(11) 6 «limite grith» désigne une taille donnée mesurée le long de la circonférence d'un arbre qui est spécifié dans 
conformément aux règlements ministériels; 
(12) «redevance» désigne les frais à payer par les bûcherons ou les collecteurs de produits forestiers en conformité avec la présente loi; 
(13) "scierie" désigne un moulin ou une place bien établie dans le but de la conversion du bois, y compris sa périphérie; 
(14) «magasin pour le commerce dans le bois» désigne un lieu de vente de bois ou un endroit où le bois, y compris sa périphérie, 
est disponible à la vente; (15) "marquage marteau» désigne tout instrument ou la mise en œuvre faite dans le but de causer des marques ou d'autres symboles que les chiffres numériques sur le bois qui est contrôlé par la présente loi; 
(16) «fonctionnaire compétent» désigne un agent forestier de toute qualité ou toute autre personne nommée par le ministre pour l'exécution de la présente loi; 
(17) «Ministre» désigne le ministre en charge de l'application de la présente loi. 

SECTION 5. Arrêtés royaux ou les notifications du ministre délivré en vertu de cette loi doit être dupliqué et 
apposé dans les bureaux de district et sous-Dstrict ou à des lieux publics dans les localités concernées.

Partie I 
LIMITE détermination des espèces bois réservé, la royauté et la circonférence

SECTION 6. Espèces de bois réservés sont divisés en deux catégories, à savoir: 

Catégorie (A): essences de bois ordinaires sont réservées pour les espèces de bois d'exploitation forestière, composé de ces espèces de bois 
pour lequel l'autorisation doit être obtenue auprès du fonctionnaire compétent ou qui sont accordé des concessions à la présente loi. 

Catégorie (B): essences spéciales réservées sont ceux comprenant des espèces rares, ou besoin d'être préservé pour ce qui 
l'autorisation forestière ne peut être accordée, sauf autorisation spéciale doit avoir été obtenue du ministre. 

L'article 7.7 du bois de teck et le Yang dans les forêts à travers le Royaume sont réservés espèces de bois sous 
Catégorie (A). D'autres espèces dans les forêts qui doivent être réservés dans chaque localité et dans n'importe quelle catégorie doit être 
prescrites par un arrêté royal en ce sens. 

Tout ajout ou la suppression d'espèces de bois réservés ou de changer le statut de catégorie de tout le bois des espèces whichhasbeen prescrites par un arrêté royal réservé, ou déterminer anytimber que des espèces de bois réservés en vertu d'une localité andinany catégorie autre que la localité qui a été prescrite par un décret royal en Conformément à la provisionsof l'alinéa précédent, peut être réalisée par l'émission d'un décret royal à cet effet. 
TheRoyalDecreeissued dispositions de l'underthe firstandsecondparagraph entrera en vigueur après ninetydays fromthedate

uponitspublication 
Gouvernement INTHE 
Gazette. 

SECTION 8.8 Les dispositions du présent article a été abrogé et aucun texte remplaçant fourni.

SECTION 9.9 Le Ministre est habilité à déterminer le taux de redevance en publiant un avis dans la Gazette du Gouvernement dans les manières suivantes: 
(1) pour l'abattage des espèces de bois réservés de catégorie (A), surtout pour les bois de teck ou bois réservé 
espèces de la catégorie (B), le taux de redevance doit être fixée en fonction de l'espèce, la taille et le volume du bois.Ces 
taux de la redevance ne doit pas dépasser deux cents bahts par mètre cube; 
(2) pour la journalisation des autres espèces de bois réservé, le taux de la redevance est fixé selon le type et le volume du bois. Ce taux de redevance ne doit pas dépasser quatre-vingt pour baht mètre cube; 
(3) pour l'exploitation forestière des essences de bois réservés pour faire du bois de chauffage et le charbon, le taux de redevance doit être 
fixe. Ce taux de redevance ne doit pas dépasser cinq baht par mètre cube. Si déjà converti au charbon de bois, le taux de 
redevance doit être double pour celle de l'exploitation forestière des essences de bois réservés pour faire du bois de chauffage et charbon de bois; 
(4) pour l'exploitation forestière des essences de bois réservés ou la fabrication du charbon de bois à partir d'espèces réservées, si elle est commonlysold standards atany asamatterofpractice autre que le mètre cube, le taux de la redevance peut être fixé ci détourner les dispositions de (1), (2) et (3), mais ce taux ofroyaltyshallnotexceed tenper Centad-valorem de la valeur, étant une moyenne de ceux obtenus dans le Royaume des espèces de bois ou de charbon réservés, comme c'est le cas peut être. 

SECTION 9. (Bis), Dans le cas où le ministre en avise, il doit en déduire ou de renoncer à partir de la redevance pour toute personne qui a causé des dommages naturels, dans la mesure nécessaire pour un cas particulier de celle-ci. 

SECTION 10. Le ministre est habilité à mettre en place la limite périmètre d'espèces de bois réservés par la publication d'un avis 
dans la Gazette du gouvernement.

Partie II 
EXPLOITATION DES ESPÈCES DE BOIS RÉSERVÉS

SECTION 11.10 Toute personne désirant se déconnecter du bois ou d'exploiter, hacher, brûler orinany causer des dommages à un quelconque 
timberspeciesintheforestshallobtainpermission réservés par le fonctionnaire compétent ou d'obtenir une concession à la présente loi, et doit se conformer aux règles fixées dans les règlements ministériels ou de licence. Lors de la délivrance d'une licence, l'officier compétent, ayant reçu l'approbation du ministre, peut accorder un monopole sur les conditions que le titulaire doit payer au gouvernement les frais d'un monopole tel que déterminé par le ministre.

Lors de la délivrance d'une licence, le ministre peut accorder un monopole ou de concession pour le bois de chauffage ou de charbon de bois, peuvent directement ou indirectement délivrer un permis seulement pour une forêt qui est très lointain et où il ya pénurie de bois, ou pour l'exploitation forestière 
seule espèce ou d'espèces rares forvaluable.

Dans l'examen de la délivrance d'un permis, le ministre peut accorder un monopole ou une concession en vertu des dispositions du paragraphe précédent, qui doit être faite par le comité nommé par le ministre.

ARTICLE 11. (Bis), Dans les cas où le titulaire de l'article 11, ou le concessionnaire désireux d'apporter toute la mise en œuvre, outils, bêtes de somme, le véhicule ou l'équipement lourd qui n'est pas détenue par lui-même, pour l'entrée tothe 
autorisé la forêt ou de concession, la licence propertiesshall orconcessionaireofthesaid informer du fait de la 
officier compétent à l'avance dans aperiod thirtydays notlessthan conformémentaux theforms specifiedin l' 
règlements ministériels.

Le propertiesof premier alinéa, le titulaire ou le concessionnaire est considéré avoir fait entrer dans le 
autorisé la forêt ou de concession. S'il omet d'informer le fonctionnaire compétent en vertu des dispositions du premier alinéa, il est présumé que ces propriétés sont détenues par thelicensee ou concessionnaire.

ARTICLE 12. Sauf autorisation a été spécifié dans la licence, le titulaire ne se déconnecter de tout bois, qui porte 
aucune impression de marques de marteau par un fonctionnaire compétent autorisant l'abattage de la même.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande