Loi Thailandaise - Loi sur l'engagement des finances d'entreprises et des valeurs mobilières partie 3

 

CHAPITRE 1 
Constitution d'une société et d'application pour une licence

Section 8. La finance d'entreprise ou de l'activité de crédit foncier peuvent être entrepris que par une société anonyme constituée sous la loi sur les sociétés anonymes bublic et après une licence auprès du ministre a été obtenue.

Une formation d'une société anonyme ou une société à responsabilité limitée sous le premier et au deuxième alinéa peut être effectué qu'après approbation du ministre. Une telle approbation peut être accordée à des conditions telles que le ministre peut prescrire.

Une fusion de sociétés sont réputées pour être une formation d'une société à responsabilité limitée.

La demande et l'octroi d'une licence doit être en conformité avec les règles et procédures et sous réserve du paiement des frais prescrits par un règlement ministériel.

Section 9. Une licence en vertu de l'article 8 peut être accordée à des conditions telles que le ministre peut prescrire.

Le ministre, après l'approbation du Cabinet, peut modifier, de changer ou d'ajouter aux conditions prescrites en vertu du premier alinéa, lorsqu'elle le juge nécessaire pour la sécurité ou le bien-être du public, et peut prescrire que les conditions tel que modifié entrera en vigueur après l'expiration de toute période de temps spécifiée.

Section 10. Une société peut avoir une succursale seulement après l'autorisation du ministre.

La demande et l'octroi de cette autorisation doit être en conformité avec les règles et procédures prescrites par le ministre.

Une telle autorisation peut être accordée à toute condition que le ministre peut prescrire.

Section 10. bis. Toute personne désireuse d'agir au nom d'une société établie en vertu des lois étrangères en mettant en place un bureau de représentation dans le Royaume doit obtenir l'autorisation de la Banque de Thaïlande. Une telle autorisation peut être accordée à une condition.

Les dispositions de l'article 13 et article 52 ne s'applique pas à la personne autorisée en vertu du premier alinéa.

Chapitre LL 
Sociétés de financement

Section 11. Aucune personne autre qu'une société de financement doivent s'engager dans les activités de financement.

Section 12. Une société de financement doit utiliser un nom qui comprend les mots 
«Société de financement» au début et le mot «limitée» à la fin.

Section 13. Aucune personne autre qu'une société de financement doit, dans la conduite de ses affaires, faire usage du nom ou de la description du «financement», «l'investissement», «crédit», «confiance», «finance» ou tout autre mot ou les mots ayant la même signification, sauf les banques commerciales ou bureaux de représentation de banques étrangères vertu de la loi sur les banques commerciales.

Section 14. Une société de financement doit avoir un capital enregistré et un capital versé en quantités telles que prescrites par le ministre, dont chacun des montants ne doit pas être moins de soixante millions de bain.

Nul ne peut détenir plus de dix pour cent du montant total des actions d'une société de financement est vendu, sauf dans le cas où les actionnaires sont des agences gouvernementales, des entreprises d'État sous la loi sur la Banque de Thaïlande, ou les personnes morales établies en vertu de la disposition d'un particulier la loi. Dans le même qu'il est nécessaire de rectifier la situation ou le fonctionnement d'une société de financement, la Banque de Thaïlande, avec l'approbation du ministre aura le pouvoir de permettre la détention d'actions dans le cas contraire, l'autorisation peut être accordée à une condition.

Les actions d'une société de financement détenus par les personnes ou sociétés suivantes sont considérées comme des actions détenues par la personne visée au deuxième alinéa: 
(1) le conjoint de la personne en vertu du deuxième alinéa; 
(2) un enfant mineur de la personne en vertu du deuxième alinéa; 
(3) une société simple dans laquelle la personne visée au deuxième alinéa ou une personne sous (1) ou (2) est un partenaire; 
(4) une société en commandite dans laquelle la personne visée au deuxième alinéa ou une personne sous (1) ou (2) est un associé indéfiniment responsable ou dans laquelle un ou plusieurs de ces personnes est un partenaire ou sont des partenaires à responsabilité limitée en un montant total dépassant trente pour cent du capital total de la société en commandite par exemple; 
(5) une société en commandite dans laquelle la personne visée au deuxième alinéa ou une personne sous (1) ou (2) ou un partenariat sous (3) ou (4) détient des actions, séparément ou en combinaison, d'un montant global dépassant pas trente pour cent du montant total de ces actions Company Limited a vendu, ou 
(6) d'une société en commandite dans laquelle la personne visée au deuxième alinéa ou une personne sous (1) ou (2) ou un partenariat sous (3) ou (4) ou une société anonyme sous (5) détient des actions, séparément ou en combinaison, d'un montant global dépassant pas trente pour cent du montant total de ces actions société à responsabilité limitée est vendue.

Section 15. Aucune société de financement doit se débarrasser de ses parts à une personne si une telle disposition entraînera une personne de détenir des actions dans une proportion supérieure à celle prescrite par l'article 14.

Section 16. Les actions ordinaires et actions privilégiées d'une société de financement doit être du genre avec des certificats nom, ayant une valeur nominale de plus sur cent de bain par action. Les statuts d'une société de financement ne doit avoir aucune restriction concernant le transfert d'actions, sauf à des fins de conformité avec la présente loi ou à la loi sur les sociétés anonymes publiques.

Section 17. Le montant de la part d'une société financière détenue par des personnes de nationalité thaïlandaise ne doit pas être inférieur à trois-quarts du montant total des actions vendues et le nombre de ses administrateurs qui sont des personnes de nationalité thaïlandaise ne doit pas être inférieure à trois quarts de le nombre total d'administrateurs. Dans le cas où il est nécessaire de rectifier la situation ou le fonctionnement d'une société de financement, le ministre à la recommandation de la Banque de Thaïlande a le pouvoir d'autoriser le nombre d'actionnaires ou d'administrateurs autrement. Une telle autorisation peut être accordée à une condition.

Section 18. Où il apparaît que l'acquisition d'actions d'une société de financement des causes de toute personne à détenir des actions dans une proportion supérieure à celle prescrite à l'article 14, que personne ne peut détenir les actions excédant le pourcentage prescrit contre la société de financement et de la société de financement ne doit pas verser de dividende ou tout autre avantage pécuniaire sur les actions excédentaires à une telle personne, ou permettre à ces personnes d'exercer leurs droits de vote sur ladite part 
aux assemblées des actionnaires.

Section 19. Aux fins de la conformité avec les deuxième et troisième alinéas de l'article 14, article 17 et article 18, une société de financement doit examiner son registre des actionnaires avant une assemblée générale des actionnaires et avant chaque distribution de dividendes ou tout autre avantage pécuniaire, et doivent d'informer la Banque de Thaïlande du résultat de ces 
examen dans le détail et dans le délai prescrit par la Banque de Thaïlande. Dans le cas où aucun actionnaire se trouve à détenir des actions au-delà de l'pourcentage prévu à l'article 14, la société de financement doit en aviser cette personne afin qu'il puisse prendre des mesures pour disposer de la part excédentaire.

 

Lire la suite de la loi


 

Guide Touristique sur la Thailande