(6) une personne morale exerçant cette d'autres entreprises liées au financement comme prescrit dans le règlement ministériel;

«Fonds» 6 désigne le Fonds anti-blanchiment 
«Conseil» désigne le Conseil anti-blanchiment. 
«Membre» désigne un membre du Conseil anti-blanchiment et est également inclut le Président du Conseil anti-blanchiment. 
«Fonctionnaire compétent» désigne une personne nommée par le ministre d'accomplir un acte à la présente loi. 
«Secrétaire général» signifie le Secrétaire général du Conseil anti-blanchiment. 
»Vice-Secrétaire général" désigne secrétaire général adjoint de l'Office anti-blanchiment. 
«Office» désigne l'Office de lutte anti-blanchiment. 
«Ministre» désigne le ministre ayant la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

Section 4 Le premier ministre a la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi et ont le pouvoir de nommer des fonctionnaires compétents et d'émettre des règlements ministériels, les règles et notifications pour l'exécution de la présente loi.

Ces règlements ministériels, les règles et notifications doivent entrer en vigueur dès leur publication dans la Gazette du gouvernement.

CHAPITRE I 
Dispositions générales 
_____________

Section 5 Toute personne qui:

(1) transferts, accepte un transfert de l'actif ou convertit liées à la perpétration d'une infraction dans le but de couvrir ou dissimuler l'origine de cet actif ou, que ce soit avant ou après la Commission, dans le but d'aider d'autres personnes à échapper à toute responsabilité pénale ou d'être passible de peine moindre au titre d'une infraction, ou 
(2) agit d'une manière quelconque dans le but de dissimuler ou de déguiser la vraie nature, l'acquisition, la source, la localisation, la distribution ou le transfert de l'actif lié à la perpétration d'une infraction ou l'acquisition des droits qui y sont, doit être déclaré à commettre une infraction de blanchiment d'argent.

Section 6 Toute personne qui commet une infraction de blanchiment d'argent doit, même si l'infraction est commise en dehors du Royaume, sera puni selon la présente loi dans le Royaume, s'il apparaît que: 
(1) le contrevenant ou l'un des co-auteurs est ressortissant thaïlandais ou a une résidence en Thaïlande; 
(2) le délinquant est un étranger et commet l'infraction avec l'intention que la conséquence de celle-ci doit avoir eu lieu dans le Royaume, ou du gouvernement thaïlandais est la personne blessée, ou 
(3) le délinquant est un étranger et que l'acte commis est donc une infraction à la législation de l'Etat dans le ressort duquel l'acte a lieu, à condition que cette personne reste sa comparution dans le Royaume sans être extradés conformément à la loi sur les d'extradition.

À cette fin, l'article 10 du Code pénal sont applicables mutatis mutandis.

L'article 7 à une infraction de blanchiment d'argent, toute personne qui commet un des actes suivants est passible de la même peine que celle à laquelle le principal commet une telle infraction est passible:

(1) aidé et encouragé la perpétration de l'infraction ou en aidant le délinquant avant ou au moment de la commission de l'infraction, 
(2) fournir ou de donner de l'argent ou des actifs, un véhicule, ou tout autre article ou de commettre tout acte dans le but d'aider le contrevenant à s'échapper ou de se soustraire à la punition ou à des fins d'obtention d'un avantage de la perpétration de l'infraction.

Dans le cas où une personne fournit ou donne de l'argent ou des actifs, un abri ou cachette afin de permettre à ses père, mère, enfants, mari ou femme d'échapper à l'arrestation, la Cour peut infliger à cette personne aucune punition ou de peine moindre à un degré que celle prévue par la loi pour cette infraction.

Section 8 Toute personne qui tente de commettre une infraction de blanchiment d'argent est passible de la même peine que celle prévue pour le délinquant qui a accompli une telle infraction.

L'article 9 Toute personne qui entre dans la conspiration pour commettre une infraction de blanchiment d'argent doit, quand il ya au moins deux personnes dans la conspiration, passible d'une moitié de la peine prévue pour cette infraction.

Si l'infraction de blanchiment d'argent a été commis à la suite de la conspiration en vertu du paragraphe un, la personne ainsi conspiré sera passible de la peine prévue pour cette infraction.

Dans le cas où l'infraction a été commise à l'étape de son commencement, mais, à cause de l'obstruction par la personne conspirant, n'a pas été réalisée grâce à son achèvement ou a été réalisée grâce à son achèvement, sans parvenir à sa fin, le conspirant obstruction rendu une telle personne ne sera passible de la peine prévue au premier alinéa.

Si le délinquant en vertu du paragraphe on change son esprit et révèle la vérité dans le cadre de la conspiration pour le fonctionnaire compétent avant la perpétration de l'infraction à laquelle se rapporte la conspiration, la Cour peut infliger à cette personne aucune sanction ou de peine moindre au toute l'étendue que celle prévue par la loi pour cette infraction.

L'article 10 7 Tout fonctionnaire, membre de la Chambre des représentants, sénateur, membre d'une assemblée locale, l'administrateur local, fonctionnaire du gouvernement, fonctionnaire d'une organisation du gouvernement local, fonctionnaire d'un organisme d'État ou de l'organisme, administrateur, dirigeant ou un fonctionnaire d'un État d'entreprise, directeur, gérant ou toute personne responsable de l'exploitation d'un établissement financier, ou tout membre d'un organe dans la Constitution qui commet une infraction au présent chapitre sera passible d'une peine deux fois plus que celle prévue pour cette infraction.

Tout membre, membre d'un sous-comité, membre du Comité de Transaction, le secrétaire général, secrétaire général adjoint ou tout fonctionnaire compétent de la présente loi qui commet une infraction dans ce chapitre ne sera passible de trois fois autant peine que celle prévue par une telle infraction. 8

Section 11 Tout membre, membre d'un sous-comité, membre du Comité de Transaction, le Secrétaire général, Vice-Secrétaire général, fonctionnaire compétent, un fonctionnaire ou fonctionnaire du gouvernement qui commet une infraction de délit dans le bureau ou les malversations dans la magistrature comme prévu dans le du Code pénal qui est lié à la perpétration de l'infraction dans ce chapitre ne sera passible de trois fois plus de peine beaucoup que celle prévue pour cette infraction.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande