(2) le licencié a l'intention d'exploiter une entreprise de télécommunications autres que celles autorisées; 
(3) le licencié a l'intention de faire un contrat qui autorise d'autres personnes, en tout ou en partie, à gérer son entreprise; 
(4) le licencié qui commet un acte, ou est commis un acte, ayant la nature de la reprise d'entreprise ou d'entreprise pris en charge par la loi sur les valeurs mobilières et les bourses de valeurs mobilières; 
(5) tous les cas qui affecte ou peut affecter, l'exploitation de l'entreprise ou la fourniture de services du titulaire de licence comme le prescrit la notification de la Commission.

En cas de (2) et (3), le titulaire doit informer le secrétaire général avant de commettre un acte. En cas de (1) (4) et (5), le titulaire doit informer le Secrétaire

Général immédiatement lorsque les événements se produisent.

Le Secrétaire général doit, sans délai, soumettre la question à la Commission après avoir été informé en vertu du paragraphe deux. À cet égard, la Commission a le pouvoir de prescrire certaines conditions pour le titulaire à effectuer pour la prévention des dommages à l'intérêt public.

L'article 23, la Commission peut prescrire que le titulaire doit prendre des dispositions pour le système d'enregistrement des données à enregistrer l'utilisation des services de télécommunications qui permettent à l'utilisateur d'effectuer une vérification.

L'article 24 Dans le cas où une entreprise de télécommunications de la nature ou des catégories a impliqué des technologies spécifiques pour que les dispositions du présent chapitre ne peut s'appliquer, la Commission a le pouvoir de prescrire des conditions pour le fonctionnement de l'entreprise de télécommunication de nature et de catégories.

La prescription de conditions en vertu du paragraphe ne doit être en conformité avec notification prescrite par la Commission.

CHAPITRE II 
L'accès et l'interconnexion du réseau de télécommunications

Section 25 Le titulaire de permis qui détient le réseau de télécommunications ont le devoir de permettre à d'autres titulaires de s'interconnecter avec son réseau de télécommunication en conformité avec les critères et les procédures prescrites par la Commission.

Le titulaire qui possède le réseau de télécommunications doit permettre aux titulaires d'autres d'accéder à son réseau en conformité avec les critères et les procédures prescrites par la Commission.

Refus de l'accès au réseau de télécommunications ne peut être faite que dans les cas suivants: 
(1) le réseau actuel est insuffisant pour l'accès par d'autres titulaires; 
(2) l'accès aux résultats du réseau de télécommunications en problème technique qui peut provoquer des interférences ou d'obstruction à l'entreprise de télécommunications; 
(3) d'autres cas comme le prescrit la notification de la Commission.

Le titulaire qui possède le réseau de télécommunications et refuse l'accès à son réseau propre en vertu du paragraphe trois doivent avoir le devoir de prouver son sol d'un tel refus.

Frais d'accès au réseau ou l'interconnexion doit être raisonnable et équitable pour le titulaire qui possède le réseau et pour la personne qui demande l'accès au réseau ou d'interconnexion. Il doit également être non-discrimination entre ceux qui demande l'accès au réseau ou d'interconnexion.

En prescrivant les critères et les procédures en vertu du paragraphe un et le deuxième paragraphe, la Commission tient une audience à partir des titulaires concernés.

Section 26 Dans le cas où il ya un refus de l'accès au réseau de télécommunications, ou il ya des litiges en suspens dans les négociations contractuelles pour l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunications, les parties ont le droit de demander à la décision de la Commission en conformité avec les critères et les procédures prescrites dans la notification de la Commission. La décision de la Commission est définitive.

Pendant l'examen de la Commission en vertu de l'alinéa premier, la Commission, en cas de nécessité, peut ordonner l'accès au réseau temporaire ou d'interconnexion en conformité avec les critères et les procédures prescrites par la 
Commission.

L'article 27 Le contrat concernant l'accès ou d'interconnexion des réseaux de télécommunications doit contenir des dispositions avec les caractéristiques suivantes: 
(1) il ne doit pas entraîner la perte de bénéfice de l'utilisateur; 
(2) elle ne doit pas entraîner une discrimination, préférence ou un obstacle à d'autres licenciés; 
(3) les spécifications techniques sur le point d'accès ou point d'interconnexion doivent être clairement état, techniquement réalisable et ne doit pas causer fardeau indu à la personne qui demande pour l'accès ou l'interconnexion du réseau; 
(4) les fonctions et responsabilités de la personne requérante et de la personne qui fournit un accès réseau ou l'interconnexion doivent être clairement indiqués; 
(5) Les redevances pour l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunications doivent être mis en conformité avec les critères de l'article 25 paragraphe cinq; 
(6) d'autres caractéristiques comme le prescrit la notification de la Commission. Le titulaire de permis qui est propriétaire du réseau de télécommunications doit soumettre une copie du contrat à la Commission dans les dix jours à compter de la date de signature. Si la Commission estime que les dispositions dans le contrat dit de ne pas respecter les caractéristiques dans le premier paragraphe, la Commission aura le pouvoir d'ordonner la modification dans le délai spécifié. Si le titulaire de permis qui est le propriétaire du réseau de télécommunications se refuse à modifier le contrat comme ordonné par la Commission, les dispositions de l'article 65 s'appliquent, mutatis mutandis.Si la personne qui demande l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunications se refuse à modifier le contrat, il sera considéré que le contrat est nul.

Section 28 Le titulaire doit fournir les informations correctes nécessaires à l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunications à d'autres licenciés qui demandent l'accès ou l'interconnexion du réseau, et ne doivent commettre aucun acte qui entravent l'accès normal ou de l'interconnexion du réseau des autres licenciés .

Chaque fois qu'il ya un changement au réseau de télécommunications qui affecte l'accès ou l'interconnexion, le titulaire qui possède le réseau doit donner l'avis de changements à l'avance dans un délai raisonnable, mais pas moins de six mois.

Section 29 Le titulaire de permis qui est le propriétaire du réseau de télécommunications devra publier le contrat pour l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunication en conformité avec les procédures prescrites par la Commission.

L'article 30 Dans le cas où il ya un changement dans la situation économique et sociale ou il ya une question qui provoque des charges pour l'accès ou l'interconnexion du réseau comme indiqué dans le contrat n'est plus appropriée, conduisant à des avantages ou des inconvénients entre les titulaires qui posent fardeau excessif pour aucune des parties, les parties à un tel contrat peut soumettre une demande pour la révision des redevances à la Commission. En donnant une approbation, la Commission doit également tenir dûment compte de l'impact sur les utilisateurs.

L'article 31 pour le bénéfice de la sécurité nationale, ou pour la prévention des catastrophes qui peuvent causer des dommages publics ou d'intérêt public, la Commission doit, si demandé par le gouvernement, prendre certaines mesures pour fournir l'accès ou l'interconnexion du réseau de télécommunications entre les titulaires de licences et organismes publics concernés. Dans un tel cas, les titulaires doivent avoir le devoir de respecter l'ordonnance de la Commission.

 

Lire la suite


Guide Touristique sur la Thailande