Loi sur les sociétés en Thailande

 

Section 43. Sous réserve de l'article 44, le conseil d'administration ne peut disposer des biens reçus à titre de paiement pour les actions de la société ni ne peut passer de paiement pour les actions de l'entreprise dans toute entreprise avant que la compagnie est enregistrée par le greffier, sauf le dépenses approuvées par la réunion statutaire.

L'article 44. Si la demande d'enregistrement de l'entreprise n'a pas été faite dans le délai selon l'article 39 ou le registraire a rendu une ordonnance de ne pas accepter à l'enregistrement et l'ordre était définitive, la société est réputée ne pas avoir été établie et le Conseil d'administration procède comme suit: 
(1) pour le retour de paiement pour les actions, en cas de paiement en argent; 
(2) pour le transfert de propriété sur la propriété à des abonnés, en cas de paiement pour les actions dans des biens autres que l'argent; 
(3) pour retourner le droit d'auteur sur toute œuvre de la littérature, l'art ou la science, brevets, marques, le design ou les modèles, dessins, formules plan, ou d'un processus confidentiel, ou de retourner les informations sur l'expérience dans le domaine de l'industrie, du commerce, ou Retour à la science le concédant ou le périmètre de son utilisation.Si ce qui précède ne pouvait pas être renvoyé, le paiement doit être faite d'un montant approprié pour le cas particulier ou, si un accord existe, le paiement de la rémunération comme stipulé ci doit être faite.

Ceux-ci doivent être effectuées dans le mois suivant la date de la période d'expiration.

Dans le cas où la société n'a pas été établie en raison de l'ordre du registraire, qui n'était pas une suite de la faute des promoteurs de l'entreprise ou le conseil d'administration, avant de retourner le paiement des actions aux souscripteurs sous (1) le conseil d'administration peut aussi déduire les dépenses approuvées par la réunion statutaire.

Section 45. Les administrateurs doivent être conjointement et de manière illimitée responsables de leur échec à se conformer à l'article 44, avec intérêt, à partir de la date d'expiration vertu de l'article 44.

Dans le cas de tout administrateur peut prouver que le défaut de se conformer à l'article 44 n'était pas sa faute, cet administrateur ne sera pas responsable en vertu de l'alinéa premier.

Section 46. Les promoteurs de la compagnie sont solidairement responsables de toutes les entreprises réalisées dans l'établissement de l'entreprise si elles n'ont pas de conclure la réunion du stator, et seront conjointement responsables de manière illimitée de toutes les dettes et les paiements non approuvés par la réunion statutaire.

Section 47. Lors de l'établissement de l'entreprise, aucun actionnaire ne peut demander au tribunal d'ordonner le retrait de son achat des actions sur des motifs d'incompréhension ou d'être menacé ou de frauder.

Section 48. Dans le cas où la société a établi une succursale à exploiter l'entreprise de l'entreprise, que ce soit au sein ou en dehors du Royaume, l'entreprise doit demander l'inscription de la succursale avant le commencement opération.

Dans le cas où la société dissoute une succursale, la société doit demander l'enregistrement de la dissolution de la succursale, dans les quatorze jours à compter de la date de la dissolution du bureau de cette branche.

Section 49. L'article 108 s'appliquent à la réunion statutaire mutatis mutandis.

CHAPITRE 5 
Actions et les Actionnaires

Section 50. Chaque action de la compagnie doit être égale à la valeur.

Section 51. Dans le cas où l'entreprise est d'offrir des actions à un prix supérieur à la valeur enregistrée, l'entreprise doit avoir la compétence d'abonnés part l'excédent de la valeur avec le paiement en actions, et de prendre ce montant au-delà de la valeur des actions à créer une réserve excédentaire séparément du fonds de réserve conformément à l'article 116.

Section 52. La société ayant été en opération depuis au moins un an, si la souffrance d'une perte, peut ses actions à un prix inférieur à la valeur enregistrée, mais doit 
(1) ont l'approbation de l'assemblée des actionnaires 
(2) déterminer un rapport d'actualisation défini et aussi l'indiquer dans le prospectus; 
(3) Se conformer à l'article 137, mutatis mutandis.

Section 53. Une action est indivisible.

Si deux personnes et plus conjointement souscrire ou détenir une ou plusieurs actions, ces personnes doivent être solidairement responsables pour le versement du paiement pour les actions ou parts et le montant en excédent de la valeur de l'action, et doit désigner l'un d'entre eux comme la personne à exercer les droits de la qualité de l'abonné ou de part des actionnaires, selon le cas peut être.

Section 54. Sous l'application de l'article 35 (5) et l'article 52 toutes les actions doivent être payés en une fois dans sa pleine valeur.

En payant en actions, le souscripteur ou l'acheteur ne peut compenser contre la société de paiements sur les actions.

L'article 54 / 1. La disposition de l'article 54 paragraphe deux ne s'applique pas au cas où l'entreprise restructure ses dettes par l'émission de nouvelles actions pour rembourser la dette sur le projet de titrisation. Le projet doit obtenir l'approbation préalable de l'assemblée des actionnaires par un vote à pas moins de trois-quart du nombre total des voix des actionnaires présents à la réunion et ayant le droit de vote.

L'émission de nouvelles actions pour le paiement et le projet de titrisation en vertu du paragraphe ne doit être en concordances avec les règles et procédures prescrites dans le Règlement ministériel.

Section 55. La société doit se préparer pour les certificats d'actions livraison aux acheteurs dans les deux mois à compter de la date d'immatriculation de la société par le greffier ou de la date de réception du paiement de la totalité des actions dans le cas de la société a distribué le reste des actions ou des nouvelles actions après l'enregistrement de l'entreprise.

Aucun certificat d'actions doit être délivré à toute personne jusqu'à ce que la société ou l'augmentation de capital est dûment enregistré et que cette personne a payé pour les actions dans leur intégralité.

Un certificat d'actions émis en violation des dispositions du deuxième alinéa est nul.

 

Lire la suite

 

Guide Touristique sur la Thailande