Loi sur l'enregistrement des machines (centrale)

Lois Thailandaise-


Bhumibol Adulyadej REX.

Vu  le 14 e jour du mois d'avril 2514 ÊTRE

L'année 26 e du présent règne

 

Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej a gracieusement plu à proclamer que: 

Considérant qu'il est opportun d'avoir une loi sur l'enregistrement des machines afin que les machines doivent être des biens mobiliers qui peuvent être hypothéqués ou soumis à aucun acte juridique en vertu du Code civil et commercial;

Que ce soit, par conséquent, promulguée par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée nationale, comme suit:

SECTION 1. Cette loi doit être appelé le «système d'enregistrement loi BE 2514". 

SECTION 2. Cette loi entrera en vigueur à partir du jour suivant la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement. 

SECTION 3 Dans la présente loi:. "Machines" désigne un article composé de plusieurs pièces destinées à produire, transformer, modifier ou transmettre de l'énergie, que ce soit au moyen d'eau-électricité, vapeur, combustible, air, gaz, électricité ou de tout pouvoir, conjointement ou séparément, et comprend le matériel, volant moteur, poulie, courroie, l'arbre, les engins ou quelque chose qui est disposé pour la performance relative du travail.

«Propriétaire» désigne une personne qui détient le droit de propriété.

"Enregistrement des machines» signifie pour enregistrer la propriété des machines et / ou d'enregistrer tout acte juridique concernant les machines par la suite.

«Registraire» désigne un greffier ou greffier Central Machinery Machines Changwat, comme c'est le cas peut être.

«Fonctionnaire compétent» désigne le registraire et fonctionnaire nommé par le ministre pour l'exécution de la présente loi.

«Ministre» désigne le ministre qui prend en charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

SECTION 4. Tout machines qui peuvent être enregistrés en vertu de la présente loi doit être prescrit par un règlement ministériel.

Machines SECTION 5. Enregistré en vertu de la présente loi doivent être considérés comme des biens mobiliers qui peut être hypothéqué en vertu du paragraphe 703 (4) du Code civil et commercial, et les dispositions de l'article 1299, le chapitre 1300 et l'article 1301 du Code civil et commercial sera s'appliquent mutatis mutandis.

SECTION 6. Tout propriétaire d'une machine qui est désireuse d'enregistrer sa machine doit déposer une demande auprès du registrateur en vertu de la présente loi en conformité avec ces principes, procédures et formulaires prescrits par un règlement ministériel.

SECTION 7. Un bureau d'enregistrement central des machines doit être créé au ministère de l'Industrie a le pouvoir et le devoir d'inscrire les machines pour chaque Changwat et de contrôler les bureaux d'enregistrement Changwat Machines à être mis en place pour mener à bien la présente loi.

Le ministre a le pouvoir de notifier dans la Gazette du gouvernement establishihing les bureaux d'enregistrement Changwat machines avec le pouvoir et le devoir de s'inscrire dans les machines Changwats, ou dans d'autres Changwats.

Il doit y avoir registraire machines centrale dans le Bureau d'enregistrement des machines et des greffiers centrale machines Changwat dans les bureaux de l'enregistrement Changwat machines. Le registraire des machines centrale ont également le devoir de contrôler les bureaux d'enregistrement Changwat machines.

Le registraire des machines et des greffiers centrale machines Changwat aura le pouvoir et le devoir d'enregistrer la machinerie.

SECTION 8. Les principes, procédures et formulaires d'inscription des machines ainsi que l'apposition ou le marquage du joint de l'inscription sur les machines, et la question du certificat d'enregistrement de machines doit être conforme à celle prescrite dans le Règlement ministériel.

SECTION 9. En procédant à l'inscription des machines, le fonctionnaire compétent est habilité à enquêter sur les faits, et à exiger du requérant de se soumettre et de documents pertinents ou des preuves, ou le sommer toute personne concernée à comparaître devant lui pour donner déclaration peut être nécessaire. S'il ya une raison de croire que cette demande d'registraion n'est pas correct, le registrateur peut refuser un tel enregistrement en informant le demandeur de la raison par écrit.

Si la demande d'enregistrement est correcte, le registraire délivre un certificat d'enregistrement des machines.

SECTION 10. Si le certificat d'enregistrement des machines est perdu ou détruit, le titulaire de ce certificat doit déposer une demande pour un remplacement de celle-ci avec le greffier qui a délivré ce certificat d'enregistrement des machines. 

Un remplacement doit contenir le même contenu et les éléments que ceux de l'attestation d'enregistrement des machines.

ARTICLE 11. Un propriétaire dont la machine a été enregistrée en vertu de la présente loi qui est désireux de retirer sa machine à partir du lieu d'installation à un autre endroit de la compétence de l'Office d'enregistrement sera de même en informer par écrit l'inscription de la localité où l'inscription a été effectué d'un tel retrait et la date à laquelle ce retrait doit être terminé. À cette fin, le certificat d'enregistrement de machines, mise en page et des éléments de machines destinées à être enlevé doit être produite au registraire pour examen. A l'issue de ce retrait, l'inscription doit être faite correcte.

Dans le cas où les machines doivent être enlevés à tout autre endroit sous la juridiction du Bureau d'enregistrement différents, le propriétaire des machines doivent être conformes aux dispositions de l'alinéa premier, et le greffier de la localité où les machines ont été enregistrés en informe le Greffier de la localité où ces machines doivent être installées, et un nouveau certificat d'immatriculation des machines doit alors être délivré par le registraire.

Dans le cas où les machines qui ont été hypothéqués sont retirés, le propriétaire de celle-ci doit produire une lettre de consentement du créancier hypothécaire au registraire, et les machines ainsi enlevés sont réputés pour être encore sous hypothèque.

 

Lire la suite de la loi

Guide Touristique sur la Thailande