Loi sur l'adoption d'enfants en Thailande

Lois Thaailandaise, Loi sur l'adoption d'enfants en Thailande 1979


Bhumibol Adulyadej, REX.

Compte tenu de ce 22e jour d'avril, BE 2522 (1979)

Être la 34e année du règne actuellement

 


Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej a gracieusement plu à proclamer que:

Considérant qu'il est opportun d'avoir une loi relative à l'adoption d'enfants;

Que ce soit, celle-ci adoptée par SM le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée législative nationale, agissant comme le Parlement, comme suit:

Section 1. Cette loi doit être appelée la «Loi enfant Adoption BE 2522 (1979)".

Section 2. La présente loi entrera en vigueur après l'expiration de soixante jours à compter de la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement.

Section 3. Toutes les autres lois, règlements et règles, pour autant qu'elles concernent les parties fournissent déjà dans la présente loi ou qui sont en conformes ou contraires à la présente loi, doit être remplacée par la présente loi.

Dans la section 4 de cette loi.:

«Enfant» désigne un mineur au sens du Code civil et commercial.

«Child Welfare Organisation» signifie une fondation d'une association ou un organisme créé en vertu de la loi avec les objectifs de fournir une assistance aux enfants et à travailler en liaison avec l'adoption d'enfants. 

«Cour» désigne le tribunal des mineurs par la loi relative à la création de tribunaux pour mineurs ou le tribunal provincial d'une province où il n'existe pas de tribunal pour enfants.

«Fonctionnaire compétent» désigne une personne nommée par le ministre pour exécuter la présente loi.

«Directeur général» désigne le Directeur général du Département de la protection sociale.

«Conseil» désigne le conseil d'adoption des enfants.

«Ministre» désigne le ministre ayant la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

Section 5. Aux fins de la protection des enfants. qui sera adoptée, l'application pour l'adoption d'un enfant et l'enregistrement de l'adoption d'un enfant doit être faite en conformité avec les principes, procédures et conditions stipulées dans les présentes.

Section 6. Aucune personne, sauf le Département de la protection du public, les agences gouvernementales autorisées par le Département de la protection du public ou la protection de l'enfance Organisations sous licence par le Directeur général, doit prendre des mesures dans l'organisation de l'adoption de tout enfant, directement ou indirectement.

Section 7. Une organisation Child Welfare souhaitant prendre des mesures pour l'adoption d'enfants par d'autres doivent demander une licence auprès du Directeur général.

Les principes, procédures et conditions d'application pour la licence, l'octroi de la licence et la forme de la licence doit être tel que prescrit dans le règlement ministériel.

Section 8. Dans le cas du Directeur général refuse d'accorder la licence conformément à l'article 7 à une organisation Child Welfare, il doit envoyer un avis de refus, accompagné des motifs, à cette organisation Child Welfare sans délai et ce dernier a le droit de faire appel le ministre contre ladite ordonnance dans les trente jours à compter de la date de réception de cet ordre. L'arrêté du ministre est définitive.

Si un organisme Child Welfare qui a été accordé de licence en vertu du paragraphe 7 viole les conditions stipulées dans la licence ou accomplit un acte préjudiciable à la paix et l'ordre ou le bien moral du public ou au bien-être d'un enfant, le Directeur général est autorisé de révoquer sa licence, et les dispositions de l'alinéa premier sont applicables.

Section 9. Il sera constitué un conseil appelé le «Conseil l'adoption des enfants" comprenant le Directeur général en tant que président, représentant du ministère des Affaires étrangères, représentant d'une administration métropolitaine de Bangkok, représentant du ministère de l'Administration Locale, représentant de la police Département, représentant du Ministère Public, et d'autres personnes qualifiées nommées par le ministre, d'un nombre ne dépassant pas huit ans et demi qui seront des femmes, en tant que membres, et le Directeur du Centre d'adoption de l'enfant doit être membre et secrétaire.

Section 10. Les membres qualifiés sont élus pour un mandat de deux ans chaque fois.

Dans le cas où la nomination d'un membre qualifié est faite pendant la période, les membres nommés précédemment qualifiés sont encore en fonction, que ce soit un rendez-vous supplémentaire ou un rendez-vous de remplacement, la personne ainsi nommée exerce ses fonctions que pour la période restante égale à la période de la durée du mandat des membres nommés précédemment qualifié.

Les membres retraités qualifiés sont admissibles à un nouveau mandat.

Section 11. Autres que la retraite par rotation comme indiqué dans l'article 10, un membre qualifié doit quitter sa charge lorsqu'il aura.

(1) mort;

(2) la démission;

(3) mise en faillite;

(4) devient incompétent ou quasi incompétent;

(5) étant condamné à la prison par la phrase finale du tribunal,

sauf si elle est une punition pour une infraction commise par négligence ou une infraction mineure.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande