Article 12: Si un directeur qualifié a complété sa / son terme sans aucune personne nommée comme son / sa remplaçante, qui administrateur sortant continuer à exercer son / ses fonctions dans l'intérim jusqu'à ce qu'un nouveau directeur est nommé en remplacement.

Section 13: Une réunion de la Commission est composée de pas moins de la moitié de son numéro entier pour former un quorum. Si le président de la Commission n'est pas présent ou l'incapacité d'exercer ses fonctions / elle, un administrateur doit être choisi par les administrateurs présents à la réunion pour présider à la place.

La délibération meeting.s doit être fondée sur des votes majoritaires avec chaque administrateur donnant droit à une voix. Dans le cas de tie-voix, cependant, le président meeting.s jettera un autre vote que le vote décisif. Un directeur d'aucun intérêt personnel acquis sur toute question d'être voté ne doit pas être autorisé à rester dans la salle de réunion.

Article 14: La Commission est autorisée à nommer un sous-comité pour étudier ou mener toute action qui lui sont assignées par la Commission en ce qui concerne la mise à disposition de l'article 13 sont applicables, mutatis mutandis, à la réunion sous-committee.s.

La Commission et le sous-comité doit être considéré comme officiel en vertu du Code criminel.

Article 15: Dans l'exercice de ses fonctions à la présente loi, la Commission doit être autorisée à émettre des ordres écrits pour appeler à toute personne de faire une déclaration ou de lui fournir tous documents ou matériel de soutien à son examen. La Commission peut, toutefois, céder tout sous-comité pour exercer une telle autorité aussi bien.

Article 16: Le ministère de l'Énergie d'affaires prend charge de travail impliquant des activités académiques et administratives de la Commission ainsi que la coordination des travaux et de prêter assistance aux différentes unités de travail dans les activités relatives aux fiouls de contrôle ainsi que tout autre ouvrage attribué par la Commission .

Chapitre 3

Conduite des activités réglementées / opérations

Article 17: Afin de s'assurer que les opérations sont contrôlées de manière efficace et que la sécurité est maintenue pour la protection du public, le ministre est habilité à délivrer règlement ministériel pour déterminer les catégories d'activités réglementées relatives à la possession du mazout, les stations service de mazout, le mazout dépôts et le transport du mazout pour tout type de carburant ou pour tous types confondus en ligne avec les niveaux de risques qui peuvent survenir. Elles doivent être classées en 3 catégories comme suit:

(1) Catégorie 1: ce sera composé d'opérations qui peuvent être réalisées immédiatement tel que requis par les opérateurs.

(2) Catégorie 2: ce sera composée d'opérations pour lesquelles le fonctionnaire doit être informé au préalable avant que les activités peuvent être réalisées.

(3) Catégorie 3: ce sera composée des opérations pour lesquelles une licence doit d'abord être accordée par le Concédant avant qu'ils ne puissent être effectuées.

La possession de mazout dans le but de les utiliser comme matières premières dans un processus de production dans toute installation de fabrication doit pas être notifiée à l'officiel ne reçoit la licence Licensor.s, quel que soit le cas.Cependant, ils doivent se conformer aux critères émis en règlement ministériel en vertu de l'article 7.

Transport de mazout par l'eau doit être soumis à des lois qui régissent la navigation maritime dans les mers de la Thaïlande.

Article 18: Les exploitants d'opérations contrôlées en vertu de la catégorie 1 doivent être conformes aux règles édictées dans le règlement ministériel en vertu de la section

Article 19: Les exploitants d'opérations contrôlées en vertu de la catégorie 2 doivent se conformer aux règles édictées dans le règlement ministériel en vertu de la section et doit donner l'avis officiel avant avant de commencer leurs opérations.

La forme et les détails pour être notifié, la méthode de notification et d'accusé de réception de notification sera dans la forme prescrite par le Règlement ministériel.

Sur réception de la notification énoncées à l'alinéa premier, l'officiel doit délivrer un formulaire de reconnaissance de la notification de réception comme preuve de la notification à la date de réception. À cet égard, le notifiant peut immédiatement commencer les opérations sous le contrôle de la catégorie 2 à compter de la date de cette notification.

S'il est découvert par la suite par l'officiel que la notification en vertu du paragraphe on n'est ni correcte ni complète, le fonctionnaire sera autorisé à émettre une ordonnance pour avoir le notifiant faire la rectification appropriée pour assurer la notification correcte et complète dans les sept jours de son / sa réception de ladite ordonnance.

Pour cesser les opérations de catégorie 2 contrôlé, son exploitant doit remettre un avis écrit à l'officiel dans les trente jours à compter de la date d'une telle action.

Section 20. Lorsque les règlements ministériels ont été émis pour définir la catégorie 3 des activités contrôlées, on ne peut mener de telles opérations sans avoir reçu une licence du concédant.

Lorsque les opérations de catégorie 3 contrôlés sont effectués, construction, rénovation, démolition, l'enlèvement, l'utilisation ou de changement d'usage du bâtiment (s) se rapportant à cette fin doivent également être effectués. Si une demande est déposée par le demandeur de la licence, le concédant à la présente loi doit être autorisée à émettre l'Accusé de Réception de licence ou de la notification ou de la certification sur l'utilisation du bâtiment pour contrôler son utilisation à cette fin, quel que soit le cas, conformément aux lois régissant le contrôle du bâtiment. Une fois cette action terminée, divers documents et les preuves doivent être envoyés à la personne dûment autorisée par les lois régissant le contrôle des bâtiments de procéder à des mesures supplémentaires à cet égard.

Section 21. La procédure régissant l'application et la délivrance de la licence et la durée de la licence pour la conduite des opérations contrôlées en vertu de catégorie 3 doivent être en conformité avec les critères, les méthodes et les conditions fixées par règlement ministériel.

Opérateurs article 22. De la catégorie 3 entreprises contrôlées doivent être conformes aux critères prescrits par règlement ministériel délivré en vertu de l'article 7.

Lors de la délivrance de la licence de mener des opérations contrôlées en vertu de la catégorie 3, le Concédant peut énoncer toute condition, le cas échéant à l'affaire et peut mettre en place le volume maximal des fiouls à être gardés sous la possession Licensee.s ainsi.

En ce qui concerne la licence déjà émises, si certains événements majeurs devraient survenir ultérieurement dans l'intérêt de la sécurité ou si il doit y avoir aucun changement dans la loi ou des motifs behaviorial, le Concédant sera habilité à ordonner à toutes les révisions régissant la délivrance de licence, comme jugé opportun.

Si une licence est délivrée pour la conduite de transport de fioul par des pipelines, la notification doit être faite par le ministre pour délimiter la zone de transport de l'oléoduc et des marques mis en place pour montrer leurs limites dans la Gazette du gouvernement royal dans lequel le respect, le Licencié être nécessaires pour mettre en œuvre l'action tel que requis par l'article 34, mutatis mutandis, et d'avoir des dispositions des articles 37 et 39 s'appliquent, mutatis mutandis, aussi bien.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande