Loi de l'économie national et développement Social Partie 2

Suite de la loi:

Section 9. Si, lors d'une réunion du Conseil de développement économique et social national, le président est absent ou ne se présente pas, l'assemblée élit un membre parmi eux pour être président de la réunion.

 

Section 10. La présence d'au moins une moitié du nombre total de membres à chaque réunion du Conseil de développement économique et social national est nécessaire pour constituer un quorum.

 

Section 11. la décision finale de la réunion se fera par vote majoritaire.

 

Chaque membre dispose d'une voix; en cas d'égalité des voix, le président de la réunion doit avoir une voix supplémentaire comme une voix prépondérante.

 

Section 12. Il doit être le bureau du Conseil de développement économique et social national ayant les fonctions suivantes:

(1) à l'enquête, étudier et analyser la situation socio-économique en vue de recommander les objectifs et les politiques sur le développement économique et social du pays;

(2) à envisager conjointement des plans de travail et les projets de développement du ministère, sous-ministère, département ou agence gouvernementale qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent et toute entreprise d'État avec un tel

Ministère, Sous-ministère, département ou agence gouvernementale qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent et entreprise d'Etat, et à coordonner les plans de ces travaux et projets de développement en vue de fixer une

plan global pour chaque phase, conformément à l'objectif de développement économique et social du pays en fonction des ressources existantes et une priorité pour l'utilisation de celui-ci;

(3) d'étudier les questions relatives à la capacité financière, ressources humaines et autres ressources existantes et non disponibles et d'établir un plan de valorisation et d'acquisition de ces ressources au profit de l'État;

(4) après consultation avec le ministère, Sous-ministère, département, et organisme du gouvernement qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent, qui a les droits en lien avec le budget national concernant les dépenses annuelles du ministère, sous-ministère, agence gouvernementale Département qui est appelé

(5) d'étudier et d'analyser les dépenses réelles pour la construction et l'entretien des principaux actifs permanents utilisés dans les développements économiques et sociaux afin de suggérer les modifications nécessaires de ces dépenses et d'instiller l'efficacité dans la construction et l'entretien de ces principaux atouts permanents;

(6) d'étudier et d'analyser les dépenses réelles pour les services économiques et sociaux afin de suggérer les modifications nécessaires de ces dépenses;

(7) à envisager, proposer et de déterminer des principes pour le ministère, Sous-ministère, département ou agence gouvernementale qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent et entreprise d'Etat pour la confection des plans de travail et les projets de développement qui peut nécessiter forme étrangère l'assistance des pays techniques, financières, de prêts et d'exploitation

pour la mise en œuvre en conformité avec le plan de développement économique et social national;

(8) de suivre et d'évaluer les résultats des travaux mis en œuvre au titre des projets de développement du ministère, sous-ministère, département ou agence gouvernementale qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent et l'entreprise d'État et, lorsque le jugent approprié, pour donner recommandation relative à l'expédition, la révision ou l'annulation

de tout projet de développement;

(9) pour étudier et analyser les problèmes socio-économiques afin de proposer des politiques et solution à court terme afin d'encourager le développement économique et social du pays;

(10) pour étudier et analyser externes problèmes socio-économiques qui affectent nationales situation socio-économique, ainsi que de soumettre des propositions et des recommandations;

(11) pour mener à bien d'autres questions que la loi a prescrit d'être les fonctions du Conseil du développement économique et social national ou du Bureau du Conseil de développement économique et social national.

 

Les propositions, recommandations et avis relatifs à l'exercice de ses fonctions en vertu du présent article doit être présenté par le Bureau du Conseil de développement économique et social national au Conseil du développement économique et social national pour la soumission plus loin avec son avis au Conseil des ministres.

Section 13. Le ministère, Sous-ministère, département, ou

 

Section 14. Le Bureau du Conseil de développement économique et social national a le pouvoir de diriger le ministère, Sous-ministère, département ou agence gouvernementale qui est appelé par un autre nom, mais a un statut équivalent et entreprise d'Etat pour mener à bien les éléments suivants:

(1) de soumettre des plans de travail et les projets de développement aussi bien que techniques, financières détails statistiques et autres renseignements nécessaires à l'étude domestiques situation socio-économique, y compris les plans de travail et les projets de développement qui nécessitent l'assistance de pays étrangers, et les autres détails nécessaires à l'étude socio domestiques -la situation économique;

(2) de présenter des faits nécessaires pour évaluer le résultat final des travaux du projet de développement en cours d'exécution.

 

Section 15. Le Secrétaire général du Conseil de développement économique et social national a le devoir de surveiller l'administration de l'Office du Conseil du développement économique et social national.

 

Section 16. Le Conseil national du développement économique et social ou le bureau du Conseil de développement économique et social national peut, s'il le juge approprié, inviter toute personne de donner des faits, des explications, d'opinions ou de recommandation.

 

Section 17. Le Conseil national du développement économique et social peut nommer un sous-comité d'examiner ou de faire tout acte que confié par le Conseil de développement économique et social national.

 

L'article 9, l'article 10 et l'article 11 s'appliquent mutatis mutandis à la réunion du sous-comité en vertu du paragraphe un.

 

Section 18. Le Premier ministre a la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

 

Guide Touristique sur la Thailande