Loi Thailandaise - Loi sur l'engagement des finances d'entreprises et des valeurs mobilières partie 6

 

Section 25. À la demande d'un officier compétent, une société de financement fera en sorte que ses administrateurs, dirigeants, employés ou auditeurs à témoigner ou à produire des livres de comptes, documents et autres preuves relatives à ses affaires comme requis par le fonctionnaire compétent.

Section 26. Il la Banque de Thaïlande estime qu'une société de financement: 
(1) ne tient pas ses livres de comptes de manière ordonnée ou raisonnablement de l'ONU à ce jour; 
(2) établit une correspondance inappropriée dans la maturité de l'argent emprunté par le public et le remboursement des prêts ou des investissements, ou 
(3) prête de l'argent ou investit des fonds dans une entreprise dans laquelle la société de financement telles, et de ses administrateurs, dirigeants, ou des officiers ou des personnes ayant pouvoir de gestion de société de financement telle est certain intérêt, ou prête de l'argent à un actionnaire de financer une telle société d'un montant excessif ou à des conditions spéciales ou inhabituelles dispositions; 
(4) a fait ou omis de faire un tel acte qui pourrait causer des dommages à la population en général comme suit: 
(A) échoue fréquemment pour maintenir les actifs liquides au ratio prescrit; 
(B) prête de l'argent en excès du taux prescrit et / ou sans sécurité dans une grande quantité; 
(C) omet de radier des actifs du compte de valeur ou irrécouvrables d'un montant qui sera affecté la situation de la société financière; 
(D) omet de prendre des dispositions pour les actifs douteux, dont le montant qui sera affecté la situation de la société financière; 
(E) contrevient ou omet d'accomplir tout acte en conformité avec les prescriptions prévues par la Banque de Thaïlande, avec l'approbation du ministre, la Banque de Thaïlande a le pouvoir d'ordonner à la société de financement tels pour corriger les dits actes ou de prendre ou de omettre les actions jugées appropriées par la Banque de Thaïlande dans le délai prescrit.

Si la société de financement ne se conforme pas à l'ordre de la Banque de Thaïlande a émis dans le cas du paragraphe (4), la Banque de Thaïlande doit faire rapport au ministre et le ministre aura le pouvoir d'ordonner à ces compagnies à être placée sous contrôle ou ordonner le retrait de sa licence. La disposition de la V chapitre doivent être appliquées mutants mute.

L'article 26 bis. Lorsqu'une société de financement a subi des pertes dans la mesure où son fonds de capital a été réduit à trois quarts de son capital versé, si ce fait a été trouvé par la société de financement lui-même ou comme le résultat d'une vérification effectuée par le vérificateur, ou de l'examen réalisé par la Banque de Thaïlande, la société de financement ne doit plus emprunter ou recevoir de l'argent du public, sauf autorisation préalable a été accordée par la Banque de Thaïlande. En accordant une telle approbation, la Banque de Thaïlande peut prescrire toute condition concernant le prêt d'argent, la fabrication d'investissement ou de toute autre question.

Si les pertes vertu du premier alinéa sont à la mesure de ses fonds de capital a été réduit à la moitié de son capital versé ou moins, la société de financement doit soumettre un projet pour la rectification de son état et le fonctionnement de la Banque de Thaïlande pour approbation dans les quatorze jours à compter de la date à laquelle la société de financement ou de l'auditeur retrouve tel fait, ou la date à laquelle la Banque de Thaïlande informe la société de financement de ce fait. En accordant une telle approbation, la Banque de Thaïlande peut également prescrire toute dateline ou toute autre condition, et notifie à la société de financement sans délai.

Si la Banque de Thaïlande n'approuve pas le projet conformément au deuxième alinéa, la société de financement peut faire appel au ministre dans les quatorze jours à compter de la date de réception de la décision. La décision du ministre est définitive.

La société de financement qui ont subi des pertes en vertu du deuxième alinéa doit immédiatement cesser l'exploitation jusqu'à ce que la Banque de Thaïlande approuve le projet de rectification de son état et son fonctionnement, ou jusqu'à ce que le ministre a pris une décision permettant à la société de financement pour procéder comme indiqué dans le projet , sauf autorisation de la Banque de Thaïlande à entreprendre toute une partie de son fonctionnement est accordée.

Lorsqu'une société de financement a pour réduire ou augmenter son capital ou d'une fusion de ses activités avec une autre compagnie en fonction du projet approuvé en vertu du deuxième alinéa ou de la décision prise en vertu du troisième alinéa, les dispositions de cette loi qui exige qu'il soit un public restreint entreprise, la prescription de la quantité minimum du capital social et capital versé d'une société de financement, Section 1225, la section 1226 et l'article 1240 du Code civil et commercial et de l'article 154 et article 167 de la Loi sur les sociétés anonymes publiques, BE 2521 , selon le cas peut être, ne s'applique pas.

L'article 26 ter Toute société de financement qui suspend le remboursement de ses obligations en raison avise immédiatement le ministre et la Banque de Thaïlande, et ne doit pas traiter toute affaire, sauf si une autorisation écrite accordée par le ministre. La société de financement, dans les sept jours à compter de la date d'une telle suspension, présenter un rapport complémentaire précisant les raisons de la suspension du remboursement en détail.

Lorsque le ministre a reçu la notification visée au premier alinéa, le ministre aura le pouvoir de nommer des agents compétents pour faire une enquête sur celle-ci, et dès réception du rapport d'enquête il ya d', le ministre est habilité à ordonner la société de financement tels pour être placé sous contrôle ou ordonner le retrait de sa licence, comme il le juge approprié. Les dispositions du chapitre V doit être appliquée mutants mute.

L'article 26 trimestre. Aux fins de rectifier l'état ou le fonctionnement d'une entreprise ou un maintien de la stabilité financière ou le système de l'institution financière, le ministre à la recommandation de la Banque de Thaïlande a le pouvoir d'ordonner à la société de financement, de suspendre son fonctionnement entièrement ou partiellement pour une période temporaire période de temps que 
prescrit, et dans ce cas. Le ministre peut également prescrire des règles, procédures et conditions.

Section 27. La Banque de Thaïlande, avec l'approbation du ministre, a le pouvoir d'exiger qu'une compagnie de finance, de l'emprunt ou de recevoir des fonds du public, est conforme aux prescriptions régissant les questions suivantes: 
(1) le montant minimum d'argent; 
(2) la période de temps pour le remboursement; 
(3) les règles et procédures de l'emprunt ou de recevoir de l'argent sous forme du public.

Les prescriptions en vertu du présent article peut être faite en fonction de n'importe quel type d'activités de financement, et le type d'entreprises ou de tout type de personnes.

L'article 27 bis. Une société de financement peut accepter des dépôts de réserve d'argent pour le retrait à la fin d'une période spécifiée par la délivrance d'un certificat de dépôt.

Un certificat de dépôt doit contenir les mentions suivantes: 
(1) la désignation de celui-ci comme un certificat de dépôt; 
(2) le nom de la société de financement qui attire le certificat de dépôt; 
(3) la date à laquelle le certificat de dépôt est délivré; 
(4) la province où le certificat de dépôt est délivré; 
(5) un accord inconditionnel de payer une certaine somme d'argent, intérêts compris (le cas échéant); 
(6) un jour de l'échéance; 
(7) au lieu de paiement; 
(8) le nom du déposant, ou une mention qu'il est payable au porteur; 
(9) la signature de la personne autorisée à signer au nom de la société de financement qui délivre le certificat de dépôt.

 

Lire la suite de la loi


 

Guide Touristique sur la Thailande