Loi sur les importations et les exportations en Thailande

Lois Thailandaise, loi sur les importations et les exportations des marchandises en Thailande


Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej est gracieusement heureux d'annoncer que;

Attendu qu'il est opportun de réviser les lois sur le contrôle des exportations et importations de certaines marchandises;

Que ce soit, par conséquent, promulguée par le Roi, par et avec l'avis et du consentement de l'Assemblée législative nationale agissant comme l'Assemblée nationale comme suit:

Section 1. Cette loi est appelée e "exportation et d'importation de la Loi sur les produits, BE 2522".

Section 2. Cette loi entrera en vigueur à partir du jour suivant la date de sa publication dans la Gazette du gouvernement.

Section 3. Les textes suivants sont abrogés: 
(1) Loi sur le contrôle des exportations et importation de certaines marchandises, BE 2482 (1939); 
(2) Loi sur le contrôle des exportations et importations de certains biens, (no 2), BE 2487 (1944); 
(3) Loi sur le contrôle des exportations et importations de certains biens, (n ° 3), BE 2490 (1947).

Toutes les lois, règles et règlements dans la mesure où ils ont été fournis dans les présentes ou sont contraires ou incompatibles avec les dispositions de la présente loi est remplacée par la présente loi.

Section 4. Dans la présente loi,

«Exporter» signifie prendre ou d'envoyer des marchandises à l'extérieur du Royaume;

«Importer» signifie apporter ou d'envoyer des marchandises dans le Royaume;

«Fonctionnaire compétent» désigne un fonctionnaire du gouvernement nommé par le ministre pour l'exécution de la présente loi; 
«Ministre» désigne le ministre ayant la charge et le contrôle de l'exécution de la présente loi.

Section 5. Dans le cas où il est nécessaire ou approprié pour la stabilité économique, l'intérêt public, la santé publique, la sécurité nationale, ordre public ou aux bonnes moeurs, ou d'autres avantages de l'Etat, le Ministre du Commerce, avec l'approbation du Conseil des ministres, ont le pouvoir d'émettre des notifications dans la Gazette du gouvernement sur l'une des questions suivantes:

(1) précisant les marchandises destinées à être interdit d'exporter ou d'importer; 
(2) en spécifiant toutes les marchandises qui nécessitent une autorisation préalable à l'exportation ou l'importation; 
(3) précisant les catégories, types, qualité, normes, quantité, volume, taille, poids, prix, noms commerciaux, signes, marques de commerce, à l'origine pour les marchandises destinées à être exportées ou importées, ainsi que les pays ou à partir duquel le marchandises sont exportées ou importées; 
(4) précisant les catégories et les types de marchandises passibles d'exporter ou de surtaxe à l'importation; 
(5) précisant les marchandises destinées à être exportées ou importées d'avoir un certificat d'origine, certificat de qualité ou d'autres certificats conformément aux conventions internationales ou des pratiques commerciales; 
(6) en spécifiant d'autres questions pour le bénéfice de la réglementation fixant sur l'exportation et l'importation de la présente loi. 
Les dispositions de l'alinéa premier s'applique mutatis mutandis à tout amendement ou l'abrogation des notifications en vertu du présent article.

Section 6. Le Ministre du Commerce, avec l'approbation du Conseil des ministres, ont le pouvoir de prescrire les taux de surtaxe y compris le pouvoir de réviser, modifier ou abroger les taux des surtaxes pour les exportations ou les importations.

Les suppléments peuvent être prescrits pour être payable en numéraire ou d'autres propriétés.

La collecte et la procédure de paiement des surtaxes doivent être en conformité avec les règles prescrites par le ministre du Commerce.

7.After Section de la notification précisant toutes les marchandises qui exige une licence pour l'exportation ou l'importation prévue à l'article 5 (2) a été délivré, nul ne peut exporter ou d'importer ces produits à moins qu'une licence a été obtenue du ministre du Commerce ou de la personne chargée par le ministre du Commerce.

La demande et l'octroi des licences doit être en conformité avec les règles, procédures et conditions prescrites par règlement ministériel.

Section 8. Il doit y avoir un comité appelé «Comité du commerce extérieur» ou «FTC» en bref, composé du Secrétaire permanent du commerce en tant que Président, Directeur général du Département du Commerce intérieur, Directeur général du Département des relations commerciales, contrôleur - Général du Département de contrôleur général, directeur général du Département des douanes, Directeur général du Département de l'économie d'entreprise, Directeur général du Département de l'Agriculture, Directeur général du Département de la promotion industrielle, le Secrétaire général du Conseil de l'Investissement, Secrétaire général du Conseil les aliments et drogues et le gouverneur de la Banque de Thaïlande en tant que membres.

Le Directeur général du Département du commerce extérieur doit être un membre et de secrétaire et de la FTC peut nommer une autre personne comme secrétaire adjoint.

Le Département du commerce extérieur est responsable pour les travaux de la FTC.

Section 9. FTC a les pouvoirs et devoirs suivants: 
(1) d'établir des règles ou règlements sur l'administration de l'objet FTC à une approbation du ministre du Commerce; 
(2) pour réaliser des études, des analyses et des recherches en rapport avec le commerce international et de proposer des projets, des plans ou des mesures sur l'amélioration du commerce international pour le ministre; 
(3) de recommander ou de conseiller le ministre dans l'exécution de la présente loi.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande