Lois sur les travailleurs étrangers en Thailande

Travailleur en Thailande
Travailleur en Thailande

La Loi thaïlandaise actuelle (2011) interdit aux employeurs de permettre à des étrangers d’ exercer une autre fonction que celle décrite dans le permis de travail de l'étranger.

 

Les employeurs doivent signaler tout changement d’emploie.

En cas de licenciement, les étrangers doivent retourner leur permis de travail aux autorités du travail.

Si vous ne faites pas cela vous risquer une amende de 1000 baths.

 

Tout étranger qui se livre à des travaux sans permis de travail, peut être puni par une peine d'emprisonnement (rare) n'excédant pas cinq ans ou une amende allant de 2000 à 100.000 bahts.

 

Tout étranger qui viole les conditions de son travail tel que décrit dans son permis de travail peut être puni par une peine d'emprisonnement n'excédant pas trois mois ou une amende pouvant aller jusqu'à 20 000 bahts.

Tout étranger qui ne possède son permis de travail avec eux tout en travaillant, peut être puni par une peine d'emprisonnement n'excédant pas trois mois ou une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 bahts.

 

Un employeur qui autorise un étranger à travailler dans son entreprise , sans un permis de travail peut être condamné à une amende de 10.000 baht jusqu'à 100.000 bahts.

Le titulaire du permis de travail doit obtenir la permission avant de changer de métier et / ou lieu de travail (rare).

 

La Loi sur l'emploi des étrangers n'empêche pas un étranger de travailler pour plusieurs employeurs.

 Il est interdit à un étranger de pratiquer certains travail manuelle (liste disponible ici).

 

Un travailleur étranger doit recevoir un salaire minimum, pour un Européen il est de 50.000 Baths.

Commentaires: 1
  • #1

    enthailande (samedi, 10 mars 2012 22:13)

    Ajout de lien pour la navigation; salaire minium et liste des travaux interdit en Thailande pour les étrangers

Guide Touristique sur la Thailande