Loi Thailandaise - Loi sur la chambres des commerces


_______

Bhumibol Adulyadej, REX. 
Vu sur le 4e jour d'avril, BE2509; 
Le 21e année du règne présent.

 

Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej a gracieusement plu à proclamer que:

Considérant qu'il est opportun d'avoir une loi sur les chambres de commerce,

Que ce soit, par conséquent, promulguée par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée constituante dans la capacité de l'Assemblée nationale, comme suit:

Section 1. Cette loi est appelée la «Loi sur le commerce des Chamer, BE2509"

Section 2. La présente loi entrera en vigueur dès le jour suivant la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement .*

Section 3. Toutes les autres lois, règles et règlements, dans la mesure où elles sont déjà prévues dans, ou sont contraires à ou compatible avec les dispositions de cette loi, est remplacée par la présente loi.

Chapitre 1 
Dispositions générales

Section 4. Dans la présente loi: 
«Chambre de commerce» désigne une institution créée par plusieurs personnes de la promotion du commerce, industrie, agriculture, finance ou économie autre que de partage des bénéfices ou des revenus;

«Entreprise publique» désigne une entreprise d'État sous la loi sur la procédure budgétaire exclusivement où il est une personne morale et son souci des objets de commerce, industrie, agriculture, finance ou économie;

«Co - société coopérative» désigne une co - société coopérative sous la loi sur la co - sociétés coopératives exclusivement, où son commerce concernent des objets, industrie, agriculture, finance ou économie;

«Registraire» désigne la Chambre centrale de commerce ou de greffier de la Chambre du Commerce Changwat du registraire, selon le cas peut être;

"OFFICIEL" désigne une personne nommée par le ministre pour mener à bien la présente loi;

«Ministre» désigne le ministre d'État ayant la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

Section 5. Le ministre des Affaires économiques est chargé et le contrôle de l'exécution de la présente loi, et doit avoir le pouvoir de nommer les responsables et d'émettre des règlements ministériels prescrivant frais n'excédant pas le taux fixé à la présente loi et prescrire d'autres activités dans le but de mener à bien la présente loi.

Ces règlements ministérielle entrera en vigueur dès leur publication dans la Gazette du gouvernement. 

* Publié dans la Gazette du gouvernement, Vol.83, partie 38, en date du 26 avril, BE2509 (1996)

Chapitre 2 
Création d'une Chambre de commerce

. Chambres L'article 6 de commerce sont des catégories, comme suit: 
(1) Chambre de commerce Changwat; 
(2) Chambre de commerce thaïlandaise; 
(3) Chambre de commerce étrangères; 
(4) Conseil des Chambres de Commerce de la Thaïlande.

Section 7. Il est établi une Chambre de commerce centrale Bureau d'enregistrement dans le Département du commerce intérieur, Ministère des Affaires économiques, afin de contrôler la délivrance d'une licence et l'inscription des chambres de commerce à travers le Royaume, et aussi pour fonction de que la Chambre de Commerce d'inscription de bureau pour Changwat Phra Nakorn et Changwat Thon Buri.

Il est institué, dans Changwat autres que Changwat Phra Nakorn et Changwat Thon Buri, la Chambre de Commerce Changwat Bureau d'immatriculation d'être directement sous la supervision de la Chambre centrale de commerce de bureau d'enregistrement.

Le directeur - général du Département du commerce intérieur sera la Chambre centrale de commerce et greffier de la Chambre de Commerce pour Changwat registraire Phra Nakorn et Changwat Thon Buri, et des gouverneurs des Changwat autres que Changwat Phra Nakorn et Changwat Thon Buri est le Chambre Changwat des registraires Commerce.

Section 8. Nul ne doit établir une chambre de commerce à moins qu'une licence a été obtenue auprès du greffier. 
Une succursale d'une chambre de commerce ne peut être établie.

Section 9. En demandant une licence, pas moins de cinq promoteurs doivent déposer une demande auprès du registraire en conformité avec les exigences et les procédures prescrites dans le règlement ministériel. 

Section 10. Lorsque le registraire a reçu une demande de licence et, après avoir examiné la demande, il est d'avis qu'aucun règlement est contraire à la loi, est une menace pour l'économie ou la sécurité du pays ou l'ordre public ou aux bonnes la morale, et que les promoteurs sont de bon état et à la conduite, il doit accorder et délivrer une chambre de licence de commerce aux candidats et sont ensuite inscrire la chambre de commerce.

Si le registrateur donne un ordre de refus, il doit en aviser les requérants de l'ordre, par écrit, sans délai. Les requérants ont le droit de recours contre l'ordonnance en déposant un appel, par écrit, avec le ministre dans les quinze jours suivant la date de la réception de la notification de celle-ci. La décision du ministre est définitive.

La Chambre de commerce centrale de registraire doit publier l'octroi d'une licence pour créer une chambre de commerce et de la dissolution de celle-ci dans la Gazette du gouvernement


Lire la suite de la loi

Guide Touristique sur la Thailande