CHAPITRE 16

Le Greffier et les fonctionnaires compétents

 

L'article 186. En acceptant d'inscription à la présente loi, le Greffier et les fonctionnaires compétents doivent avoir des pouvoirs à la question des faits et le demandeur doit présenter des documents et des preuves liées ou faire appel à des personnes concernées à témoigner si nécessaire.

 

L'article 187. Dans le cas où la demande d'enregistrement est correcte et complète le Greffier peut accepter pour enregistrement. Mais si la demande d'enregistrement est incorrect ou les documents joints sont incomplets ou n'importe quel élément de la demande d'enregistrement ou de documents est en conformité avec le droit, le greffier doit informer le requérant à faire rectifier, compléter, ou uniforme, et après la demandeur a effectué comme indiqué, le registraire doit accepter pour enregistrement.

 

Après avoir accepté la demande d'enregistrement, le registraire doit avoir un bref énoncé qui représente le contenu de la demande acceptée pour l'enregistrement, publié dans la Gazette du gouvernement.

 

Lorsque la publication du contenu de la demande en vertu du paragraphe deux a été faite, il sera considéré que le public en général a été informé du contenu publié à partir du jour après la date de sa publication.

 

Dans le cas où la question registraire une afin de ne pas l'acceptation d'enregistrement, le registraire doit en aviser par écrit le demandeur de l'ordre ainsi que les raisons de celle-ci. Dans un tel cas, le demandeur peut faire appel contre l'ordonnance du registraire au ministre dans un mois à compter de la date de réception de la notification de l'ordre.

 

La décision du ministre est définitive.

 

L'article 188. Dans le cas où le registraire conclut la liste des actionnaires soumis en vertu de l'article 64 incorrectes, il est habilité à ordonner à la compagnie par écrit de faire la correction dans un délai raisonnable fixé par lui.

 

L'article 189. S'il apparaît au registraire de la télécopie que les événements mentionnés à l'article 155 (1) ou (2) ont accurred à l'égard de toute entreprise, le greffier a le pouvoir d'ordonner à la compagnie pour y remédier dans le délai spécifiée par le registraire.

 

L'article 190. Aux fins de conformité avec la présente loi, le greffier et le Bureau compétentes ont le pouvoir d'Ender les bureaux et les locaux de l'entreprise pendant les heures de travail de l'entreprise pour inspecter les documents et autres preuves préparé sous la présente loi et ont également le pouvoir de convoquer les personnes concernées à faire des déclarations. A cet égard, le fonctionnaire compétent doit produire sa carte d'identification de ces personnes et ces personnes doivent fournir une aide raisonnable et de commodité.

 

La carte d'identifier du fonctionnaire compétent doit être en la forme prescrite par le ministre.

 

CHAPITRE 17

Pénalités

 

L'article 191. Toute entreprise qui ne respecte pas l'article 11, section 25, article 31 paragraphe deux, l'article 40, article 48, article 51, article 55 alinéa premier, l'article 58, article 59, article 62 paragraphe deux, l'article 63 paragraphe deux , l'article 64, article 65 troisième alinéa, l'article 108 paragraphe deux, Section 127, Section 133, article 138 paragraphe deux, Section 142, Section 143, article 145 paragraphe deux, l'article 188 ou l'article 189 sera passible d'une amende n'excédant pas vingt mille bahts.

 

L'article 192. Tout promoteur qui ne respecte pas l'article 20 paragraphe trois, l'article 28, ou article 37 alinéa premier sera passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht.

 

L'article 193. Tout promoteur de qui viole l'article 26 est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas trois ans ou d'une amende ne dépassant pas 600 000 baht, ou les deux.

 

L'article 194. Tout promoteur qui ne respecte pas l'article 27 est passible d'une amende ne dépassant pas 100 000 baht.

 

L'article 195. Tout conseil d'administration qui ne se conforme pas à l'article 37, alinéa deux, l'article 74, section 79, article 83 paragraphe deux, l'article 96 troisième alinéa, l'article 98 alinéa premier, l'article 100, article 101, paragraphe trois de l'article 105, section 112, Section 113, article 115 paragraphe quatre, section 151, ou l'article 183 sera passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht.

 

L'article 196. Tout conseil d'administration qui ne respecte pas l'article 39, section 40, article 150, l'article 157 ou l'article 182 sera passible d'une amende ne dépassant pas 40 000 baht.

 

L'article 197. Tout conseil d'administration qui viole l'article 43 est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas trois ans ou d'une amende ne dépassant pas 600 000 baht, ou les deux.

 

Section 198. Toute personne qui enfreint l'article 55 paragraphe deux est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas un an et d'une amende ne dépassant pas 200 000 baht.

 

L'article 199. Tout promoteur qui viole l'article 57 paragraphe deux est passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht ou deux fois la valeur des actions transférées, selon le plus élevé.

 

L'article 200. Toute entreprise qui ne respecte pas l'article 61, article 62 alinéa premier, ou l'article 96 alinéa premier sera passible d'une amende n'excédant pas cinquante mille bahts.

 

L'article 201. Toute entreprise qui viole l'article 66 est passible d'une amende n'excédant pas cinquante mille bahts, soit deux fois la valeur des actions détenues ou promis, s'il est plus élevé.

 

L'article 202. Tout le président du conseil d'administration ou toute personne chargée par lui qui failes de se conformer à l'article 81 alinéa deux ou article 82 est passible d'une amende n'excédant pas dix mille bahts.

 

L'article 203. Tout administrateur qui ne respecte pas l'article 88 ou avec celle-ci satisfait qu'en partie ou pas en fonction de fait est est passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht.

 

L'article 204. Tout administrateur, directeur général, ou la personne autorisée à agir au nom de l'entreprise qui a agi en violation de l'article 89 est passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht ou deux fois le montant accordé en prêt, selon le plus élevé.

 

L'article 205. Toute entreprise qui ne respecte pas l'article 109 sera passible d'une amende ne dépassant pas 200 000 baht et une amende journalière de deux mille bahts jusqu'à ce que la panne est corrigée.

 

L'article 206. Toute entreprise qui ne respecte pas l'article 110, section 111, ou l'article 137 sera passible d'une amende ne dépassant pas 20 000 baht.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande