(2) les marchandises importées dans le Royaume et dans une zone franche pour une utilisation dans les secteurs industriel, commercial ou toute autre activité qui sont bénéfiques pour l'économie du pays, ou

(3) les marchandises dédouanées à partir des zones de service d'autres gratuits.

 

Les droits d'exportation sont exemptés pour des articles publiés à partir d'une zone franche pour l'exportation du Royaume.

 

L'article 97 de six ans. L'importation et la production de biens dans une zone franche sont exonérés des droits d'accises comme prévu dans la loi sur les droits d'accise.

 

L'importation et la production de biens dans une zone franche sont exemptées de droits de spiritueux, les droits de timbre et de droits en vertu de la loi sur les spiritueux, la loi sur le tabac et la loi sur les cartes à jouer, selon lequel les dispositions relatives à l'exonération et la collecte de prescrit dans la loi sur les droits d'accise s'appliquent mutatis mutandis à l'exonération susmentionnée du devoir moral, droit de timbre et frais.

 

L'article 97 septem. Dans le cas de l'importation de marchandises dans le Royaume ou à la prise de matières premières dans le Royaume dans une zone franche pour la production, mixage, montage, l'emballage, ou le traitement des marchandises en aucune manière avec l'objet de l'exportation du Royaume, les marchandises doivent être exemptés de l'application de la loi, où relatifs au contrôle des normes de la qualité, l'apposition d'une marque ou signe, qui doit être en conformité avec les règlements prescrits par le Directeur général.

 

L'article 97 octo. Dans le cas où il ya une loi qui prévoit l'exemption de tous les biens de ses fonctions ou le remboursement des droit sur ​​l'exportation du Royaume, si ces biens sont pris dans une zone franche, ils doivent être exemptés de droits ou donné un remboursement de droit, où il est considéré que ces marchandises ont été exportées hors du Royaume au moment où ils sont pris dans la zone duty free. Les dispositions qui précèdent doivent être en conformité avec les règlements prescrits par le Directeur général.

 

L'article 97 Novem. La prise de produits hors d'une zone duty free pour l'utilisation ou la distribution au sein du Royaume-Uni ou de transfert vers un entrepôt de stockage ou de distribution à un importateur vertu de l'article 19 bis de la Loi sur les douanes (n ° 9), ÊTRE 2482 (1939) ou une personne ayant droit à une exonération de droits en vertu de la loi sur les droits de douane ou d'autres lois, doit être considérée comme une importation dans le Royaume, ou l'achèvement de l'importation au moment où ces marchandises sont prises hors de la zone franche. Les dispositions qui précèdent doivent être en conformité avec les règlements prescrits par le Directeur général.

 

La prise de marchandises dans une zone franche pour l'utilisation ou à la consommation ou à d'autres prestations autres que les objectifs de l'établissement de la zone franche doit être considérée comme la prise de marchandises hors de la zone de franchise en vertu du paragraphe un, sauf si elle est la l'élimination ou la destruction des déchets de matériaux, des articles endommagés, des biens qui ne peuvent être utilisées, ou des marchandises non utilisées qui sont dans la zone de franchise en vertu la permission du Directeur général et conformément aux règles et procédures prescrites par le Directeur général dans une notification .

 

L'article 97 décem. Les dispositions du chapitre 10 Entreposage et les sanctions en rapport avec de telles dispositions sont applicables à la prise de marchandises vers, le stockage, l'exportation, de contrôle, le transport des marchandises dans la zone franche et les pouvoirs d'un fonctionnaire compétent, mutatis mutandis.

 

CHAPITRE XI

Obligations et autres titres

 

Section 98. Le Directeur général de sécurité peut exiger de toute personne ou des personnes de bénéficiaire dans toute activité au sein de la direction ou le contrôle de la Direction des douanes, soit par obligation ou autrement, à la satisfaction du Directeur général pour la bonne exécution de toute condition, commande, ou les activités liées à l'administration des douanes ou accessoires. Toutes ces obligations ou autres valeurs mobilières doit être valide en droit et si une violation de l'une des conditions de celle-ci s'est engagé, des poursuites judiciaires peuvent être prises de la même manière que toutes les obligations expressément dirigé par ou prévues par les dispositions de la présente loi ou de toute autre loi. Toutes ces obligations doivent être prises pour et pour l'usage du gouvernement de Sa Majesté, et peuvent être annulées par le Directeur général après l'expiration de deux ans à compter de la date de l'emprunt, ou si un délai a été prescrit pour l'exécution de les conditions de l'emprunt, à partir de ce délai.

 

CHAPITRE XII

Fausses déclarations

 

Section 99. 80 Toute personne qui fait ou autorise les autres à faire ou soumet ou fait d'autres à soumettre une entrée d'expédition, une déclaration, un certificat, un dossier ou d'autres instruments pour le fonctionnaire compétent par rapport à la présente loi ou exigé par la présente loi, qui est fausses, incomplètes ou trompeuses dans une déclaration particulière, ou si toute personne requise par la présente loi pour répondre à toute question qui lui étaient posées par le fonctionnaire compétent ne honnêtement répondre à la question, ou toute personne qui refuse ou néglige la mise à garder de toute enregistrer, inscrire, livre de comptes, documents ou autres instruments requis par la présente loi, ou toute personne qui contrefait ou fait une transaction relative à la présente loi, ou modifie un document d'enregistrement ou d'autres instruments après qu'il a été officiellement publié, ou toute personne qui contrefaçons du sceau, signature, initiales, ou toute autre marque ou utilisé par un fonctionnaire du Département des douanes à des fins liées à la présente loi, une telle personne est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas six mois ou une amende n'excédant pas cinq cent milliers de bain, ou l'amende et d'emprisonnement.

 

CHAPITRE XIII

Poursuites judiciaires

 

L'article 100. Si dans toute poursuite à l'égard des biens saisis pour non-paiement des droits ou pour toute autre cause de déchéance, ou pour la récupération de toute pénalité ou sanctions prévues par la présente loi, un différend survient quant à savoir si les fonctions appropriées ont été versées au titre de ces biens, ou si les marchandises ont été importées légalement, non livrée, exportée, expédiée, enlevés, entreposés, vendus ou autrement traitée, alors et en tout cas, la charge de celui-ci la preuve incombe au défendeur de telle poursuites.

 

L'article 101. Tout fonctionnaire compétent, agissant sous l'autorité du Directeur général, peut intenter, poursuivre, défendre ou effectuer toute instance devant une cour dans une affaire relative à la douane.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande