L’ANXIÉTÉ

22. Avec la peur vient l’anxiété. Autant il est naturel d’avoir peur, autant l’est-il d’éprouver de

l’anxiété. Il s’agit parfois d’un mauvais sentiment d’appréhension que l’on éprouve devant des

situations dangereuses (sur le plan physique, mental ou émotionnel). Utilisée sainement,

l’anxiété nous pousse à agir pour éliminer le danger qui menace notre existence, ou du moins

pour le maîtriser. Pour réduire son anxiété, le soldat en situation de survie se concentre sur les

tâches qui lui permettront de s’en sortir vivant. En réduisant ainsi son anxiété, il en contrôle

également la source, soit ses peurs. Dans ce sens, l’anxiété est utile. Par contre, elle peut aussi

avoir un impact dévastateur. Elle peut submerger le soldat au point de le plonger dans la

confusion et de l’empêcher de réfléchir. Une fois dans cet état, il lui est de plus en plus difficile

de porter des jugements sensés et de prendre de bonnes décisions. Pour survivre, il doit donc

apprendre les techniques qui lui permettront de calmer son anxiété et de la maintenir à un niveau

qui lui sera utile et non nuisible.

Guide Touristique sur la Thailande