Loi sur l'économie agricole

Lois en Thailande,

Vu sur le 25 e jour de Février, BE 2522

Étant l'année du 34 e du présent règne

 

Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej est gracieusement heureux d'annoncer que:

Considérant qu'il est opportun d'avoir une loi sur l'économie agricole:

PAR CONSEQUENT, qu'il soit statué par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée législative nationale agissant comme l'Assemblée nationale, comme suit:

Section 1. Cette loi est appelée la «Loi sur l'économie agricole BE 2522"

Section 2. La présente loi entrera en vigueur à compter de la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement. 

Section 3. Dans la présente loi,  
«Economie agricole» désigne une description du classement et l'établissement des priorités des problèmes économiques dans la partie concernant l'agriculture et de l'action pour résoudre ces problèmes;

"Développement de l'Agriculture» signifie une intensification des efforts dans et augmentation de la production agricole, l'amélioration de l'investissement, de production et les conditions de commercialisation ainsi que les prix des produits agricoles, le revenu agricole, la nutrition et le bien-être d'autres activités des agriculteurs, y compris les opérations connexes ci-après;

«Les produits agricoles de l'Espace économique" signifie domaine de la production agricole y compris de l'élevage et l'arboriculture promu en accord avec le marketing national et agricoles statuts économiques, en tenant compte de la similitude des facteurs importants, par exemple, le climat, les sources d'eau, les cultures et d'élevage à soulevées, des types d'agriculture, les principales sources de revenu agricole;

«Politique agricole» signifie direction pour le développement de l'agriculture avec l'objectif défini, cible et période de fonctionnement;

«Comité» désigne le comité sur l'agriculture et de la Politique de développement des coopératives et de la Planification;

«Ministre» désigne le ministre qui a la charge et le contrôle de l'exécution de la loi.

Section 4. Il doit y avoir un comité appelé «Comité de l'agriculture et de la Politique de développement des coopératives et de la planification», composé du ministre de l'Agriculture et des Coopératives en tant que président, Sous-Secrétaire de l'Agriculture et des Coopératives de vice-président et Secrétaire du Commerce, sous-secrétaire d' Industrie, secrétaire - général du Bureau du Comité de développement économique et social national, Directeur du Bureau du Budget, le secrétaire - général de l'Office of National Statistics, un sous-secrétaire adjoint de l'agriculture et des coopératives, directeur général des services dans le Ministère de l'Agriculture et des Coopératives et secrétaire - général de l'Office de la réforme agraire de l'agriculture en tant que membres du comité et pas plus de huit autres membres nommés par le Cabinet, où quatre des personnes qualifiées et de quatre représentants de groupes d'agriculteurs et des coopératives agricoles

Le secrétaire - général, Bureau d'économie agricole, doit servir en tant que membre et de secrétaire.

. Section 5 Le comité a le pouvoir et le devoir:

  • d'envisager de formuler des politiques agricoles et de l'agriculture et des plans de développement des coopératives en accord avec le plan de développement économique et social national, à envisager de désigner les zones d'économie agricole,
  • de suivre et d'accélérer la mise en œuvre de l'agriculture et des plans de développement des coopératives d'unités de travail sous la direction du ministère de l'Agriculture et des Coopératives,
  • à considérer attaquer les problèmes et obstacles, y compris des contraintes qui entravent la mise en œuvre de la politique agricole et des plans de développement de l'agriculture,
  • de proposer des conseils et des avis au Cabinet de l'agriculture et de coopération politique de planification du développement et de mesurer,
  • d'examiner et d'offrir des avis au Cabinet en ce qui concerne l'amélioration et le soulagement des situations nationales en économie agricole, et
  • à considérer l'agriculture et de la matière concernant la coopérative qui lui sont assignées par le Cabinet.

Dans l'exercice ci-dessus - Droits déclaré le comité peut autoriser l'Office de l'économie agricole à prendre des mesures ou de préparer des propositions pour soumission au Comité pour examen à agir davantage.

Section 6. Durée du mandat des membres du Comité nommés par le Cabinet est de trois ans. Les membres peuvent être réélus résilié

. Section 7 En plus de la résiliation à l'expiration du mandat selon la section 6 du membre nommé par le Cabinet doit être résilié à partir de bureaux sur:

  • Mort,
  • Démission,
  • Être un, en faillite
  • Être la personne incapable ou comme si incapable de gérer ses propres affaires,
  • Être un forçat de la décision finale du tribunal ou d'un ordre juridique à la prison à attendre pour le cas de crime commis avec négligence ou une infraction mineure, ou
  • Étant terminé par le Cabinet.

Dans le cas où le bureau d'un membre devient vacant avant l'expiration de son mandat, la vacance peut être comblée par un nouveau membre nommé par le Cabinet, et membre ledit successeur en poste pour le reste de la durée du mandat de son prédécesseur .

Si le cabinet nomme un membre supplémentaire alors que les membres déjà nommés encore exercer ses fonctions, le nouveau membre est élu pour le reste de la durée du mandat de ce type déjà - des membres nommés.

Section 8. À la réunion du comité si le président du comité est absent ou n'est pas à la réunion, le vice-président préside la réunion. Dans le cas où le Président et le Vice-Président du Comité sont absents ou ne sont pas à la réunion, les membres du comité présents élisent un membre pour présider la réunion.

Pas moins de la moitié du nombre total des membres du comité présents constituent le quorum.

La décision de l'assemblée doivent être en application de la majorité des voix. Si les votes exprimés sont égaux, le président de l'assemblée un vote décisif.

Section 9 Le bureau de l'économie agricole doit être mis en place pour effectuer les tâches suivantes.;

  • analyser la politique agricole et de l'agriculture et des plans de développement des coopératives à l'intention du Comité;
  • étudier et analyser la planification de la production agricole et les sources de la culture et l'élevage en fonction des conditions climatiques, des types d'agriculture, le revenu des agriculteurs et des grandes exigences du marché intérieur et de faire rapport au Comité pour examen à désigner les zones d'économie agricole;
  • étudier et analyser la formulation du système de commercialisation et de transport et de développement des marchés de produits agricoles de manière efficace ainsi que d'analyser les prix et la demande de produits agricoles
  • étudier et analyser les sources des ressources agricoles, d'analyser l'utilisation des ressources ainsi que l'étude et l'analyse économique de la production et de formuler des cultures et des systèmes de production animale de manière efficace;
  • compiler des données statistiques de toutes sortes de cultures et l'élevage, les situations de production agricole, le revenu agricole et des charges, les conditions des agriculteurs endettement, la situation des marchés des produits agricoles et d'autres informations nécessaires en économie agricole de l'analyse de la politique agricole et de l'agriculture et des plans de coopération et de la publication de documents statistiques concernant l'économie agricole pour la distribution et la publicité des informations statistiques agricoles;
  • analyser et évaluer les résultats des investissements consentis dans des projets agricoles, y compris le suivi et l'évaluation du succès et du progrès des projets et des plans d'exploitation des unités de travail sous la direction du ministère de l'Agriculture et des Coopératives ainsi que de proposer au Comité des recommandations sur les orientations pour bouillir les problèmes et obstacles qui nécessitent une action urgente;

d'analyser les autres secteurs du développement économique, y compris les conditions économiques internationales agricoles nécessaires à la formulation de l'agriculture et des plans de développement des coopératives;

  • Développer inscrire en ce qui concerne les entreprises agricoles, par catégories, types de groupes de chaque secteur;
  • coordonner le travail avec les divers organismes gouvernementaux connexes et des entreprises d'État dans l'établissement de la politique agricole et de l'agriculture et des plans de développement des coopératives, ainsi que de maintenir le contact avec le Bureau du Comité de développement économique et social national;
  • effectuer toute autre action spécifiée par la loi en fonction de la commission ou du Bureau d'économie agricole

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande