Les inondations en Thailande, de 2010

Les inondations en Thailande de 2010 ont été violente
La Thaïlande vu d'un satellite de la NASA, peu après le début des inondations

Les inondations thaïlandaises de 2010 ont été une série d'inondations qui ont touché différents domaines de la Thaïlande. Séparée mais liée, les inondations ont commencé dans le nord et le centre de la Thaïlande au début de l'Octobre 2010, à cause de l'humidité anormalement d'une mousson tardive.

La baie du Bengale , a débordé près de Chao Phraya , où les rivières se rencontrent, et a affecté une partie de Bangkok.

 

Dans le Sud de la Thailande, les inondations ont été déclenchées par une dépression tropicale, 2 semaines plus tard, la situation a été aggravée par rapport à La Niña.

 

Bien que les inondations sont un phénomène fréquent et annuels dans cette partie du monde, une combinaison de drainage inadéquat ont fragilisé la situation.

 

Les Précipitations supérieures à la moyenne au mois d'Octobre et de Novembre 2010, a conduit à la catastrophe.

Le bilan des morts dans le pays s'élève à 232 personnes. Selon les données du gouvernement thaïlandais les inondations ont touché près de 7 millions de personnes, dans plus de 25 000 villages, principalement par la destruction des biens, des moyens de subsistance et des infrastructures.

Le gouvernement a annoncé que 38 provinces ont été touchées par les inondations d'Octobre jusqu'à Novembre.

 

Les inondations en Thailande de 2010 ont fait 232 morts, duré du 10 octobre 2010 au 19 Novembre 2010.

Les dommages sont estimés à 1,3 milliard $

 

 

Les inondations Thailandaise

Les inondations à Hat Yai en Thailande
Les inondations à Hat Yai

Comme les nuages ​​de la mousson vigoureuse ont versé des fortes précipitations sur la Thaïlande, les rivières ont commencé a monté.

Au début, l'inondation était normal et pas très sérieux. Mais plus tard, cela a commencé à mal tourner, puis cela est devenu une catastrophe mortelle.

Les pluies se sont abattus sans relâche, des provinces comme Loei ont été fortement inondé, et 43 autres province de la Thailande ont été touché.

Durant cette période, une partie du service aérien a été suspendu, rendant la situation grave pour les touristes, qui sont restés piéger.

 

Ainsi, la province de Songkhla et la ville de Hat Yai a été également durement touché, causant une perte économique majeure pour la Thailande.

 

3% des terres agricole, ont été détruite.

 

L'économie Thailandaise au ralenti

Les inondations ont provoqué l'arrêt de l'exportation du caoutchouc, se qui a conduit à l'inflation des prix du caoutchouc en Occident, car la Thailande en tant que 1er producteur de caoutchouc au monde a préféré faire monter le prix, pour faire du stock et le revendre plus chère...

 

Les pénuries de sucre ont été également signaler, et pour la 1er fois en 40 ans, la Thailande importe du sucre.

 

Les fruits tropical, comme l’ananas et la mangue ont aussi monté en flèche dans le reste du monde, encore plus surprenant, les crevettes ont monté.

 

Le gouvernent Thailandais, qui a subi un ralentissement économique et dû dépenser des milliards de Baths pour dédommager les victimes et pour les réparations ont couté chère; 50 milliards de Baths!

 

Et une perte de 0,2% de son PIB, pourtant durant l'année 2010, le PIB Thailandais a augmenté de 7,5%.

 

Le gouvernement, les critiques et l'aide

Les aides étrangères ont été faible, seul le gouvernent Américain, par l’intermédiaire de Hillary Clinton, ont coopérer afin d'aider les victimes, les chinois, eux, ont donné 10 millions de Yuans.

La Thailande, a dû mettre en place des opérations de restauration.

 

L'opposition Thailande a porté plainte contre Abhisit Vejjajiva à la Commission nationale de la lutte contre la corruption, car selon le partie, il aurait violé la Loi sur la prévention des catastrophes 2540, l'article 4 et qu'il n'a pas agit rapidement a cette situation.

 Le gouvernement Thailandais a donné 5.000 dollars aux familles ayant été touché par les inondations.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Guide Touristique sur la Thailande