Loi sur lénergie en Thailande

 

PARTIE VII 

RÈGLEMENTS

. Section 18 Le ministre, avec l'approbation des gouvernements, ont le pouvoir d'émettre des règlements ministériels en ce qui concerne les éléments suivants: 
(1) la conduite ou l'exercice de toute activité ou de service relatifs à l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles dans la zone de développement conjoint; 
(2) le paiement de toute somme due aux Gouvernements de l'Autorité conjointe vertu de l'article 10 et article 13 (4); 
(3) les termes et conditions de la nomination d', et les émoluments, les voyages et les indemnités payables aux, les membres du Co-Président et d'autres de l'autorité conjointe; 
(4) la procédure d'appel d'offres et d'attribution de tout contrat qui pourrait être conclu en vertu de l'article 17, y compris les termes et conditions qui peuvent être inclus dans ce contrat; 
(5) la tenue des comptes et des registres appropriés d'autres des opérations et des affaires de l'Autorité conjointe, conformément aux principes comptables généralement reconnus; 
(6) la préparation des états annuels des comptes et, sous réserve des dispositions de la présente loi, la répartition des 
(7) la vérification des comptes et sa soumission ultérieure aux gouvernements; 
(8) la préparation et la présentation du budget annuel pour les gouvernements; 
(9) les règles et les procédures pour l'exploration et l'exploitation du pétrole dans la zone de développement conjoint, et 
(10) toutes autres questions aux fins de mettre à effet les dispositions de la présente loi: Pourvu que dans le respect du Règlement ministériel concernant les questions mentionnées aux sous (1), (4), (5), (6), ( 7), (8) et (9) ci-dessus, ces règlements peuvent être effectués après des consultations avec l'Autorité conjointe.

PARTIE VIII 
DIRIGEANTS ET COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX

Section 19. Tout membre, dirigeant, serviteur et agent du conjoint UA-thority et tout fonctionnaire compétent qui a été nommé par le ministre. vertu de l'article 5 est l'agent désigné en vertu du Code criminel.

Section 20. Nonobstant les dispositions de toute autre loi écrite, la Cour provinciale de Songkhla, le tribunal civil ou de la Cour pénale doit avoir compétence pour juger et de trancher sur tous les cas, en vertu du présent Règlement loi ou ministériel d'application.

Aux fins de l'exercice de la juridiction sur toute infraction commise en vertu du présent Règlement loi ou ministériel délivré en vertu l'article 18, les dispositions de l'article 21 alinéa 2 et article 21, paragraphe 6 (2) et (4) s'appliquent.

PARTIE IX 
JURIDICTION

Section 21. Sous réserve du paragraphe 2 et paragraphe 3, du Royaume de Thaïlande, continueront à avoir et exercer sa compétence sur la zone de développement conjoint. 
La juridiction civile et pénale de 
(1) Le Royaume de Thaïlande dans la zone de développement commune s'étend sur la zone délimitée par les lignes droites reliant les points suivants coordonnés:

(A) N 6 50,00 E 102 21 '0.2
(B) N 7 10,25 E 102 29 '0.0
(C) N 7 91,00 E 103 02 '0.5
(X) N 7 35,00 E 103 23 '0.0


(2) Malaisie dans la zone de développement commune s'étend sur la zone délimitée par des amendes droite joignant les points suivants coordonnés:

(A) N 6 50 '0.0 E 102 21 '0.2
(X) N 7 35 '0.0 E 103 23 '0.0
(D) N 7 22 '0.0 E 103 42 '0.5
(E) N 7 20 '0.0 E 103 39 '0.0
(F) N 7 03 '0.0 E 103 06 '0.0
(G) N 6 53 '0.0 E 102 34 '0.0

Les dispositions de la présente loi ne doit en aucun cas affecter les droits souverains du Royaume de Thaïlande au cours de la Zone de développement conjoint, et toute renonciation de compétence en vertu du présent article n'ont aucune force et effet au-delà de la période de validité de l'accord. 
Le consentement par le Royaume de Thaïlande à l'exercice de la juridiction civile et pénale en Malaisie sous (2) du paragraphe 2 et à l'exercice continu de la compétence sur les questions relatives aux douanes et accises et la fiscalité dans la zone de développement commune doit être subordonnée une reconnaissance réciproque du Royaume de Thaïlande au titre des droits 
(1) du paragraphe 2. 
Toute juridiction qui peut être investi dans le Royaume de Thaïlande ou la Malaisie en vertu du présent article à l'égard de la zone de développement thejoint ne sont plus les questions et dans la mesure prévue à une loi relative au plateau continental et tels que reconnus par le droit international. Aux fins du présent article: 
(1) "juridiction civile et criminelle" ne comprend pas compétence sur les questions relatives aux douanes et accises et la fiscalité; 
(2) la juridiction pénale pour une infraction commise sur une plate-forme ou d'une installation qui chevauche la ligne de démarcation la juridiction et construit pour les fins de l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles des fonds marins et leur sous-sol dans la zone de développement commun est d'être assumé exclusivement par le Royaume de Thaïlande ou la Malaisie en conformité avec la désignation de la plate-forme ou d'installation que le thaï ou de la Malaisie; 
(3) de déterminer si une plate-forme ou d'une installation qui chevauche la ligne de démarcation la juridiction et construit pour les fins de l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles des fonds marins et leur sous-sol dans la zone de développement commune fait partie du Royaume de Thaïlande ou en Malaisie par rapport à toute question qui doit être déterminé dans une procédure civile ou dans le but de l'hypothèse ou l'exercice de la juridiction civile par le Royaume de Thaïlande ou la Malaisie doit être en conformité avec la désignation de la plate-forme ou d'installation que le thaï ou Malaisie, et 
(4) la désignation d'une plateforme ou une installation que le thaï ou malaisiens sous (2) et (3) doit être déterminé conformément au principe de la localisation la plus importante.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande