L'article 171. Dans le cas où le liquidateur estime nécessaire pour la liquidation ou à la demande par les créanciers de la compagnie, le liquidateur peut convoquer une réunion conjointe des créanciers de la société et le liquidateur à considérer les affaires et le classement final de l'entreprise et de conclure un accord pour le remboursement de la dette.

Un accord pour le remboursement partiel de la dette ou de remboursement par tout autre moyen sont obligatoires pour que les créanciers qui ont donné consentement.

L'article 172. Si après toutes les dettes de l'entreprise ont été remboursés, soit un montant a été fixé d'un côté il ya donc une certaine laissé des biens, le liquidateur doit diviser ces biens entre les actionnaires en fonction du nombre d'actions détenues par eux, sauf disposition contraire les statuts de l'entreprise à l'égard des actions de préférence.

L'article 173. Après le liquidateur a procédé conformément avoir respecté les dispositions du présent chapitre, et si il ou elle est d'avis que la propriété de la société est insuffisant pour payer toutes les dettes et le règlement ne peut être atteint avec tous les débiteurs, le liquidateur demande au tribunal d'ordonner à la société en faillite.

L'article 174. Le liquidateur doit faire un rapport sur ​​la liquidation et de soumettre les mêmes avec le compte des recettes et des dépenses se rapportant à la liquidation de l'enregistrement tous les trois mois couvrant la période allant de la date de sa nomination à la conclusion de la liquidation.

Le rapport sur la liquidation et le compte des recettes et des dépenses doit être établi en la forme et contenir les éléments prescrits dans le règlement ministériel.

S'il ya un défaut apparaît dans la liquidation, le greffier a le pouvoir d'ordonner au liquidateur de rectifier un tel défaut. A cet égard, le liquidateur doit procéder à la rectification et le rapport au registraire dans le délai fixé par le registraire.

L'article 175. Si la liquidation ne peut être conclu dans un an à partir de la date d'enregistrement de la dissolution de la société a été acceptée par le registraire, les liquidateurs convoque l'assemblée des actionnaires chaque année dans les quatre mois à compter de la date de fin période de l'année pour le rapport sur les travaux de liquidation qui a été réalisé et d'être effectué et la soumission du bilan et compte de profits et pertes pour l'information des actionnaires.

L'article 176. À l'issue de la liquidation, le liquidateur doit préparer un rapport sur ​​les résultats de la liquidation et le compte des recettes et des dépenses pour la soumission à l'assemblée des actionnaires pour approbation dans les quatre mois à compter de la date de la conclusion de liquidation.

Après le rapport et compte en vertu de l'alinéa ci ont été approuvés à l'assemblée des actionnaires, le liquidateur demande au registraire pour l'enregistrement de la conclusion de liquidation dans les quatorze jours à compter de la date d'approbation par l'assemblée des actionnaires et le remettre au registraire tous les comptes et les documents justificatifs d'inscription en compte de l'entreprise.

Lors de l'enregistrement de celle-ci, le greffier note dans le registre de l'obligation de maintenir et de comptes et pièces justificatives d'entrée de celle-ci de l'entreprise remis au greffier pour une période de pas moins de trois ans à compter de la date de la conclusion de liquidation.

L'article 177. Sous réserve de l'article 175, le liquidateur doit achever la liquidation dans les cinq ans à compter de la date d'enregistrement de la dissolution de l'entreprise. Si l'expiration n'est pas terminé dans les cinq ans, le liquidateur doit présenter un rapport décrivant les raisons tous les trois mois, et le Greffier ont le pouvoir d'enjoindre au liquidateur d'agir de quelque façon raisonnablement d'accélérer la liquidation.

L'article 178. Aucune poursuite prétendant des dettes de la société, les actionnaires, ou le liquidateur des dettes ou doivent être prises après l'expiration de la période de deux ans à partir de la date d'enregistrement de la clôture de la liquidation.

L'article 179. En ce qui concerne tout acte pour lequel l'approbation ou le consentement de l'assemblée des actionnaires est requise lorsque l'assemblée des actionnaires ne peut être tenu, le liquidateur doit demander l'approbation et le consentement du registraire.

CHAPITRE 15 
Conversion d'une entreprise privée dans une société

L'article 180. Une société privée peut être transformée en société, avec une résolution spéciale en vertu du Code civil et commercial.

L'article 181 A l'assemblée des actionnaires conformément à l'article 180, si une résolution pour la conversion de l'entreprise privée dans une société de la présente loi, le conseil d'administration prend des dispositions pour l'examen des questions suivantes aussi.: 
(1) le protocole d'association de la société privée qui a besoin de révision et le capital de la société privée peut également être augmenté après la conversion; 
(2) des statuts de la société; 
(3) l'élection des administrateurs; 
(4) l'élection des commissaires de la société; 
(5) les autres questions nécessaires pour la conversion.

Dans l'examen des questions relevant de l'alinéa premier, des dispositions sur la compagnie régissant les questions respectives s'appliquent mutatis mutandis.

L'article 182. Le conseil d'administration de l'entreprise privée doit remettre l'entreprise, les biens, comptes, documents et preuves de l'entreprise privée pour le nouveau conseil d'administration élu par un délai de sept jours à compter de la date de conclusion de la réunion sous la section 181 .

L'article 183. Le conseil nouvellement élu d'administration s'appliquent à l'enregistrement de la conversion et l'entreprise privée dans le même temps soumettre au registraire les procès-verbaux de la réunion, un protocole d'association et des statuts conformément à l'article 181 dûment approuvés dans les quatorze jours à partir de la date de conclusion de la réunion sous la section 179, et l'article 39 s'appliquent mutatis mutandis.

L'article 184. Lors de l'enregistrement par le greffier de la conversion en une société à la présente loi, l'ancienne compagnie privée cesse d'avoir le statut d'une société à responsabilité limitée en vertu du Code civil et commercial et le registrateur note dans le registre à cet effet.

L'article 185. Une entreprise privée qui a enregistré sa conversion en une entreprise aura droit à tous les actifs, passifs, droits et responsabilités de l'ancienne compagnie privée.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande