Chapitre II: Les conditions du mariage

Section 1448. Un mariage peut avoir lieu que lorsque l'homme et la femme ont terminé leur dix-septième année d'âge. Mais la Cour peut, en cas d'avoir raison appropriée, leur permettre de se marier avant d'avoir atteint cet âge.

Section 1449. Un mariage ne ​​peut se produire si l'homme ou la femme est un fou ou jugé incompétent.

Section 1450. Un mariage ne ​​peut se produire si l'homme et la femme sont consanguins en ligne directe ascendante ou descendante, ou frère et sœur de sang plein ou à moitié. La relation doit être déclaré conformément à la relation de sang, sans égard à sa légitimité.

Section 1451. Un adoptant ne peut pas épouser l'adopté.

Section 1452. Un mariage ne ​​peut se produire si l'homme ou la femme est déjà mariée à une autre personne.

. Section 1453 Dans le cas de la femme dont le mari est décédé ou dont le mariage a été résilié, le mariage ne ​​peut se produire si pas moins de 310 jours se sont écoulés depuis l'expiration de son précédent mariage, à moins

  1. Un enfant est né pendant cette période
  2. Le couple a divorcé remarier
  3. Il ya un certificat délivré par un médecin qualifié qui est un praticien en médecine légale physiques montrant que la femme n'est pas enceinte;
  4. Il ya une ordonnance de la Cour accordant la permission à la femme de se marier.

Section 1454. En cas de mariage d'un mineur, les dispositions de l'article 1436 s'appliquent mutatis mutandis.

Section 1455 Fournir un consentement que le mariage peut être faite.:

  1. Par la signature manuscrite de la personne donne son consentement au registre au moment de l'enregistrement du mariage;
  2. Par un document de consentement indiquant les noms des parties au mariage et signée par la personne donne son consentement;
  3. Par une déclaration verbale avant au moins deux témoins en cas de nécessité.

Le consentement après avoir été donné ne peut pas être révoquée. 
Section 1456. Dans le cas où il n'existe aucune personne possédant le pouvoir de donner son consentement en vertu du paragraphe 1454, ou si la personne refuse de donner son consentement ou est en position d'être incapable de donner son consentement, ou le mineur ne peut, dans de telles circonstances, demander pour le consentement, le mineur peut déposer une demande auprès de la Cour de donner son consentement pour le mariage.

Mariage Section 1457. Vertu du présent code doit être effectuée que sur l'inscription soumise.

Section 1458. Un mariage peut se produire que si l'homme et la femme acceptent de prendre l'autre comme mari et femme, et l'accord doit être déclaré publiquement devant le registraire afin qu'elle soit enregistrée par le greffier.

Section 1459. Un mariage dans un pays étranger entre personnes ou entre une thaïlandaise Thai et un étranger peut être adoptée conformément à la forme prescrite par la loi thaïlandaise, ou par la loi du pays où elle a lieu. 
Si les conjoints aimeraient avoir le mariage enregistré conformément à la loi thaïlandaise, l'enregistrement est effectué par un agent diplomatique ou consulaire thaïlandaise.

Section 1460. Dans le cas où il existe des circonstances uniques qui provoquent l'enregistrement du mariage par le registraire ne peut être efficace parce que un ou l'autre de l'homme et la femme étaient en danger imminent de mort ou à l'état de conflit armé ou de guerre, si une déclaration de l'intention de se marier a été faite par l'homme et la femme devant une personne du sui juris qui y vivent, qui aurait noté que l'intention de telles preuves, et si l'enregistrement du mariage entre l'homme et la femme a été effectuée par la suite, au plus tard 90 jours à partir de la date d'occasions possibles premier à demander l'enregistrement du mariage avec fournissant les preuves de l'intention dans le but d'avoir la date et le lieu de déclaration d'intention de se marier et les circonstances uniques enregistrés par le registraire dans le registre des mariages, le jour sur laquelle déclaration d'intention de se marier a été fait à ladite personne sera considérée comme la date d'enregistrement du mariage.

Les dispositions du présent article ne s'appliquent pas au mariage qui est nulle si elle devrait avoir lieu à la date de déclaration d'intention.

Chapitre III: relation entre mari et femme

Section1461. Mari et femme doivent cohabiter comme mari et femme. Mari et femme doit prévoir et se soutenir mutuellement en fonction de sa capacité et l'état dans la vie.

. Section 1462 Lorsque la santé physique ou mentale ou le bonheur d'un des conjoints est grandement menacée par la continuation de la cohabitation, le conjoint peut donc en péril demander à la Cour pour l'autorisation de vivre séparément, tandis que le danger persiste, et dans ce cas, la Cour peut ordonner tel montant d'entretien devant être fournis par l'un des époux à l'autre qui peut être appropriée en fonction de la situation.

Section 1463. Si l'un des conjoints est jugé incompétent ou quasi incompétent, l'autre devient le tuteur ou curateur par application de la loi. Mais sur demande de toute Procureur s'intéresse individuelles ou publiques, la Cour peut, sur des motifs sérieux, nommer une autre personne comme tuteur ou curateur.

Section 1464. Si l'un des conjoints devient fou, indépendamment du fait qu'il ou elle a été jugé incompétent ou non, et l'autre ne parvient pas à fournir des soins appropriés à son conjoint folle vertu de l'article 1461 paragraphe deux, fait ou omet de faire quelque chose à Dans la mesure où il met le conjoint folle dans la position qui est probablement en danger le corps de ce dernier ou de l'esprit, ou de causer des pertes excessives à la propriété de ce dernier, les personnes tel que spécifié dans l'article 28 ou le tuteur peut conclure une action contre le maintien d'autres prétendant pour le conjoint fou, ou de demander une ordonnance de la Cour pour la protection du conjoint fou.

Si, en cas de saisie de l'action pour la maintenance en vertu du paragraphe un, aucun arrêté n'a encore été fournie à l'effet conjoint de la folie pour devenir une personne inapte, une demande doit être soumise à la Cour dans la même affaire pour une commande d'effectuer de telles conjoint folle d'être une personne frappée d'incapacité et de nommer le requérant lui-même ou elle-même en tant que gardien. Si tel ordre d'effectuer de la personne inapte ou le conjoint folle a été donné, une demande de retrait du vieux tuteur et la nomination d'un nouveau peut être soumis.

En appliquant de toute ordonnance de la Cour pour protéger le conjoint folle, sans prétendre l'entretien, le demandeur ne peut pas demander à la Cour d'ordonner à effectuer le conjoint fous d'être une personne frappée d'incapacité ou de changer de gardien. Si les mesures de protection comme l'avait demandé, de l'avis de la Cour, nécessite une nomination ou le changement du gardien, la Cour d'abord donner un ordre d'effectuer la réalisation d'activités similaires comme prévu au paragraphe deux, puis émettre une ordonnance de protection car il est jugé approprié.

Section 1464 / 1. Pendant le procès, la Cour en vertu du paragraphe 1464, la Cour peut, sur demande, de déterminer les mesures temporaires d'avoir à faire avec le maintien ou la protection du conjoint fou comme il est jugé approprié. Si c'est un cas d'urgence, les dispositions sur la demande en cas d'urgence en vertu du Code de procédure civile s'appliquent.

 

Retour à la pages des lois Thailandaise

 

Guide Touristique sur la Thailande