CHAPITRE IV CONSEIL DES BREVETS

Section 66 (1) Il doit y avoir un «conseil de brevets", composé de sous-secrétaire d'État chargé du commerce en tant que président, et pas plus de douze membres qualifiés dans les domaines de la science, l'ingénierie, l'industrie, le design industriel, l'agriculture, de la pharmacie , économie et droit nommés par le Cabinet. Au moins six membres qualifiés doivent être du secteur privé.

Le conseil peut nommer toute personne pour agir comme secrétaire et secrétaire adjoint.

L'article 67 Les membres du conseil nommés par le Cabinet sont nommés pour un mandat de deux ans.

Quand un membre du conseil quitté son bureau avant l'expiration de la durée du mandat ou de plusieurs membres sont nommés par le Cabinet, où la durée du mandat des membres actuels nommés n'a pas expiré, les membres nouvellement nommés demeurent en fonction que pour la durée du mandat du titulaire.

Un membre dont le mandat a expiré peut être reconduit par le Cabinet.

L'article 68 Un membre nommé par le Cabinet quitte ses fonctions après: -

(1) mort;

(2) la démission;

(3) d'être rejetées par le Cabinet;

(4) deviennent en faillite;

(5) devient un incompétent ou une personne de quasi-incompétence, ou

(6) étant emprisonné en vertu d'un jugement définitif, sauf pour un délit mineur ou une infraction commise par négligence.

L'article 69 A chaque réunion du conseil, il doit être en présence de pas moins de la moitié du nombre total en vue de constituer un quorum. Si le président est absent lors d'une réunion, le Conseil élit parmi ses membres pour présider la réunion.

Toute décision de l'assemblée sont prises à la majorité des voix. 
En votant, chaque membre dispose d'une voix. En cas d'égalité des voix, le président préside a une voix supplémentaires que le vote boîtier.

Section 70 (1) Le conseil doit avoir les pouvoirs et devoirs suivants: -

(1) pour donner des conseils ou de consultation auprès du ministre dans la délivrance des arrêtés royaux et de règlement ministériel en vertu de cette loi;

(2) pour décider de tout appel fait contre toute ordonnance ou décision du Directeur général sur les brevets ou les petits brevets en vertu des articles 41, 45, 49, 50, 55, 65 sexies ou de l'article 65 decies et l'article 72;

(3) d'agir sur d'autres questions comme stipulé dans la présente loi;

(4) d'examiner toute autre question sur les brevets ou les petits brevets qui lui sont assignées par le ministre.

L'article 71 Le Conseil aura le pouvoir de nommer des sous-comités pour examiner et conseiller le conseil d'administration. Les dispositions de l'article 69 s'appliquent, mutatis mutandis, à la réunion des sous-comités.

Section 72 (1) Lorsqu'une ordonnance ou une décision est prise par le Directeur général en vertu des articles 12, 15, 28, 30, 34, 49, 50 ou l'article 61, ou article 65 et des articles 12, 15, 28, 33, ou 34 et l'article 65 sexies ou 65 Quinquis ou 65 decies et l'article 12, 15, 49 ou 50, toute personne intéressée par cet article peut interjeter appel au Conseil dans les soixante jours suivant la réception de l'ordonnance ou décision. S'il omet de le faire dans ce délai, l'ordre ou la décision du directeur général est définitive.

Un appel en vertu de l'alinéa précédent doivent être soumis à l'officier compétent. S'il ya deux parties, une copie de l'appel doit être envoyé à l'autre partie.

Section 73 (2) En examinant un recours contre l'ordonnance ou la décision du directeur général ou d'un rapport du Directeur général en vertu de l'article 55 sexies ou 65 ou un rapport du Directeur général en vertu de l'article 43 ou 65 decies et à la section 43 suggérant une annulation d'un brevet ou un petit brevet, l'Office peut exiger de la partie adverse, le requérant, le titulaire du brevet, le propriétaire d'un petit brevet, le demandeur pour l'examen d'un petit brevet ou le titulaire, selon le cas peut être , de soumettre toute preuve ou la déclaration supplémentaires conformément aux règles prescrites par le Conseil.

Section 74 (3) Si une décision ou une ordonnance est rendue par la Commission en vertu de l'article 41, 43, 49, 50, 55 ou 65 sexies, 65 decies et l'article 41, 43, 49, 50, 55 ou 72, l'appelant et l'autre partie, le titulaire du brevet, le propriétaire d'un petit brevet ou du licencié, le cas échéant, doit être avisé de cette décision ou ordonnance. Toute partie insatisfaite de la décision ou l'ordre peut interjeter appel devant la Cour dans les soixante jours suivant la réception de ladite notification. S'il omet de le faire, la décision du conseil sera définitive.

Lors de l'examen ou de donner un jugement conformément à la présente loi, la Cour ne peut ordonner le Conseil ou le Directeur général à payer pour aucun frais pour le compte de l'autre partie.

CHAPITRE V DISPOSITIONS DIVERSES

Section 75 (1) Aucune personne sans les droits à la présente loi doit utiliser les mots "brevets thaïlandais», «Thai Petty brevets» ou son abréviation ou mots étrangers de la même signification sur un produit, contenant ou l'emballage d'un produit ou dans la publicité toute invention ou le design.

Section 76 (2) Nul, sauf une personne qui a déposé une demande de brevet ou d'un petit brevet qui est en suspens, doit utiliser les mots «Patent Pending», «petit brevet en attente» ou tout autre mot de même signification sur tout produit, le contenant ou l'emballage d'un produit ou dans la publicité toute invention ou le design.

Section 77 (3) Dans une affaire civile à l'égard de la violation des droits du propriétaire du propriétaire d'un brevet ou un brevet petits cas où l'objet du brevet ou de petit brevet est un procédé d'obtention d'un produit, si le propriétaire du brevet ou de petit brevet peut prouver que le produit du défendeur est identique ou similaire au produit obtenu par le procédé du brevet ou de petit brevet, il est présumé que le défendeur a utilisé le procédé du brevet ou de petit brevet sauf si le défendeur peut prouver le contraire.

L'article 77 bis (4) Dans le cas où il est clair que toute personne commet ou s'apprête à commettre un acte en violation des droits du propriétaire d'un brevet ou un brevet petite vertu du paragraphe 36, 63 ou 65 sections et 36 decies, le titulaire du brevet ou de petit brevet peut demander au tribunal d'ordonner à la personne de cesser ou de s'abstenir de commettre une telle infraction. L'ordonnance du tribunal ne doit pas priver le titulaire du brevet ou de petit brevet de réclamer des dommages vertu de l'article 77 ter.

L'article 77 ter (1) En cas d'atteinte aux droits du propriétaire d'un brevet ou un brevet petite vertu du paragraphe 36, 63 ou 65 sections et 36 decies, le tribunal doit avoir le pouvoir d'ordonner au contrevenant de payer au propriétaire du le brevet ou le petit brevet dans les dommages d'un montant jugé approprié par le tribunal, en prenant en considération la gravité de la blessure, y compris la perte de prestations et les frais nécessaires pour faire respecter les droits du propriétaire du brevet ou de petit brevet.

L'article 77 trimestre (2) Toutes les marchandises sont en la possession du contrefacteur qui portent atteinte aux droits du propriétaire d'un brevet ou un brevet petite vertu du paragraphe 36, 63 ou 65 sections decies et 36 doivent être confisqués. Si le tribunal juge opportun, il peut ordonner la destruction des marchandises ou d'autres mesures pour empêcher la distribution ultérieure des produits.

L'article 77 quinquies (3) Toute personne qui s'applique et conjointement s'applique à la fois pour un brevet et un petit brevet pour la même invention n'est pas en conformité avec l'article 65 ter doit être réputé avoir présenté une demande de petit brevet.

L'article 77 sexies (4) Si deux personnes ou plus ont séparément ou indépendamment fait la même invention et de l'un d'eux a fait une demande de brevet, tandis que l'autre personne a demandé un petit brevet:

(1) le demandeur qui est le premier à déposer une demande de brevet ou de petit brevet aura droit à un brevet ou petit brevet;

(2) si les demandes de brevet et de petit brevet ont été déposées à la même date, le fonctionnaire compétent notifie aux candidats d'accepter si la subvention doit être fait pour l'un d'eux ou tous ensemble et si elle doit être une demande de brevet ou de petit brevet.Si aucun accord n'est conclu dans le délai prescrit par le Directeur général, ils peuvent porter l'affaire devant la Cour dans les 90 jours pour le faire dans ce délai, ils sont réputés avoir renoncé à leurs applications.

L'article 77 septies (1) Dans les nonante jours suivant la date de publication conformément à l'article 28 ou de la date de publication de l'enregistrement d'une invention et l'octroi d'un petit brevet pour toute invention, le demandeur d'un petit brevet, le propriétaire d'un petite brevet, le demandeur d'un brevet ou le breveté qui pense que l'enregistrement de l'invention et la délivrance du brevet ou de petit brevet peut ne pas être en conformité avec les dispositions de l'article 65 ter pour la raison que l'invention est la même invention appartenant à lui et il a demandé un petit brevet ou un brevet sur ​​la même date à laquelle une telle demande de brevet ou un brevet a été déposée peut demander à l'officier compétent pour examiner si oui ou non une telle demande pour un brevet ou d'un petit brevet est en conformité avec les dispositions de l'article 65 ter.

Après la réception de la demande visée au premier alinéa, le fonctionnaire compétent doit faire l'examen et soumettre son rapport d'examen au Directeur général. 
Lorsque le Directeur général a examiné le rapport d'examen prévu au deuxième alinéa et voit que l'enregistrement de l'invention et la délivrance d'un brevet ou d'un petit brevet n'est pas en conformité avec les dispositions de l'article 65 ter en raison du fait qu'il est la même invention et la demande d'un brevet ou d'un petit brevet a été déposée à la même date avec la date de la demande de la personne demandant l'examen, le Directeur général notifie au demandeur d'un brevet ou le propriétaire du petit brevet et la personne demandant l'examen de s'entendre sur la personne qui serait exclusivement avoir les droits sur l'invention ou ils détiennent conjointement les droits. Si aucun accord n'est conclu dans le délai prescrit par le Directeur général, elles doivent être considérées comme solidairement détiennent les droits sur l'invention.

L'article 77 octies (1) Tout brevet ou le brevet accordé petits pas en conformité avec les dispositions de l'article 65 ter doit être invalide.

La nullité prévue au premier alinéa peut être contestée par toute personne.

Si l'enregistrement d'une invention et la délivrance d'un brevet ou de petit brevet n'est pas en conformité avec les dispositions de l'article 65 ter et la demande de brevet et d'un petit brevet pour l'invention ont été déposées à la même date, le titulaire du brevet, le propriétaire du petit brevet, toute autre personne intéressée ou du ministère public peuvent demander au Directeur général de notifier le titulaire du brevet et le propriétaire du petit brevet d'accord pour dire que l'invention est de faire l'objet soit d'un brevet ou d'un petit brevet. Si aucun accord n'est conclu dans le délai prescrit par le Directeur général, le titulaire et le propriétaire du petit brevet doit être considéré comme le co-propriétaires et de l'invention est l'objet d'un petit brevet.

L'article 78 (2) Le propriétaire d'un brevet, un petit brevet ou un certificat d'autorisation peut demander un substitut de celle-ci en conformité avec les exigences et les procédures prescrites dans le Règlement ministériel si le brevet, petit brevet ou le certificat est perdu ou gravement endommagé .

L'article 79 Toutes les demandes, les oppositions, les réponses aux oppositions et appels interjetés en vertu de cette loi doit être dans les formes et dans le nombre d'exemplaires requis tel que prescrit par le Directeur général.

Section 80 (3) Une taxe prescrite par le Règlement ministériel doit être payé pour chaque demande de brevet, une demande de petit brevet, la publication d'une demande de brevet, la requête d'examen des brevets, l'opposition à l'octroi de un brevet, un brevet, la demande d'enregistrement d'un contrat de licence, demande de cession d'un brevet, ou petit brevet, demande de conversion d'un brevet ou d'un petit brevet, demande de prolongation de la durée d'un brevet, l'application petits pour une inscription soit faite dans un brevet ou un brevet petite que toute personne peut demander une licence en vertu du brevet ou du petit brevet, demande de licence, un certificat d'autorisation, interjeter appel contre un ordre ou une décision du directeur général, dupliquer d'un brevet ou un brevet ou un certificat d'autorisation, toute autre demande ou de l'application et de la prise ou une copie de tout document et de la certification de tout document.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande