Travailler en Thailande pour un étranger

La loi sur les étrangers de travail, BE 2551, qui est entré en vigueur le 23 Février 2008, abrogé et remplacé la loi sur les étrangers de travail, BE 2521, tel que modifié.

Le travail est défini au sens large afin d'inclure tout travail impliquant la force physique ou la connaissance ou non de faire de l'argent ou autre rémunération. Travail des étrangers ne peut être fait en conformité avec les règlements émis par le ministère du Travail et ne peut être fait avec un permis de travail Thailandais, sauf qu'aucun permis de travail est nécessaire pour un étranger en Thaïlande temporairement en vertu des lois d'immigration de faire un travail nécessaire et urgent pour une période maximale de 15 jours. Un étranger qui demande un permis de travail doit être un résident (vivre en Thailande) ou autorisé à entrer en Thaïlande temporairement, dans chaque cas, en vertu des lois sur l'immigration applicables, et non un étranger avec un visa touristique ou un visa de transit.

Aux fins de la limitation du nombre d'étrangers employés comme artisans ou autres que les experts, le ministre du Travail, avec l'approbation du Conseil des Ministres, peut imposer une taxe sur les employeurs qui emploient des étrangers tels.

Les employés qui ont permis de travail doit contribuer au Fonds de rapatriement Out-of-Uni Alien, et les employeurs doivent faire les déductions appropriées pour effet de ces contributions, dans chaque cas en conformité avec les règlements ministériels. Un étranger de quitter la Thaïlande en utilisant ses propres fonds peut recevoir un remboursement des sommes versées au Fonds de rapatriement Out-of-Uni Alien, à condition que la demande de remboursement doit être faite dans les deux ans du départ de l'étranger de la Thaïlande. Fonds pour le rapatriement Alien Out-of-Uni sera utilisé, entre autres choses, pour payer les dépenses nécessaires pour expulser les étrangers qui n'utilisent pas leurs propres fonds de quitter la Thaïlande.

Les permis de travail peut être délivré pour un maximum de deux ans (ou dans le cas des permis de travail délivrés dans le cadre de la loi régissant la promotion de l'investissement ou d'autres lois similaires, pour la période de temps que l'étranger est autorisé à travailler sous de telles lois). Les permis de travail peut être renouvelé pour deux périodes supplémentaires par an, mais la période de temps un étranger est autorisé à travailler ne doit pas dépasser quatre années consécutives, sauf indication autorisée par le Conseil des ministres. Les permis de travail n'ont aucun effet sur la durée de séjour autorisée en vertu des lois d'immigration. Un étranger avec un permis de travail est nécessaire pour maintenir le permis de travail sur sa personne ou à son lieu de travail pendant les heures de travail et ne peuvent travailler en conformité avec les limites et conditions fixées dans le permis de travail.

Un étranger travaillant sans permis de travail est soumis à un emprisonnement pour une période maximale de cinq ans et / ou une amende de 2.000 bahts à 100.000 baht. Si un étranger accusé de travailler sans permis de travail accepte de quitter la Thaïlande dans les 30 jours, il peut régler l'affaire avec seulement une amende. Un étranger avec un permis de travail, à défaut de se conformer à certaines dispositions de la Loi sur l'Alien de travail est soumis à une amende de 10.000 bahts. Un employeur qui embauche un étranger sans permis de travail est soumis à une amende de 10.000 à 100.000 baht bahts par alien, et un employeur qui embauche un étranger hors du champ de son permis de travail est soumis à une amende de 10.000 baht par alien.

La loi sur les étrangers de travail ne s'applique pas aux membres des délégations diplomatiques ou consulaires et certaines personnes liées, certaines personnes liées à l'Organisation des Nations Unies, certaines personnes travaillant dans la Thaïlande en vertu d'un accord entre la Thaïlande et un gouvernement étranger ou un organisme international, certaines personnes stipulées par arrêté royal et certaines personnes autorisées par le Conseil des ministres.

 

Lois Thailandaise - Travailler en Thailande

 

 

Guide Touristique sur la Thailande