Section 14. La personne ayant le devoir de tenir des comptes doit tenir les comptes et de ses documents pertinents pour une période de pas moins de cinq ans à compter de la date d'arrêté des comptes, ou jusqu'à la livraison des comptes et des documents en vertu du paragraphe 17 .

Aux fins de la vérification des comptes d'une catégorie donnée de l'entreprise, le Directeur général avec l'approbation du ministre, doit avoir le pouvoir de prescrire que la personne ayant le devoir de tenir des comptes tient les comptes et de ses documents pertinents pour plus de cinq ans, mais ne dépassant pas sept ans.

Section 15. Lorsque les comptes ou les documents pertinents qui y sont perdus ou endommagés, la personne ayant le devoir de tenir des comptes notifie à l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes de la perte ou les dommages, en conformité avec les règles et procédures prescrites par la Directeur général, dans les quinze jours à compter de la date de son savoir, ou de la perte ou des dommages à cette date aurait dû être connu.

Section 16. Lorsque l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur inspecte les comptes que les comptes et de ses documents pertinents, ce qui est important pour la tenue des comptes sont perdus ou endommagés, ou il apparaît que ces comptes et documents ne sont pas conservés dans un coffre place, il est présumé que la personne ayant le devoir de tenir des comptes a l'intention d'endommager, de détruire, cacher ou rendre perdues ou inutiles ces comptes ou documents, sauf la personne ayant le devoir de tenir une comptabilité doivent prouver de manière convaincante que le plus grand soin a été exercé correctement selon les circonstances pour prévenir les comptes ou les documents pertinents y soient perdus ou endommagés.

Section 17. Lorsque la personne ayant le devoir de tenir des comptes cesse de s'engager dans l'entreprise par une raison sans liquidation, il doit remettre les comptes et de ses documents pertinents à l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes dans les quatre jours de la date de son arrêt. Et l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes doit conserver les comptes et les documents déclaré pendant au moins cinq ans.

À la demande de la personne ayant le devoir de tenir une comptabilité, l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes doit avoir le pouvoir de prolonger la période de prestation des comptes et des documents en vertu du paragraphe un, cependant, la période de prolongation au total ne doit pas excéder cent et quatre-vingts jours à compter de la date de son arrêt.

Lorsque la personne ayant le devoir de tenir des comptes a livré des comptes ainsi que les documents pertinents y incomplète et incorrecte, l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes doit avoir le pouvoir d'exiger de la personne ayant le devoir de tenir des comptes pour fournir les comptes ainsi que les documents pertinents y complètement et correctement dans un délai prescrit.

Section 18. Les états financiers, les comptes et les documents reçus et conservés par l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes conformément à l'article 11 ou l'article 17, les intervenants ou le public en général peut inspecter ou peut demander une photocopie de celui-ci en payant une redevance en tant prescrite par le Directeur général.

Chapitre 3 
Aide-comptable 
----------------------------

Section 19. La personne ayant le devoir de tenir des comptes doit fournir l'aide-comptable possédant les qualifications prescrites par le Directeur général en vertu de l'article 7 (6) de tenir des comptes à la présente loi, et doit avoir le pouvoir de contrôler et de superviser le comptable de garder comptes de précision et correctement à la présente loi.

La personne ayant le devoir de tenir des comptes qui est une personne physique peut être un comptable pour sa propre entreprise.

Section 20. Le comptable doit tenir des comptes, afin de montrer les résultats de l'opération, la situation financière ou des changements dans la situation financière de la personne ayant le devoir de tenir une comptabilité en conformité avec les faits et les normes comptables, y compris avoir correcte et complète les documents pertinents utilisés dans l'entrée de comptes.

Section 21 Le comptable doit entrer dans le détail des comptes, comme suit.:

(1) Dans la langue thaïe, ou dans une langue étrangère accompagnée de la langue thaïe, ou dans le code de la comptabilité à condition que la traduction en langue thaï. 
(2) à l'encre, de type écrit, imprimé, ou par toute autre méthode a fourni les résultats similaires.

Chapitre 4 Examen 
----------------------------

Section 22. L'inspecteur en chef des comptes et l'Inspecteur des comptes a le pouvoir d'examiner les comptes et documents s'y rapportant en conformité avec la présente loi. À cet égard, ils ont le pouvoir de pénétrer dans le lieu de travail ou de l'endroit où les comptes et les documents pertinents qui y sont gardés de la personne ayant le devoir de tenir des comptes ou le comptable ou l'endroit où l'information de la ladite personne sont collectées ou traitées, pendant les heures de bureau d'un tel endroit.

Où il est raisonnable de croire qu'il ya une violation ou un manquement à se conformer aux dispositions légales de la présente loi, l'inspecteur en chef des comptes ou de l'inspecteur des comptes doit avoir le pouvoir de pénétrer dans le lieu vertu du premier paragraphe de tenir ou de rattacher des comptes et des documents rapport à cet égard entre le lever et le coucher du soleil, ou pendant les heures de bureau d'un tel endroit. C'est le cas quand il est raisonnable de croire que, si elle serait retard dans l'obtention d'un mandat de perquisition, les comptes, y les documents pertinents, ou d'autres documents ou des preuves liées à ladite infraction, devrait être supprimé, caché, détruit ou modifiés par rapport à leur état original.

Section 23. Dans l'exécution de la présente loi, l'inspecteur en chef des comptes et l'Inspecteur des comptes doit montrer sa carte d'identité à la personne concernée.

La carte d'identité doit être en la forme prescrite par le Directeur général telle que notifiée dans la Gazette du gouvernement.

. Section 24 Dans l'exécution de l'obligation prévue à la présente loi, l'inspecteur en chef des comptes et l'Inspecteur des comptes a le pouvoir d'émettre un ordre écrit:

(1) de convoquer la personne ayant le devoir de tenir des comptes, le comptable, ou les personnes concernées s'y donner déclaration relative à la comptabilité ou la tenue de la comptabilité et les documents y pertinents; 
(2) pour exiger que la personne ayant le devoir de tenir des comptes ou le comptable d'envoyer les comptes, les y documents pertinents, ou les codes de comptabilité pour l'examen.

L'ordre écrit visé à l'alinéa premier doit être envoyée par courrier recommandé ou répondant doit être livré à domicile ou la résidence ou du lieu d'affaires de la personne ayant le devoir de tenir des comptes, le comptable ou la personne concernée. Si aucun des bénéficiaires se trouvent à domicile ou la résidence ou du lieu d'affaires de cette personne, elle doit être envoyée à toute personne sui JURI résidant ou travaillant dans la maison ou lieu d'affaires appartenant apparemment à ce bénéficiaire.

Où il ne peut être envoyé par les méthodes en vertu du paragraphe deux, ou la personne ayant le devoir de tenir des comptes, le comptable, ou la personne concernée de quitter le royaume, ladite ordonnance écrite doit être clairement visible affiché à l'adresse ou le lieu d'affaires d'une telle personne ou de la maison où le nom de cette personne soit dans l'enregistrement maison, sous la loi régissant l'enregistrement des citoyens, ou brève déclaration peut être publiée dans un journal local.

Sur le respect des procédures a déclaré ce qui précède, il sera considéré que toute ordonnance écrite n'a été reçue.

 

Lire la suite de la loi

Guide Touristique sur la Thailande