Chapitre 2 
La vente directe et le marketing direct

L'article 19 L'opérateur de vente directe et l'opérateur de marketing direct ne doit pas exploiter leur entreprise dans une manière d'inciter une personne à rejoindre un réseau de vente directe ou de marketing direct et prometteur d'accorder des prestations qui seront calculés à partir du nombre de personnes rejoignant le réseau.

Partie 1 
Les ventes directes

L'article 20 Nul ne peut exploiter l'entreprise de vente directe à moins enregistré pour conduire les affaires du commerçant la vente directe de cette loi.

L'article 21 L'opérateur de démarchage doit exercer ses activités en conformité avec son plan de paiement de la rémunération soumise à l'enregistrement conformément à l'article 38.

Le plan de paiement de la rémunération doit être de la manière suivante: 
(1) Il ne doit pas conférer un avantage sur les distributeurs indépendants mourir ou indépendants, représentant des ventes directes qui est reçu comme son principal revenu par le biais du recrutement de toute personne ou recommander tout distributeur indépendant ou non salarié, représentant de vente directe pour rejoindre les ventes directes réseau. 
(2) Le revenu principal de l'distributeur indépendant ou non salarié, représentant des ventes directes dépend de la vente de biens ou de services au consommateur, y compris l'achat pour la consommation personnelle. 
(3) Il ne doit pas exiger du distributeur indépendant d'acheter des biens. 
(4) Il ne doit pas encourager le distributeur indépendant d'acheter des biens en quantités excessivement grandes. 
(5) Il doit démontrer clairement le calcul réel ou possible du paiement de la rémunération. 
(6) Toute autres manières comme spécifié par la Commission.

Les termes relatifs, le plan de paiement de la rémunération autres que ceux indiqués dans le deuxième alinéa est exécutoire seulement dans la mesure où ils sont juste pour les distributeurs indépendants ou les travailleurs autonomes représentatifs de vente directe.

L'article 22 L'opérateur de vente directe ne doit pas exiger du distributeur indépendant ou le travailleur indépendant, représentatif de vente directe pour frais d'adhésion, les frais de formation, les coûts du matériel promotionnel ou autres frais liés à la participation du réseau de vente directe à un taux plus élevé que imposées par la Commission.

L'article 23 Le contrat conclu entre le distributeur indépendant et l'opérateur de vente directe doit être par écrit et doit comprendre au moins les éléments suivants: 
(1) termes précis concernant le versement d'une rémunération aux termes du régime de paiement de rémunération. 
(2) termes précis au sujet des frais d'adhésion, les frais de formation, les coûts du matériel promotionnel ou autres frais. 
(3) termes précis concernant le rachat de la marchandise, le matériel promotionnel, les manuels, ou de la vente du matériel promotionnel d'affaires par l'opérateur de vente directe auprès du distributeur indépendant, y compris un délai de prescription pour le distributeur indépendant pour exercer ces droits.

Les dispositions de la (1) et (2) du premier alinéa s'appliquent à la selfemDloved directe mutandts représentant mutatis.

Dans l'article 24. offrir des biens ou des services au consommateur par la vente directe, le distributeur indépendant doit procéder conformément à, des conditions et du plan de vente stipulées par l'opérateur de vente directe.

L'article 25 En cas d'exercice du distributeur indépendant de ses droits à la restitution des marchandises, Hie matériel promotionnel, les manuels ou les ventes d'affaires du matériel promotionnel d'abord acheté de l'opérateur de vente directe, l'opérateur de vente directe peut racheter les mêmes au prix payé par l'indépendant distributeur dans les quinze jours suivant la date du distributeur indépendant exerce ses droits. En cas de l'exercice des droits à l'expiration du contrat en vertu du paragraphe 23, l'opérateur de vente directe est en droit de déduire les dépenses d'un montant ne dépassant pas le taux prévu par la Commission cravate et ont le droit à compensation des dettes relatives au contrat en vertu du paragraphe 23 payables par distributeur indépendant cravate.

L'article 26 A de la présentation Etats-dirigé vers le consommateur à son / sa maison ou au travail ou à la maison ou au travail d'autres personnes, ou tout autre lieu qui n'est pas le lieu normal de ses activités, le consentement préalable du consommateur ou de l'occupant des lieux doit être obtenue avant que le distributeur indépendant ou le représentant des ventes directes entre les locaux. Le distributeur indépendant ou la représentation de vente directe ne doit entraîner aucune 
d'intrusion ou de l'agacement à ladite personne (s) et à cet effet, de produire sa carte d'identification et son distributeur indépendant ou directement la carte d'identification de vente représentatifs émis par l'opérateur de vente directe.

Part2 
Le marketing direct

L'article 27 Non Parson devra exploiter l'entreprise de marketing direct à moins de marketing enregistrés jusqu'ici directe à la présente loi.

L'article 28 L'information utilisée dans l'offre de biens ou de services de l'opérateur de marketing direct doit être tel que stipulé dans le Règlement ministériel.

Section 29 Les dispositions de la loi de protection des consommateurs liées à la protection des consommateurs concernant la publicité s'appliquent mutatis mutandis à la fourniture d'informations par l'opérateur de marketing direct concernant l'offre de biens ou de services. La puissance et fonctions de la Commission de protection du consommateur de tuiles est réputée la puissance et les fonctions du ministre, et la puissance et les fonctions du Comité Publicité est réputé être le pouvoir et les devoirs de la Commission.

Chapitre 3 
La protection du consommateur

L'article 30, le distributeur indépendant, le représentant des ventes directes ou de l'opérateur de marketing direct ont le devoir de fournir les documents relatifs à la vente de biens ou services au consommateur.

Les documents de vente mentionné dans le paragraphe précédent doit être faite dans un langage facile à comprendre et thaïlandaise doit indiquer le nom de l'acheteur et le vendeur, la date de la vente et la date de livraison des biens ou des services. Ces documents précisent également la plupart des droits du consommateur de résilier le contrat qui doit être prescrit avec des alphabets souligné.

L'article 31, la Commission a le pouvoir de donner des détails sur les documents sur la vente de biens ou de services par voie de vente directe ou de marketing direct. Le prix des marchandises ou des services en vertu de laquelle le consommateur est protégé et le type de biens ou de services doivent être dûment pris en considération. 

 

Lire la suite

Guide Touristique sur la Thailande