Loi sur l'énergie en Thailande

PARTIE X 
Droits sur les eaux surjacentes

Section 22. Les dispositions oft Etait loi ni réglementer tous les droits, les droits ou hberties et privilèges, y compris à celles relatives à la pêche, ni affectany demandes de celle-ci, que le Royaume de Thaïlande ou la Malaisie pourraient avoir sur les eaux surjacentes de la zone de développement commune en vertu de l'article IV du protocole d'entente, 1979 (BE 2522).

PARTIE XI 
INFRACTIONS ET RENALTY

Section 23. Sous réserve de l'article 25, toute personne, y compris un administrateur ou un dirigeant d'une personne morale, qui viole l'article 17, paragraphe 1, est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas cinq ans ou d'une FME ne dépassant pas 500 000 Baht ou aux deux, et, dans le cas d'une infraction continue, sera passible d'une amende supplémentaire ne dépassant pas dix mille bahts par jour ou partie de jour pendant lequel l'infraction se poursuit après le premier jour du prononcé du jugement, et toute machines, outils, installations, bâtiments et autres propriétés ou objets utilisés ou destinés à être utilisés dans la perpétration de l'infraction sera confisqué.

Section 24. Sous réserve des articles 23 et 25, toute personne, y compris un administrateur ou un dirigeant d'une personne morale, qui contrevient à une disposition de la présente loi ou le règlement ministériel délivré en vertu l'article 18 est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas deux ans ou d'une amende ne dépassant pas 200 000 baht, ou les deux, et, dans le cas d'une infraction continue, sera passible d'une amende supplémentaire n'excédant pas deux mille bahts par jour ou partie de jour pendant lequel l'infraction se poursuit après la première jour du prononcé du jugement.

Section 25. Lorsqu'une personne condamnée à l'égard de toute infraction à nouveau transféré à la Section 23 ou 24 est une personne morale, il ne sera responsable à l'imposition d'une amende qui y sont prévues.

Section 26. Lorsqu'une personne accusée d'une infraction à la présente loi ou tout règlement ministériel délivré en vertu l'article 18 est une personne morale toute personne qui, au moment de la perpétration de l'infraction, est un administrateur ou un dirigeant de la personne morale peut être inculpés conjointement dans la même procédure avec la morale, et où la personne morale est reconnue coupable de l'infraction reprochée, tout administrateur ou dirigeant est réputé pour être coupable de cette infraction sauf s'il peut prouver que l'infraction a été commise à son insu ou qu'il a pris toutes les précautions raisonnables pour prévenir sa commission.

Section 27. Si un agent d'une personne commet des infractions à la présente loi ou de tout règlement ministériel délivré en vertu l'article 18, cette personne doit également être considéré comme passible de la même peine que son agent, sauf s'il peut prouver qu'il a pris des mesures raisonnables précautions pour empêcher l'exécution ou l'omission de la chose.

 

Retourner à la 1er page de la loi sur l'énergie

Retourner à la page des lois Thailandaise

 

Guide Touristique sur la Thailande