Dans le cas où un directeur contrevient à la disposition de l'alinéa premier, la société peut demander une indemnisation pour les dommages encourus par cet administrateur. Cependant, une action en justice doit être pris dans un an à partir de la date de connaissance de la violation et ne dépassant pas deux ans à compter de la date de l'infraction.

Dans le cas où la société n'a pas exercé son droit de faire réclamation en vertu de l'alinéa deux, un ou plusieurs actionnaires détenant un nombre total d'actions au moins cinq pour cent du nombre total d'actions distribuées peut donner un avis écrit demandant à la société de faire la réclamation. Si l'entreprise a omis de se conformer à la demande dans un délai d'un mois à compter de la date de l'avis ou le reste de la limitation prévue par l'alinéa deux est inférieure à un mois, a déclaré l'actionnaire ou les actionnaires peuvent faire une telle réclamation pour l'entreprise et de l'article 85 paragraphe deux ( 2) et du paragraphe trois s'appliquent mutatis mutandis.

L'article 87. Si des biens Directeur des achats de l'entreprise ou vend des biens à l'entreprise ou fait affaire avec l'entreprise, que ce soit en son nom propre ou d'autrui, s'il est approuvé par le conseil d'administration de tels achats ou de vente ou de la transaction ne doit pas se lier l'entreprise.

Section 88 Les administrateurs doivent informer la société sans délai dans les cas suivants.: 
(1) ayant des intérêts directement ou indirectement dans un contrat conclu par la société pendant la période comptable par des indications précisant le contrat, le nom des parties au contrat, et les intérêts des administrateurs qui y sont (le cas échéant); 
(2) détenir des actions ou des débentures de la société et des sociétés affiliées, en spécifiant le nombre total a augmenté ou diminué pendant la période comptable (le cas échéant).

Section 89. La société ne doit pas accorder des prêts à des administrateurs, du personnel ou des employés de la société, sauf 
(1) un prêt en vertu du règlement sur la protection du personnel et des employés; 
(2) un prêt en vertu de la loi sur la banque commerciale, assurance-vie, ou d'autres lois. 
Prêts comme suit doit être considéré comme des prêts accordés à un des administrateurs, du personnel, ou employés en vertu du paragraphe un: 
(A) un prêt au conjoint ou aux enfants qui, un pas sui juris (majeure) d'un directeur, du personnel ou des employés; 
(B) un prêt à un partenariat ordinaires dont un directeur, le personnel, ou de l'employé, du conjoint ou des enfants qui ne sont pas sui juris (majeure) d'un tel directeur, le personnel, ou de l'employé est un partenaire; 
(C) un prêt à une société en commandite dont un directeur, le personnel, ou de l'employé, du conjoint ou des enfants qui ne sont pas sui juris (majeure) d'un tel directeur, le personnel, ou de l'employé est un partenaire de la responsabilité illimitée; 
(D) un prêt avec une autre société ou une entreprise privée dans laquelle un administrateur, le personnel, ou de l'employé, du conjoint ou des enfants qui ne sont pas sui juris (majeure) d'un tel directeur, le personnel, ou de l'employé est titulaire d'un nombre total d'actions de plus d'un la moitié du nombre total d'actions de cette autre société ou une entreprise privée.

Octroi de prêts en vertu du paragraphe on inclut une garantie à l'achat ou l'escompte d'une facture et l'octroi de garanties pour le paiement d'un prêt.

Section 90. La société ne doit pas verser de l'argent ou toute autre propriété aux administrateurs, sauf le paiement à titre de rémunération en vertu des articles des statuts de la société.

Dans le cas où les statuts de la société ne contiennent aucune disposition sur ladite affaire, le paiement de la rémunération en vertu du paragraphe ne doit être en conformité avec la résolution de l'assemblée des actionnaires, soutenu par les votes au moins les deux tiers du total des voix des actionnaires présents.

L'article 91 Les administrateurs sont solidairement responsables des dommages causés à l'entreprise en cas commesuit.: 
(1) abonnés exigeants d'effectuer le paiement des actions ou des droits de transfert de propriété à la société sans se conformer à l'article 37 ou l'article 38; 
(2) en utilisant le paiement pour les actions comme des dépenses ou aliéner des biens reçus en paiement des actions en violation de l'article 43; 
(3) de prendre toute action en violation de l'article 85; 
(4) l'octroi de prêts, en violation de l'article 89; 
(5) effectuer le paiement d'argent ou de tout autre bien à l'administration sans respect de l'article 90; 
(6) effectuer le paiement du dividende aux actionnaires en violation de l'article 115 ou la responsabilité en vertu du paragraphe 118, sauf s'il peut être prouvé que l'acte a été accompli de bonne foi et fondées sur des preuves ou des états financiers certifiés exacts par le président du conseil d'administration ou financières dirigeant de la compagnie ou de l'auditeur; 
(7) l'échec de préparer ou de tenir des livres de compte, registres ou documents de l'entreprise à la présente loi, sauf s'il peut être prouvé que des mesures raisonnables ont été prises pour prévenir non-conformité.

L'article 92 Le directeur ne doit pas être responsable en vertu de l'article 91 dans les cas comme suit.: 
(1) Ayant prouvé qu'ils n'ont pas participé à cette activité ou cette activité n'a pas été effectuée sur la base de la résolution de la réunion du conseil d'administration. 
(2) étant opposée à la réunion du conseil d'administration et son objection a été enregistrée dans le compte rendu de réunion ou être soumis une opposition écrite au président de réunion dans les trois jours de la date de la conclusion réunion.

L'article 93. Dans le cas où l'administration doit être responsable de tout dommage causé à la société en vertu du paragraphe 91 (6), ils doivent avoir des droits à l'appel de la part des dividendes qui dépassent par les actionnaires qui l'ont reçu avec la connaissance qu'il était un paiement effectué en violation de l'article 115 ou la responsabilité en vertu du paragraphe 118.

. Section 94 Les administrateurs sont conjointement responsables de tout dommage causé aux actionnaires une des personnes les associés à l'entreprise dans les cas comme suit, sauf s'il peut être prouvé qu'ils n'ont pas participé à la perpétration d'une infraction telle: 
(1) donne une fausse déclaration ou de dissimulation de déclaration qui doit être donnée à l'égard de la capacité financière et le résultat de fonctionnement de l'entreprise en offrant des parts, des débentures ou des instruments financiers de la société; 
(2) montrant des déclarations ou des entrées dans les documents soumis au Greffier, qui sont fausses ou ne correspondent pas aux comptes, registres ou documents de la société; 
(3) la préparation du bilan et compte de profits et pertes, procès-verbaux de l'assemblée des actionnaires, ou de minutes de la réunion du conseil d'administration, qui sont fausses.

L'article 95. Tout administrateur qui a effectué toute affaire qui l'assemblée des actionnaires a dûment décidé de ratifier ou d'approuver, même à travers la résolution est d'être révoqué, l'administrateur n'a pas à être responsable de l'affaire telle à l'entreprise, les actionnaires ou les créanciers de l'entreprise.

Section 96. La société doit maintenir un registre des administrateurs, les procès-verbaux des réunions du conseil d'administration, et les procès-verbaux des assemblées des actionnaires et les garder au siège social de l'entreprise.Toutefois, la société peut céder à toute personne le devoir de garder ces documents et le registre de la société à n'importe quel endroit, mais la société doit informer le registraire préalable et les documents déclaré et le registre doit être conservé dans la localité dans laquelle la tête bureau est situé ou dans une province voisine.

Le registre des administrateurs doit contenir au moins les mentions suivantes, 
(1) les noms, dates de naissance, nationalités et adresses des administrateurs, 
(2) le type, la valeur, le numéro du certificat d'actions, et le nombre de parts détenues par chaque administrateur; 
(3) les dates de devenir, en cessant d'être administrateurs.

Le procès-verbal de la réunion du conseil d'administration et les procès-verbaux des assemblées des actionnaires doivent être préparés et complété par le conseil d'administration dans les quatorze jours à compter de la date de la réunion.

Section 97. Sauf disposition contraire dans le présent chapitre, la relation entre l'administration et l'entreprise et la relation entre l'entreprise et une tierce personne doit être en conformité avec le Code civil et commercial dans la partie sur l'agent.

 

Lire la suite de la lo

Guide Touristique sur la Thailande