SECTION 2 : LES RÉACTIONS NATURELLES

19. Depuis des siècles, l’être humain a survécu à bien des changements dans son

environnement. Grâce à sa capacité d’adaptation physique et mentale à un monde changeant, il a

pu rester en vie alors que d’autres espèces autour de lui ont progressivement disparu. Les mêmes

mécanismes qui ont permis à nos ancêtres de survivre sont encore tout aussi valables aujourd’hui.

Ces mêmes mécanismes peuvent aussi toutefois jouer contre nous si nous ne les comprenons pas

et n’en anticipons pas leur apparition.

 

20. Il n’y a rien d’étonnant à ce que le commun des mortels ait certaines réactions

psychologiques dans une situation de survie. Penchons-nous ici sur quelques-unes des

principales réactions internes que vous-mêmes et vos compagnons pourriez avoir en présence des

facteurs de stress décrits dans les paragraphes précédents.

LA PEUR

21. La peur est la réaction émotionnelle que nous avons en présence d’un danger, réel ou non,

qui pourrait occasionner des blessures, des maladies ou la mort. Cette réaction ne se limite pas

aux seuls traumatismes physiques : tout ce qui menace notre bien-être émotionnel et mental peut

aussi engendrer la peur. Chez le soldat qui lutte pour survivre, la peur peut jouer un rôle positif

si elle l’incite à redoubler de prudence dans une situation où la négligence pourrait lui être fatale.

Malheureusement, elle peut aussi le paralyser, au point même de l’empêcher de faire les gestes

essentiels à sa survie. La plupart des soldats font l’expérience de la peur lorsqu’ils sont

confrontés à des conditions difficiles dans des environnements peu familiers. Il n’y a aucune

honte à y avoir! Chaque soldat doit s’entraîner à ne pas se laisser envahir par la peur. Avec une

formation réaliste, on devrait idéalement acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires

pour accroître sa confiance en soi et composer avec ses peurs.

Guide Touristique sur la Thailande