3 L'article 30. Dans le cas où il ya des motifs appropriés, le Conseil peut accorder à une personne entraînait une diminution des droits d'importation de quatre vingt dix pour cent des taux normaux imposés sur les matières premières ou essentielles qui sont importés dans le Royaume dans le but de produire des , le mélange, ou de l'assemblage dans l'activité promue, à chaque fois pour une période n'excédant pas un an à partir de la date prescrite par le Conseil, à condition que ces matières premières ou essentielles de qualité comparable ne sont pas produits ou de son origine au sein du Royaume en quantité suffisante d'être acquis pour utilisation dans une telle activité.

 

Ce qui précède doit être en conformité avec ces types, les quantités, des périodes de temps, les conditions et la procédure que doivent être prescrits par le conseil.

 

4 L'article 31. Celui qui est promu est accordée l'exonération de l'impôt sur ​​les revenus des personnes morales sur le bénéfice net provenant de l'activité promue comme prescrit par l'annonce du conseil d'administration, dont la proportion du capital d'investissement hors coût du terrain et fonds de roulement sera être pris en considération par le Conseil, pour une période de pas plus de huit ans à partir du revenu date est d'abord dérivé d'une telle activité.

 

Dans le cas où les activités sont d'une importance spéciale et bienfait pour le pays tel que prescrit par l'annonce du conseil d'administration, une personne promue à de telles activités doit être accordé d'exemption de l'impôt sur les revenus des personnes morales sur le bénéfice net provenant de l'activité promue pour une période tel que prescrit par la Commission, mais pas plus de huit ans à partir du revenu date est d'abord dérivé d'une telle activité.

 

Les revenus sur lesquels le calcul du bénéfice net tiré de l'activité visée par l'un paragraphe ou au paragraphe deux est d'être basée devra inclure les revenus provenant de la vente de ces sous-produits et produits semi-finis que le Conseil jugera approprié.

 

Dans le cas où une perte a été encourus durant la période de réception de l'exonération de l'impôt sur les revenus des personnes morales visées à l'un paragraphe ou au paragraphe deux, le Conseil peut accorder l'autorisation de la personne promue à déduire ces pertes annuelles sur les bénéfices nets accumulés après l'expiration de la période d'exonération de l'impôt sur les revenus des personnes morales pour une période n'excédant pas cinq ans à partir de la date d'expiration de cette période. La personne promue peut choisir de déduire cette perte du bénéfice net d'une année une ou plusieurs années.

 

Le calcul du capital d'investissement visés au paragraphe ne doit être en conformité avec les règles et procédures prescrites par l'annonce du conseil d'administration.

 

Section 32. Dans le cas où le Conseil est d'avis que, dans l'octroi de la promotion de toute activité ou le demandeur, il serait inapproprié d'accorder l'exonération de l'impôt sur ​​les revenus des personnes morales conformément à l'article 31, la Commission peut accorder la promotion à cette activité ou demandeur et ceux qui suivent sans accorder l'exonération de l'impôt sur les revenus des personnes morales.

 

L'article 33. Redevances pour les droits de bonne volonté, le droit d'auteur ou d'autres de la personne promue selon le contrat approuvé par le Conseil doit, en conformité avec les règles sont une procédure prescrite par la Régie, être exemptés du calcul du revenu imposable pour une période de cinq ans partir de la date de la personne promue tire toute revenus de l'activité promotion.

 

Dividendes de l'article 34. Provenant d'une activité promue accordé une exemption de l'impôt sur ​​les revenus des personnes morales doivent être exemptés du calcul du revenu imposable durant toute la période de la personne promue reçoit l'exonération de l'impôt sur ​​les revenus des personnes morales.

 

5 L'article 35. Aux fins de la promotion des investissements dans certains endroits ou zones, le conseil peut prescrire, par voie de publication dans la Gazette du gouvernement, ces lieux ou des zones comme zones de promotion des investissements.

 

Outre les droits et avantages visés dans d'autres sections présentes, le Conseil a le pouvoir d'accorder à une personne promue exploitation de l'activité promue dans de tels endroits ou les zones prescrites en vertu du paragraphe un, une ou plusieurs des droits spéciaux et des avantages comme suit:

(1) Une réduction de cinquante pour cent du taux normal de l'impôt les revenus des personnes morales sur le bénéfice net provenant de l'activité promue pour une période n'excédant pas cinq ans à compter de la date d'expiration visée au seul paragraphe ou au paragraphe deux de l'article 31, ou le revenu est le premier jour provenant de l'activité promue dans le cas où la personne promue n'est pas accordé d'exemption de l'impôt sur les revenus des personnes morales;

 

(2) L'autorisation de déduire dans le but d'évaluer juridique impôt personne un montant double du coût de

l'offre de transport, d'électricité et d'eau encourus par la personne promue dans le fonctionnement de l'activité, sous réserve promu à de telles conditions, des procédures et des périodes de temps que doivent être prescrits par le conseil;

 

(3) L'autorisation de déduire du bénéfice net d'un montant ne dépassant pas vingt-cinq pour cent du coût de l'installation ou la construction d'installations utilisés dans l'activité promue selon les règles prescrites par le Conseil, en vertu de laquelle

la personne promue peut, en plus de l'amortissement normal, choisir de faire de telles déductions du bénéfice net d'une année une ou plusieurs années dans les dix ans à partir du revenu est le premier jour provenant de l'activité promotion.

 

6 . L'article 36 Aux fins de la promotion des exportations, le Conseil peut accorder à la personne promue une ou plusieurs des droits spéciaux et des avantages comme suit:

(1) l'exonération des droits d'importation sur les matières premières et essentielles importées pour être utilisées spécifiquement dans la production, mixage, ou l'assemblage de produits ou marchandises pour l'exportation;

(2) l'exonération des droits d'importation sur les articles dont l'importation personne promue à la réexportation;

(3) l'exonération des droits d'exportation sur les produits ou marchandises que la personne promue produit ou assemble;

(4) l'autorisation de déduire du revenu imposable pour le paiement de l'impôt les revenus des personnes morales d'un montant égal à cinq pour cent du revenu a augmenté au cours de l'année précédente, provenant de l'exportation des produits ou des marchandises produites ou assemblées par la personne promue, à l'exclusion des d'assurance à l'étranger et les frais de transport.

 

Ce qui précède doit être en conformité avec de telles conditions, la procédure et des périodes de temps que doivent être prescrits par le conseil.

 

Section 37. Une personne promue, ou un investisseur dans l'activité promue dont le domicile est en dehors du Royaume, sera accordé la permission de sortir ou de remettre à l'étranger de l'argent en monnaie étrangère si elle représente

(1) d'un capital d'investissement qui a promu la personne dans le Royaume et des dividendes ou autres retours sur capitaux;

(2) d'un prêt étranger en vertu d'un contrat approuvé par le Conseil que la personne promue apporté à investir dans l'activité promue, y compris les intérêts y afférents;

(3) un paiement pour une obligation étrangère de la personne promue vertu d'un contrat pour l'utilisation des droits et des services liés à l'activité promue, à condition que ce contrat a été approuvé par le Conseil.

 

Pendant toute période où il ya un solde négatif des paiements qui exige la préservation de la monnaie étrangère à un niveau raisonnable, la Banque de Thaïlande peut restreindre provisoirement le versement de ces sommes à l'étranger, mais les restrictions ne doivent pas provoquer la remise de capitaux étrangers à être moins de vingt pour cent l'an, à condition que ces

versement est effectué deux ans après la capitale a été apporté, et les dividendes à être plus faible que quinze pour cent par an de la capitale introduits dans le royaume.

 

Lire la suite 

 

 

3 Modifié par Amendment Act (No. 2) BE 2534 (AD 1991)

4 Modifié par Amendment Act (No. 3) BE 2544 (AD 2001)

5 Modifié par Amendment Act (No. 3) BE 2544 (AD 2001)

6 Modifié par Amendment Act (No. 2) BE 2534 (AD 1991)

 

 

 

 

Guide Touristique sur la Thailande