'est pas accordé une licence en vertu de l'article 25, ou qui est accordé une licence à des conditions de l'article 27, ou qui a été donné des ordres à l'article 28 ou l'article 29, estime qu'il est inacceptable, n'ayant pas été accordé une licence, ou conditions, ou les ordres en tant que tels, il / elle aura le droit de faire appel au ministre dans les 30 jours de date de l'accusé que la licence n'est pas accordée, ou accordée sous certaines conditions, ou de la date de réception de telles ordonnances.

Le ministre doit transmettre la décision sur l'appel a déclaré dans les 90 jours de la date de réception d'un tel appel.Si l'appelant n'est pas d'accord à la décision rendue en appel a dit, il / elle doit déposer un dossier à la Cour dans les quarante-cinq jours de la date d'être informé d'une telle décision.

L'article 32 Toute action par toute personne qui peut être un obstacle à la production d'énergie réglementés, ou qui peuvent diminuer la production d'énergie réglementés sans justification, est interdite.

L'article 33 Quiconque entrave ou ne facilite pas l'officier compétent qui exerçait ses fonctions en vertu des articles 11, 14, 16, 17, 19 ou 21 sera puni d'un emprisonnement d'un mois maximum ou une amende de maximale de mille bahts, ou les deux.

L'article 34 Quiconque viole l'article 25 sera punie d'un emprisonnement n'excédant pas deux ans ou une amende ne dépassant pas de 20 000 baht, ou les deux.

L'article 35 Quiconque omet de se conformer aux ordres émis par le Directeur général conformément à l'article 28 ou l'article 29 sera punie d'un emprisonnement n'excédant pas un an ou une amende de maximale de dix mille bahts, ou les deux.

L'article 36 Quiconque contrevient à l'article 32 sera punie d'un emprisonnement n'excédant pas un an ou une amende 
des n'excédant pas dix mille bahts, ou les deux.

L'article 37 pour la procédure d'une affaire selon la présente loi, le procureur est habilité à demander à la Cour d'ordonner au délinquant de se conformer aux obligations comme indiqué dans les dispositions de la présente loi.

Quel que soit l'article 38 questions qui sont sous l'autorité et les devoirs du Comité national de l'énergie et des actions ont été prises en vertu de la Loi nationale de l'énergie, BE 2496 (1953) avant que cette loi entrera en vigueur, mais de telles actions ne sont pas encore achevées, ou dans le Si il ya des engagements en cours à poursuivre, le ministre aura le pouvoir d'examiner ces questions et donner des directives au nom du Comité national de l'énergie.

Section 39 Autres décrets, règlements ou ordonnances ministérielles émises en vertu de la Loi nationale de l'énergie, BE 2496 (1953), qui ont été appliquées avant ou à la date à laquelle la présente loi entrent en vigueur, continuent à être appliquées dans la mesure où ils sont pas contraires ou incompatibles avec les dispositions de la présente loi jusqu'au nouveaux décrets, règlements ministériels, règlements ou ordonnances de la présente loi entrent en vigueur, mais ne dépassant pas un an après la date d'application de la présente loi.

L'article 40 permission ou licence accordée en vertu de la Loi BE national de l'énergie 2496 (1953), avant ou à la date présente loi prend effet, sont valables jusqu'à l'expiration de l'autorisation ou la licence.

L'article 41 Le ministre de la Science, la Technologie et de l'énergie doit avoir le soin et la charge de la présente loi, et le pouvoir d'émettre des règlements ministériels ou de prescrire d'autres activités pour les fins de l'exécution de la présente loi.

Le règlement ministériel prend effet après sa publication dans la Gazette royale.

 

Contresigné par


M. Anand Panyarachun 
Le Premier ministre

 

Retourner à la 1er page de cette loi

Retourner à la page des lois Thailandaise

 

Guide Touristique sur la Thailande