Loi de protection des consommateurs en Thailande, BE 2522

Loi Thailande, 


ÊTRE 2522 (1979) 
Bhumibol Adulyadej, REX., 
Vu  le 30e jour d'avril BE 2522; 
Le 34e année du règne présent. 
-------

Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej est gracieusement heureux d'annoncer que: 
Considérant qu'il est opportun d'avoir une loi sur la production à la consommation; 
Que ce soit: par conséquent, promulguée par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée nationale 
Assemblée Législation agissant comme l'Assemblée nationale comme suit:

Section 1 Cette loi est appelée la «Loi de protection des consommateurs, BE 2522".

Section 2. * Cette loi entrera en vigueur à partir du jour suivant la date de publication dans la Gazette du gouvernement.

. Section 3 Dans la présente loi: "Achat" comprend la location, location-vente ou l'acquisition par tous les moyens à des fins pécuniaires ou une autre valeur; «vente» comprend louer, vendre par location-vente ou de se procurer par tous les moyens, dont la contrepartie monétaire ou autre valeur est exigé, et comprend également offre ou une invitation à faire comme AFORE dit;

"Biens" signifie les articles produits ou possédés à la vente;

«Service» désigne une entreprise d'accomplir une œuvre, l'octroi de tout avantage à droite ou la permission d'utiliser ou de conférer à un bien ou d'affaires, dont la contrepartie pécuniaire ou autre valeur est exigé, à l'exclusion de louage de services en vertu des lois du travail;

«Produire» signifie fabriquer, mélanger, préparer, assembler, d'inventer ou de dénaturer, et comprend transformer, modifier, sélectionner ou diviser pour réemballage;

«Consommateur» ** signifie une personne qui achète ou obtient des services d'un homme d'affaires ou une personne qui a été offert ou invités par un homme d'affaires d'acheter des biens ou obtenir des services et comprend une personne qui utilise régulièrement une bonne ou une personne qui obtient régulièrement les services un homme d'affaires, même qu'il / elle n'est pas une personne qui paie la rémunération

"L'homme d'affaires» signifient un vendeur, fabricant ou l'importateur de la vente des biens, ou de l'acheteur de marchandises pour la revente, personne qui rend des services, et comprend une personne qui exploite l'entreprise de publicité:

«Déclaration» comprend un acte exprimé sous la forme de lettres, de photos, films cinématographiques, de la lumière, son, signe, ou tout autre acte permettant au public de comprendre sa signification;

«Publicité» comprend tout acte qui, par quelque moyen, cause la déclaration d'être vu ou connu par une personne ordinaire à des fins commerciales;

«Publicité dans les médias" signifie quelque chose comme supports publicitaires, tels que journaux, imprimés, radio, télévision, poste et carte télégramme, téléphone ou l'enseigne;

«Étiquette» désigne une image, de conception, de papier ou de toute autre chose causant la déclaration relative à bonne à apparaître sur les marchandises ou les biens, ou le récipient ou l'emballage des marchandises, ou inséré dans ou mis ensemble avec les marchandises ou le récipient ou l'emballage des marchandises, et comprend un document ou un manuel sur l'utilisation, ou une étiquette attachée à ou affichées sur les biens ou les contenant ou l'emballage de ces marchandises;

«Contrat» * désigne un accord entre un consommateur et un homme d'affaires pour l'achat et la vente des biens ou fournissant des services et l'obtention.

«Conseil» désigne la Commission de protection du consommateur;

«Membre» désigne un membre de la Commission de protection du consommateur;

«Fonctionnaire compétent» désigne une personne nommée par le ministre pour l'exécution de la présente loi;

«Ministre» désigne le ministre ayant la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

Section 4 Le consommateur a le droit de protection suivantes: 
(1) le droit de recevoir des informations correctes et suffisantes et une description de la qualité des biens ou des services; 
(2) le droit de jouir de la liberté dans le choix de biens ou de services 
(3) le droit de s'attendre à la sécurité dans l'utilisation des produits ou services; 
»(3 bis) le droit de recevoir un contrat équitable" ** 
(4) le droit d'avoir la blessure considérés et rémunérés en conformité avec les lois sur ces questions ou à la disposition de la présente loi.

Dans la section 5 de l'exercice de ses fonctions à la présente loi, fonctionnaire compétent doit avoir les pouvoirs suivants; 
(1) à compter, peser, mesurer, contrôler et collecter ou de prendre gratuitement des charges, des biens en quantité raisonnable d'échantillons pour essais, sous réserve des règles prescrites par le Conseil; 
(2) de rechercher, de saisir ou de joindre des marchandises, un conteneur ou colis de marchandises, l'étiquette ou autre document qui ne sont pas conformes à la présente loi dans le but d'instituer procédure judiciaire dans le cas où il ya une raison de soupçonner une infraction à la présente loi a été commise; 
(3) pour entrer dans tout lieu ou véhicule pour inspecter la fabrication de biens, la vente de biens ou de services, ainsi que d'examiner les livres comptables, documents et équipements connexes d'un homme d'affaires dans le cas où il ya une raison de soupçonner qu'une infraction à la présente loi a été commise; 
(4) à délivrer une citation à toute personne à présenter une déclaration ou de présenter les documents nécessaires et les preuves permettant de compléter l'examen du fonctionnaire compétent.

Dans l'exercice des fonctions en vertu du paragraphe un, le fonctionnaire compétent doit être muni raisonnable par la personne concernée.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande