L'’ALIMENTATION

17. Bien qu’on puisse vivre plusieurs semaines sans nourriture, il faut manger suffisamment

pour rester en bonne santé. Privé de nourriture, vous verrez vos capacités mentales et physiques

se détériorer rapidement et vous faiblirez. Les aliments viennent remplacer les substances que

consomme l’organisme et lui fournissent l’énergie dont il a besoin. Ils procurent aussi les

vitamines, les minéraux, les sels et les autres éléments essentiels à la santé. Et, ce qui importe

peut-être encore davantage, manger aide à garder le moral.

18. Les deux sources fondamentales d’aliments sont les plantes et les animaux (y compris les

poissons). À des degrés divers, les deux fournissent les calories, les glucides, les graisses et les

protéines nécessaires au fonctionnement normal de l’organisme.

19. La calorie est une mesure de l’énergie calorique et potentielle. Une personne normale

requiert 2 000 calories par jour pour assurer ses besoins minimaux. Sans un apport calorique

suffisant, même une quantité appropriée de glucides, de graisses et de protéines mènerait à

l’inanition et l’organisme digérerait ses propres tissus pour assurer ses besoins énergétiques.

Les aliments d’origine végétale

20. Ces aliments fournissent des glucides, qui sont la principale source d’énergie. Un grand

nombre de végétaux fournissent suffisamment de protéines pour conserver à l’organisme son

activité normale. Bien que les végétaux puissent ne pas suffire à un régime équilibré, ils vous

sustenteront même dans l’Arctique, où les propriétés thermogènes de la viande sont normalement

essentielles. Nombre d’aliments d’origine végétale, comme les noix et les céréales, fournissent

suffisamment de protéines et d’huiles pour assurer une activité normale. Les racines, les

légumes verts et les aliments d’origine végétale contenant des sucres naturels procurent les

calories et les glucides qui sont la source naturelle d’énergie de l’organisme.

21. La valeur nutritive des plantes prend toute son importance si vous cherchez à éviter

l’ennemi ou si vous êtes dans une région où la faune est rare. Ainsi :

a. On peut sécher les plantes au vent, à l’air, au soleil ou au feu. Cela retarde leur

dégradation et permet de faire des réserves ou d’emporter ses aliments dans ses

déplacements.

b. Il est plus facile et plus discret de trouver des plantes que de la viande, ce qui est

extrêmement important quand l’ennemi est proche.

Les aliments d’origine animale

22. La viande est plus nourrissante que les aliments d’origine végétale. En certains endroits,

elle peut même être plus facile à trouver. Mais il faut alors connaître les habitudes du gibier et

savoir comment le chasser.

23. Pour combler ses besoins alimentaires immédiats, mieux vaut se tourner vers des proies

faciles et abondantes, comme les insectes, les crustacés, les mollusques, les poissons et les

reptiles. Ces proies peuvent apaiser votre faim immédiate pendant que vous tendez des pièges ou

que vous posez des collets pour attraper un plus gros gibier.

Guide Touristique sur la Thailande