Partie II 
CONTRÔLE DES BOIS DANS LES RIVIÈRES

L'article 43. Le ministre aura le pouvoir de déterminer la zone de contrôle pour le bois dans les rivières en publiant un avis dans la Gazette du gouvernement.

Withtheprovisions conformément WithintheareadeterminedbytheMinisterin de l'alinéa qui précède, aucune personne 
étant le propriétaire du bois ou d'être autorisée par le propriétaire du bois doit recueillir le bois dérivé, sauf par 
mission a été obtenu à partir de l'officier compétent.

L'article 44. Une personne qui reçoit l'autorisation de récolter du bois dérivé doit recueillir et conserver le bois en compli- 
mément aux conditions précisées dans les règlements ministériels.

Le bois a dérivé recueillies par la personne qui reçoit la permission de recueillir les mêmes doivent être livrés à l'officier compétent sans délai.

L'article 45. Dans le mois de Février et août de chaque année, le fonctionnaire compétent appose un avis public exigeant que le propriétaire du bois dérivé tels déposer sa réclamation dans le délai spécifié, mais pas moins de 90 jours 
partir de la date de cette notification.

Le fonctionnaire compétent, s'il satisfait de la preuve produite par le demandeur, est habilité à ordonner le retour de 
le bois dérivé au réclamant. Si les ordres officier compétent autrement et le demandeur n'est pas satisfait d'une telle ordonnance, le demandeur doit déposer une demande à la Cour dans le délai de trente jours à compter de la date de connaître l'ordre de l'officier compétent. Si le demandeur omet de déposer la réclamation dans le délai imparti, il doit avoir aucune autre 
droit de l'exercer.

Dans le cas où le fonctionnaire compétent ou la Cour n'a pas donné l'ordre à toute personne déclarant être le propriétaire du 
le bois dérivé, ce bois appartiennent à l'Etat.

L'article 46. Une personne qui est habilitée à recevoir les bois de l'officier compétent paie le coût de la 
récompense à la personne qui reçoit l'autorisation de récolter du bois dérivé et aussi une taxe à l'officier compétent au taux 
spécifié dans les règlements ministériels.

Dans les cas où il n'y a personne le droit de recevoir le bois de l'officier compétent, la récompense doit être 
payés à une personne qui reçoit l'autorisation de récolter du bois dérivé par le fonctionnaire compétent au même taux.

CHAPITRE IV 
CONTRÔLE DES BOIS

L'article 47. Le ministre aura le pouvoir de trancher toute localité comme une zone de contrôle du bois. Une telle détermination doit être informé et prendre effet 90 jours après la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement.

Hasbeen Unlesspermission SECTION 48.25 obtenu à partir de l'officier compétent, au sein de la zone de contrôle du bois ne 
personne doit convertir le bois, d'établir une scierie, bois magasin pour commerce ou la possession sont en bois de teck de QUELQUE NATURE QUE CE toujours montant ou d'autres espèces de bois dépassant 0,20 mètre cube, andthelicensee sera conformé aux conditions précisées par les règlements ministériels et dans les rulesstated licence.

Pour thepurposes vertu des dispositions de l'alinéa, la première connexion ou de bois qui est plongé dans une rivière ou un canal INA mètres radiusoffifty de la zone de bois, et la grume ou le bois n'est pas détenue par une personne, il présume que shallbe 
le journal ou le bois est possessedbythelicenseeof la scierie dans cette zone-ci.

Les dispositions du premier alinéa s'appliquent à bois ainsi que du bois altérer importées dans le Royaume.

SECTION 49.26 Quiconque désire convertir en bois, en établissant une scierie en utilisant le bon fonctionnement mécanique doit: 
(1) être le propriétaire; 
(2) ne pas avoir été condamné par un jugement définitif à l'emprisonnement, sauf pour un délit mineur ou un délit commis 
par négligence, ou 
(3) ne pas être une personne indigente, ou 
(4) ne pas avoir été suspendu l'autorisation ou la permission annulée dispositions underthe des ornot thisChapter ont 
autorisé à se connecter ou d'autorisation pour un monopole d'exploitation ou une concession forestière délivré conformément à la présente loi.

Dans le cas d'une personne désire établir une scierie que ajuristicperson INA société en commandite, une managingdirector ou un directeur général d'une personne morale, et foundnot d'avoir les caractéristiques sous (2), (3) ou (4).

L'article 49. (Bis), une personne, l'obtention de la permission d'établir une scierie, doit suivre les conditions du 
l'exploitation du bois en fonction de l'autorisation reçue.

SECTION 50.27 Les dispositions de l'article 48, ne doit pas être appliqué à: 
(1) scier, couper, ébrancher, tailler, ou toute autre forme s'habiller de bois pour en faire des journaux, des places rugueux, les messages de taille, traverses ou pour la fabrication du bois de chauffage ou de bois pour le charbon, à condition que cette opération est réalisée avant que le bois est déplacé de la souche ou de la cour d'inspection spécifiée dans la licence par l'autorité compétente 
officier pour l'exploitation forestière; 
(2) du bois déjà convertis à partir des journaux qui ne sont pas des fins de transaction; 
(3) de bois en possession, qui n'est pas pour tradingpurposes, le fait de ce qui doit être motivée par le possesseur de la présente loi; 
(4) en possession du bois qui n'est pas à partir d'espèces de bois réservés; 
(5) du bois en possession d'espèces de bois réservés par le pouvoir de la force, ce qui n'est pas à des fins commerciales, la 
fait dont doit être d'une manière légale en vertu de la présente loi.

SECTION 51.28 Le titulaire de permis en vertu du présent chapitre peut avoir en sa possession comme spécifié dans le bois de licence uniquement 
qui sont les suivantes: 
(1) bois pour lequel des redevances et des frais d'amélioration des forêts ont déjà été payés, ou du bois qui a été 
impressionné par marques de marteau, ou de bois qui a été l'autorisation pour la conversion avant le paiement d'une redevance 
et les frais d'amélioration des forêts, sauf autorisation écrite a été obtenue à partir du Directeur général; 
(2) du bois qui a été impressionné par un libre-grant marque; 
(3) de bois achetés auprès des autorités forestières marquées par le fonctionnaire compétent sur lequel a été impressionné par 
le gouvernement à vendre le marteau marque; 
(4) du bois du titulaire de permis en vertu du présent chapitre, qui a écrit la permission de couvrir les bois délivrés pour le licencié 
ou d'un retrait laissez-passer délivré par le fonctionnaire compétent; 
(5) du bois importé dans le Royaume et couverts par une passe d'enlèvement délivré en vertu du paragraphe 38 (3).

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande