FAIRE PREUVE DE RÉALISME

31. Ne craignez pas de faire une évaluation honnête des situations dans lesquelles vous vous

trouvez. Efforcez-vous d’évaluer les circonstances telles qu’elles sont et non telles que vous

voudriez qu’elles soient. Sachez adapter vos espoirs et vos attentes en fonction de votre

appréciation de la situation. En situation d’urgence, les attentes irréalistes peuvent conduire à

d’amères déceptions. Adoptez le dicton « Qui veut le mieux, se prépare au pire ». Il est

beaucoup plus facile de s’adapter à une agréable surprise due à une chance inattendue qu’à un

coup imprévu du sort.

ADOPTER UNE ATTITUDE POSITIVE

32. Apprenez à chercher le bon côté de toute chose. Non seulement cela remonte le moral, mais

c’est aussi un excellent exercice d’imagination et de créativité.

SE RAPPELER CE QUI EST JEU

33. N’oubliez pas, à défaut de vous préparer psychologiquement à lutter pour survivre, vous

céderez plus facilement à des réactions comme la dépression, la négligence, l’inattention, la perte

de confiance, les mauvaises décisions et le renoncement prématuré. C’est votre vie qui est en

jeu, et celles des personnes qui dépendent de vous.

S’'ENTRAÎNER

34. Profitez de votre entraînement militaire et de votre vécu quotidien, et commencez dès

maintenant à vous préparer à affronter les rigueurs de la survie. En démontrant vos habiletés lors

de l’entraînement, vous acquerrez la confiance nécessaire pour y avoir recours en temps voulu.

Rappelez-vous : plus l’entraînement sera réaliste, moins vous serez démuni en situation de survie

réelle.

APPRENDRE LES TECHNIQUES DE GESTION DU STRESS

35. Toute personne soumise à un stress risque de paniquer si elle n’a pas reçu au préalable une

solide formation et ne s’est pas préparée psychologiquement à faire face à quelque circonstance

que ce soit. Bien que l’on puisse rarement contrôler les circonstances qui mènent à une situation

de survie, il est en notre pouvoir de contrôler la façon dont nous y réagissons. Apprendre les

techniques de gestion du stress peut considérablement accroître votre capacité de garder votre

calme et de concentrer votre attention sur les mesures à prendre pour sauver votre vie et celle

d’autrui. Au nombre des techniques qu’il est bon d’acquérir figurent la relaxation, la gestion du  temps, l’assertivité et la restructuration cognitive (la capacité de maîtriser la façon dont on

perçoit une situation).

36. Rappelez-vous, la « volonté de survivre » peut également être considérée comme le « refus

de renoncer ».

Guide Touristique sur la Thailande